Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



Cet article cite : 11e arrondissement, fait divers
28/02/2012 - 12:59
        

Un employé d'un tri postal confondu par des paillettes

Fait divers dans le 11e arrondissement de Paris.



La projection de paillettes, une nouvelle méthode pour confondre les indélicats.



Dans le 11e arrondissement de Paris le 23 février 2012, un employé d’un centre de tri postal dest interpellé pour vol de courrier par la brigade de traitement judiciaire en temps réel (BTJTR) locale.

Suite à une série de vols perpétrés depuis plusieurs mois portant essentiellement sur des carnets de tickets restaurant et des cartes cadeaux, postiers et policiers avaient décidé de piéger un colis en y glissant des paillettes festives afin d’identifier le voleur.

Opération réussie : l’employé indélicat paraissant devant ses collègues le visage et les mains constellés de paillettes allant jusqu’à nier tout vol en dépit de cette preuve scintillante.

Pris en charge par les enquêteurs, il a fini par leur remettre le paquet dans lequel il pensait trouver un téléphone portable.

Ce sont 18 courriers et recommandés volés et ouverts qui ont également été découverts dans son véhicule.

L’homme, âgé de 36 ans, a reconnu voler en moyenne deux fois par semaine depuis deux ans et en tirer un complément de revenu mensuel de 250 euros.

Sept plaintes ont déjà pu être recueillies durant la durée de la garde à vue.
L’enquête se poursuit.

Source : Service de la communication de la préfecture de police de Paris.

© losw - Fotolia.com
© losw - Fotolia.com




Et aussi
< >

Jeudi 15 Juin 2017 - 23:12 La lapidation de train

Mercredi 14 Juin 2017 - 15:10 Coups de couteau à la station Ranelagh à Paris

Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.