Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



17/11/2014 - 02:20
        

Tour Triangle : Pierre Lellouche votera avec l'exécutif municipal

La surprise du conseil de Paris sur la Tour Triangle.



Mais le suspens demeure sur le vote du conseil de Paris de novembre donnant l'autorisation à la Maire de Paris de signer la promesse de bail à construction et du bail à construction entre la Ville de Paris et la SCI Tour Triangle, ou tout organisme se substituant à elle avec l'accord de la Maire de Paris.



Pierre Lellouche en 2007 © Peco sous licence Creative Commons.
Pierre Lellouche en 2007 © Peco sous licence Creative Commons.
Oui, le député UMP de Paris dans les 1er, 2e, 8e et 9e arrondissements et conseiller de Paris du 8e arrondissement votera le projet de délibération de l'exécutif municipal relatif au "Déclassement de l’assiette de la Tour Triangle et signature d’une promesse de bail et d’un bail à construction relatif à la réalisation de la Tour Triangle" dans le 15e arrondissement.

L'ancien Secrétaire d'Etat de Nicolas Sarkozy de 2009 à 2012, chargé des Affaires Européennes puis du Commerce extérieur, a rejoint les soutiens de Bruno Lemaire candidat à la présidence de l'UMP le 29 novembre 2014.

Objet de critiques par des candidats de Paris Libéré , lancé pendant les municipales par Charles Beigbeder, élu comme lui dans le 8e arrondissement, en raison de 22 absences comptabilisées sur 44 séances lors de la mandature 2008-2014, Pierre Lellouche indique qu'il s'intéresse à Paris en votant pour Paris et non pour Anne Hidalgo. Il l'affirme haut et fort à l'AFP deux jours avant le conseil de Paris de novembre 2014 : il votera, d'ailleurs en accord sur ce point avec élu et des ex-candidats de Paris Libéré, le projet appelé Tour Triangle.

Le protocole, signé en juillet 2011 entre la SCI Tour Triangle et la Ville de Paris relatif à la conclusion d’une promesse unilatérale de bail à construction permettant la réalisation du projet Tour Triangle au sein du Parc des Expositions, stipule que la promesse de bail à construction doit être conclue avant le 31 décembre 2014.

Si la délibération ne devait pas passer, du fait de l'opposition au projet actuel par les élus du Groupe Ecologiste de Paris et des groupes UMP et UDI-Modem (les élus Communiste - Front de Gauche auraient obtenu une "amélioration" du projet selon Le Monde), la Maire de Paris a déjà prévenue qu'elle ne lâcherait pas ce dossier. Ni Pierre Lellouche selon l'AFP : "Après avoir vu le dossier et son histoire, écouté les architectes, je suis arrivé à la conclusion que ce projet est dans l’intérêt de Paris" et va devenir "un plus pour le développement international de Paris" déclare le député UMP de Paris.

Unibail-Rodamco et la Chambre de commerce de Paris

Unibail-Rodamco détient la SCI Tour Triangle, à parité avec la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris, via Viparis Holding actionnaire à hauteur de 99% de la SCI Tour Triangle. Viparis Holding commercialise notamment les espaces au Palais des Congrès de Paris, à Paris expo Porte de Versailles, à Paris Nord Villepinte, à Paris Le Bourget, le Palais des Congrès de Versailles, le Palais des Congrès d'Issy, l'Espace Grande Arche, l'Espace Champerret, le Carrousel du Louvre et le CNIT Paris La Défense.

Pour Anne Hidalgo et la majorité des élus socialistes et radicaux de gauche, toutes les voix favorables au projet de la Tour Triangle sont nécessaires. Suite au ralliement de Pierre Lellouche, y aura-t-il d'autres élus UMP ou du groupe UDI-Modem convaincus par un vote "Pour" ? Et pour les moins sûrs d'entre eux par un vote "Abstention" ? La réponse le 17 novembre 2014 au conseil de Paris.

Vue de Paris vers Issy - Tour triangle © Herzog de Meuron
Vue de Paris vers Issy - Tour triangle © Herzog de Meuron

Tour Triangle © Viparis Holding.
Tour Triangle © Viparis Holding.

La Tour Triangle

Porté par la société Unibail-Rodamco, le projet de la Tour Triangle prévoit la réalisation sur une parcelle d‘environ 7.400 m² le long de l’avenue Ernest Renan, d’une Tour de 180 mètres de hauteur totalisant une surface de 92.200 m² environ de surface de plancher, essentiellement à vocation économique, dont environ 79.600 m² de bureaux, 5.000 m² de restaurants d’entreprises et un centre de conférences de 1.900 m².


L'ensemble comprendra également 5.700 m² d'équipements publics et des espaces accessibles au public :
- 1.600 m² environ de commerces donnant en majorité sur l’avenue Ernest Renan,
- un grand atrium au rez-de-chaussée de 850 m² environ,
- un belvédère (environ 850 m²) et un restaurant panoramique (environ 1 000 m²),
- un équipement dédié à la petite enfance de 780 m²,
- un centre ou une maison de santé de 540 m².

France Domaine a confirmé le 17 octobre 2014 que le dispositif financier, issu du protocole et repris dans la promesse de bail à construction, préserve les intérêts de la Ville.
Le Conseil du Patrimoine, lors de sa séance du 22 octobre 2014, a également donné un avis favorable au projet de promesse de bail à construction soumis au vote des 163 conseillers de Paris.

© Artefactory - Tours du pont d'Issy
© Artefactory - Tours du pont d'Issy

Les Tours d'Issy

A quelques centaines de mètres de la Tour Triangle porte de Versailles à Paris, d'autres tours défraient l'actualité : dans la ZAC du Pont d'Issy, les dossiers de trois projets de tours entre 130 à 190 mètres de hauteur sont encore pendants devant les tribunaux. Après une victoire en première instance en janvier 2014 pour la commune d'Issy-les-Moulineaux, les associations Actevi, Association environnement Boulogne-Billancourt, Val de Seine Vert et Issy l'Ecologie ont fait appel.



Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.