Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



14/04/2011 - 13:35
        

Turgot et le 24e Prix Turgot du meilleur livre d'économie financière

L'actualité du 7e arrondissement de Paris rejaillit sur l'actualité nationale et internationale.



Remise du 24e Prix Turgot, du nom du ministre Turgot ; l’accès du public à la tombe du Ministre Turgot, en mauvais état au sein de la Chapelle Laennec, continue de poser problème.



Christine Lagarde ayant déclaré en 2010 que "Turgot est maintenant ici chez lui" au Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie, grâce à Ysabel de Naurois-Turgot, descendante du Ministre Turgot, ayant permis à la lettre adressée par Turgot au jeune Roi Louis XVI de revenir dans le domaine public , il n'est pas déraisonnable de penser que le fantôme d'Anne Robert Jacques Turgot planait à la remise du 24e Prix Turgot le 12 avril 2011 à Bercy dans le Centre Pierre Mendès France. Son esprit, à tout le moins.

La belle histoire du Prix Turgot

Turgot est une référence, mondialement connue et reconnue. Le nom de l'un des Pères de la gestion des finances publiques est synonyme de courage politique, de détermination dans l'action pour un redressement durable des finances publiques, de rigueur et de sérieux. Tout un symbole dans la conjoncture actuelle. Le Prix Turgot est un prix d'excellence. Il donne une vision complète de la littérature économique de l'année, avec des sujets variés. Il encourage les auteurs d'économie financière et plus généralement la pensée économique française. De nombreuses personnalités du monde de la finance et des grandes entreprises sont présents pour connaître le meilleur livre d'économie financière de l'année.
Jean-Louis Chambon, président du Prix Turgot, donne la parole en premier à Ysabel de Naurois-Turgot, déterminée à défendre la mémoire de son célèbre aïeul, "pour rallier le plus de monde à cette noble cause". La fondatrice et présidente de la Société des Amis de Turgot fait face à un autre combat, celui de "l'accès du grand public au tombeau du Grand Turgot", explique Jean-Louis Chambon. Le promoteur, ayant acheté la Chapelle Laennec où sont inhumés 3 Grands Hommes et 4 générations de Turgot, "considère qu'il peut interdire l'accès au public" du sanctuaire, "un fait choquant sur le plan juridique, culturel et moral" conclut-il en rappellant la pétition du Comité Laennec-Turgot , qui a recueilli près de 10.000 signatures, "pour l'aider dans cette noble cause".
Jean-Louis Chambon, président du Prix Turgot - Bercy le 12 avril 2011 - Photo : Christian Durandy van den Daele.
Jean-Louis Chambon, président du Prix Turgot - Bercy le 12 avril 2011 - Photo : Christian Durandy van den Daele.

La triste histoire de la sépulture de Turgot

Ysabel de Naurois-Turgot est émue : "la situation est plus grave que l'on ne pourrait imaginer". Sans parler de l'état des tombes, les promoteurs Allianz et Alterea Cogedim acceptent que les seuls descendants puissent se rendre dans la Chapelle Laennec. L’assemblée découvre l'actualité et semble choquée du sort de la sépulture du Grand Homme. Lançant une action juridique, la Société des Amis de Turgot vient de mandater en 2010 l'Observatoire du Patrimoine Religieux (OPR) "qui a un groupe de juristes mené par le bâtonnier Alain de la Bretesche". La présidente de la Société des Amis de Turgot annonce la création d'une page sur le réseau social Facebook, appelée "Le Ministre Turgot" , "ARJ Turgot ayant été pris par une maison d'édition". La demande est claire : obtenir une médiation du Ministre de la Culture. "Nous refusons de limiter Turgot au simple cadre familial, ..., la tombe doit rester un monument accessible au public, comme Adam Smith en Ecosse, c'est un monument national que l'on peut visiter quand on veut."
Ysabel de Naurois-Turgot, présidente de La Société des Amis de Turgot - 24e Prix Turgot à Bercy le 12 avril 2011 - Photo : Christian Durandy van den Daele.
Ysabel de Naurois-Turgot, présidente de La Société des Amis de Turgot - 24e Prix Turgot à Bercy le 12 avril 2011 - Photo : Christian Durandy van den Daele.

24e Prix Turgot : un bon cru

La remerciant "pour ce combat" qui ne devrait pas manquer de "faire naître des vocations avec le public présent", Jean-Louis Chambon poursuit la soirée en officiant en tant que Monsieur Loyal. Des personnalités sont interviewées par les membres du Cercle Turgot. "Je pense que Turgot serait satisfait" des messages délivrés, ponctue Jean-Louis Chambon. Puis Michel Bon, président du Grand Jury, rejoint le président du Prix Turgot. 180 livres sont nominés ; 6 livres sont récompensés.
Christine Lagarde, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie annonce, "par la voix de la technique", les lauréats du Grand Prix Turgot : Augustin Landier et David Thesmar pour leur ouvrage "La société translucide" aux Editions Fayard. Mais auparavant, la ministre parle longuement des grandes qualités du ministre et rappelle combien elle est ravie que les 2 ministères de Bercy, des Finances et du Budget, aient fait l’acquisition de "l'admirable missive" de Turgot à Louis XVI où il expose son programme économique pour redresser les finances de la France.
Christine Lagarde décerne le 24e Prix Turgot - Photo : Christian Durandy van den Daele.
Christine Lagarde décerne le 24e Prix Turgot - Photo : Christian Durandy van den Daele.

"Réformateur avisé et visionnaire,..., mesuré et doué d'anticipation", Christine Lagarde ne tarit pas d'éloges sur celui dont elle espère que les caractéristiques marqueront l'année 2011, "celle de l'année de la présidence française du G20".
La cérémonie se termine par un cocktail dînatoire sympathique où les participants viennent nombreux prendre des informations supplémentaires sur l'affaire de la Chapelle Laennec et proposer leur assistance.

Autres prix :
- Le prix spécial du jury est décerné à Philippe Herlin pour le livre "Finance : le nouveau paradigme", aux éditions Eyrolles.
- La mention spéciale de la pédagogie est décernée à Jean-Marc Daniel pour "Histoire vivante de la pensée économique", aux éditions Pearson.
- 3 mentions d'honneur sont décernées à :
* Gilles Dufrenot, Alain Sand-Zantman pour "Après la crise ? Les politiques économiques du Monde", aux éditions Economia ;
* Élie Cohen pour "Penser la crise", aux éditions Fayard ;
* Patrick d'Humieres pour "Le développement durable va-t-il tuer le capitalisme", aux éditions Maxima.


Lire les articles :
- 3 mars 2011
Chapelle Laennec : procès en vue.
- 28 novembre 2010 Hôpital Laennec : Quid de la chapelle ?


Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.