Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



26/03/2012 - 08:30
        

Premier bain dans la Seine

Une opération du leader français de la crème glacée Miko aux pieds de la Tour Eiffel.



Une cinquantaine de baigneurs ont donné le coup d'envoi du printemps et la saison des glaces à Paris.



Jacques Chirac l'avait annoncé en 1988, les baigneurs de Miko l'ont fait en 2012. A l’occasion du changement d’heure, le célèbre glacier a organisé le premier bain autorisé dans la Seine depuis 1923, même si les Parisiens ont continué à s'y baigner jusque dans les années 60.

L'interdiction de se baigner dans le fleuve parisien a été exceptionnellement levée le dimanche 25 mars 2012 et l'opération de com' du glacier Miko a permis un bain du matin revigorant à quelques courageux qui n'ont reçu aucune amende.

Le rendez-vous était donné entre le pont d’Iéna et le port de Suffren, non loin des Vedettes de Paris.

La baignade s'est effectuée à 9h15 précises. Certains n'ont pas hésité à plonger dans le fleuve pour honorer l'arrivée des beaux jours.

Une baignade sous haute surveillance pour prévenir tout risque d'hypothermie, par exemple, du fait de la température de l'eau : 6°C.

D'autres, moins téméraires, ont dégusté des desserts givrés aux couleurs du numéro 1 de la glace en France, une entreprise familiale créée entre 1916 et 1940 par Luiz Ortiz, adolescent venu d'Espagne vendre des glaces et des marrons sur les plages du Pays Basque et de la Côte d'Azur.

En attendant que les Berges de la Seine deviennent une véritable plage, les baigneurs ont pu prendre un bain de soleil dans les jardins du Trocadéro.
© Thomas Lang - MIKO.
© Thomas Lang - MIKO.

© Thomas Lang - MIKO.
© Thomas Lang - MIKO.



Les faits à Paris | Les opinions | Flash


Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.