Connectez-vous S'inscrire
   
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
Paris Tribune
Mobile
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Vimeo
Newsletter
     
Infos
Jeudi 5 Décembre 2013 - 12:00

Cet article cite : 8e arrondissement, france, paris

        

Pierre Lellouche défend le commerce de nuit dans les zones touristiques du 8e

8e arrondissement : Le député de Paris Pierre Lellouche (UMP) à l'Assemblée nationale.


Pierre Lellouche, conseiller de Paris du 8e et député, défend à l'Assemblée nationale la proposition de loi dont il est co-signataire visant à "autoriser l’ouverture des commerces la nuit dans les zones touristiques d’affluence exceptionnelle ou d’animation culturelle permanente". Un écho à l'affaire Sephora.




Lourde journée de travail à l'Assemblée nationale pour les députés de Paris. Deux propositions de loi sont débattues le jeudi 5 décembre 2013 :
- le libre choix des maires concernant les rythmes scolaires dans l'enseignement du premier degré,
- l’ouverture des commerces la nuit dans les zones touristiques d’affluence exceptionnelle ou d’animation culturelle permanente.
Pierre Lellouche, député et conseiller de Paris du 8e arrondissement, défend l'ouverture des commerces la nuit dans le 8e arrondissement. Suite à des procédures lancées par des syndicats, notamment sur les Champs-Elysées, plusieurs enseignes ont été condamnées pour non-respect de la loi sur le travail la nuit.

Un écho à l'affaire Sephora

Le 23 septembre 2013, l'enseigne Sephora située sur les Champs-Elysées est condamnée à fermer à 21h.

Un litige opposait la marque du groupe LVMH au Clic-P, Comité de liaison intersyndical du commerce de Paris, regroupant une intersyndicale de la CGT, la CFDT, FO, SUD, la CFE-CGC et le Seci. Clic-P contestait à l'enseigne le droit d'ouvrir son magasin sur les Champs jusqu'à minuit du lundi au jeudi, et jusqu'à 1 heure du matin les vendredis et samedis. La Cour d'appel de Paris a condamné Sephora à cesser de faire travailler les salariés au-delà de 21h. Le parfumeur, qui s'est pourvu en cassation, a eu 8 jours pour exécuter la décision de justice, assorti d'une astreinte de 80 000 euros par infraction et par salarié en cas de manquement à la décision de justice. 50 salariés travaillaient pendant les ouvertures nocturnes. 20 % de son chiffre d'affaire se faisait la nuit.

La proposition de loi, émanant de Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la Mairie de Paris, est débattue en commission des affaires sociales le 27 novembre 2013. Elle passe en première lecture à l'Assemblée nationale le jeudi 5 décembre 2013. Pierre Lellouche, député du 8e arrondissement, est co-signataire.

Avant la fermeture à 21h, les salariés volontaires pour travailler jusqu'à minuit gagnaient 25 % de salaire en plus.
La CFTC, syndicat majoritaire chez Sephora, était favorable au travail nocturne. Un accord avait été signé avec la direction pour majorer le salaire de 50 % la nuit et garantir les jours de repos de récupération.
La proposition de loi visant à "autoriser l’ouverture des commerces la nuit dans les zones touristiques d’affluence exceptionnelle ou d’animation culturelle permanente" propose "un complément de rémunération au moins égal à 30%" pour les salariés.







Publicités



Paris Tribune : Je viens de suivre Clelia Ninoc sur #Vimeo : https://t.co/REWxiIPv6v
Paris Tribune : La page Facebook de Laetitia Avia particulièrement commentée suite à son histoire de 12 euros. #Paris #ValdeMarne https://t.co/X3PKBiKEZ3
Paris Tribune : La député versus le chauffeur @LaetitiaAvia @RichardFerrand @TaxiActu @FOTaxis @hypeTaxi @ObsTaxiVTC @UberFR #Paris https://t.co/IwRLaCGceg

Supers élus de Paris.


Forum des Halles et Canopée : les maires de Paris assument tout.



Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Paris Tribune sélectionne les petits et grands moments des débats publics à Paris

Le meilleur des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux : dix arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du Parti Socialiste (3e, 4e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 18e, 19e et 20e arrondissement), un arrondissement avec un maire membre du parti Europe Ecologie Les Verts (2e arrondissement), et 9 arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du parti Les Républicains (1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 15e, 16e et 17e arrondissement). Paris Tribune propose une information vérifiée avec articles et brèves, photos, vidéos, et documents audio et PDF à télécharger en tant que membre abonné ou inscrit. Les abonnés peuvent déposer en ligne des textes et photos pour une publication dans les rubriques Infos et Autres infos et dans le dossier correspondant ainsi que dans l'agenda et les petites annoncesChaque lecteur trouve à coup sûr dans Paris Tribune une information de qualité, en réponse à ses besoins en information sur les votes à la mairie de Parisdans les arrondissements de Paris, à la métropole du Grand Paris, et au conseil régional d'Ile-de-France.