Connectez-vous S'inscrire
   
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
Paris Tribune
Mobile
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Vimeo
Newsletter
     
Infos
Dimanche 17 Juin 2012 - 19:34
Elodie Châtrain et Vaea Devatine.


        

Vague rose en prévision comparable à celle de 1981 ?

Avant les résultats du second tour des élections législatives 2012.


Projection des sondages pour le 2e tour des élections législatives 2012, comparée aux résultats du 2e tour en 1981.




Y aura-t-il une vague rose le 17 juin 2012 ? Du soir du 1er tour le 10 juin 2012 au 15 juin 2012, les commentateurs pronostiquent que non, de même que les instituts de sondage. Qu'en est-il ? Paris Tribune s'est penchée sur la question : une vague rose serait-elle comparable, ou à peine inférieure, à celle de 1981 ?

Sondages le soir du 10 juin 2012

Le soir du 10 juin 2012, trois instituts de sondage livrent les données obtenues auprès des électeurs et les projections de ces résultats :

- Un sondage CSA pour BFM-TV, RMC, i>Télé et 20 minutes donne les scores réalisés avec l'UMP et ses alliés à 35,2%, tout comme le PS et les radicaux de gauche, le Front national 13,7%, le Front de gauche 6,8%, les Verts 4,9% et le MoDem 1,6%) et indique qu'il n'y aura pas de vague rose.
- Un sondage TNS Sopra Group pour TF1 donne l'UMP et ses alliés à 35,3%, le PS et les radicaux de gauche à 35 %, le Front de gauche à 6,5, Europe Ecologie-Les Verts à 5%, le FN à 13,6% et le MoDem à 2%.
- Un sondage Ipsos pour France Télévisions et Radio France donne des résultats similaires, avec l'UMP et ses alliés à 35,4% des voix et le PS et ses alliés à 34,9%.

Les projections sur la composition de l'Assemblée nationale donnent les résultats suivants :
- Le PS de 275 à 329 sièges,
- EELV de 8 à 18,
- le Front de gauche de 13 à 20,
- l'UMP et ses alliés de 210 à 270,
- le MoDem de 0 à 3 sièges
- et le FN de 0 à 3 sièges.

Résultats officiels et nouveaux sondages

Les résultats officiels du Ministère de l'Intérieur le 11 juin 2012 indiquent que la gauche, dominée par le Parti socialiste, totalise 46,7% des suffrages, soit 5 points en-dessous des 51,67 % obtenus par le Président François Hollande au 2e tour de l'élection présidentielle.
Les 46,7 % se composent de 34,4% pour le PS et les divers gauche, de 5,4% pour EELV et de 6,9% pour le Front de gauche.
La droite parlementaire et ses alliés centristes et divers droite recueillent 34,1%, un score également inférieur au score de la droite au 2e tour de l'élection présidentielle, avec 14 points en-dessous des 48,33 % obtenus par Nicolas Sarkozy.

Les projections sur la composition de l'Assemblée nationale sont rectifiées :
- Le PS de 283 à 329 sièges,
- EELV de 10 à 20,
- le Front de gauche de 13 à 19,
- l'UMP et ses alliés de 210 à 263,
- le MoDem de 0 à 3 sièges
- et le FN de 0 à 3 sièges.

Le 15 juin 2012, les instituts de sondage affichent des données différentes : trois instituts de sondage Ifop, TNS Sofres et Opinion Way prévoient une majorité absolue pour le Président François Hollande et ses alliés et deux instituts Ipsos et Harris Interactive n'excluent pas que François Hollande et ses alliés frôlent la majorité absolue qui se situe à 289 sièges.

Le 2e tour des élections législatives en 1981

La vague rose au 2e tour des élections  législatives le 24 juin 1981 (c)  Assemblée nationale VIIe Législature.
La vague rose au 2e tour des élections législatives le 24 juin 1981 (c) Assemblée nationale VIIe Législature.
En 1981, il y avait 491 députés (ndlr : ce n'est qu'en 1986 que le chiffre est augmenté de 86 députés et monte à 577).
Au second tour, les résultats donnent la composition suivante :
- Socialistes : 285 sièges
- Communistes : 44 sièges
- RPR : 88 sièges
- UDF : 62 sièges
- Non-Inscrits : 12 sièges.
La majorité absolue se situait à 246 sièges.

Si on compare les résultats du 21 juin 1981 à ceux du 10 juin 2012, tels qu'indiqués par les instituts de sondages, on obtiendrait en 2012 une Assemblée nationale composée de :
- Socialistes : 335 sièges
- les alliés du PS (Communistes, EELV, Front de Gaucheà : 51 sièges
- la droite et ses alliés : 176 sièges
- Modem, le FN et les Non-Incrits : 15 sièges.

Une vague rose comparable à celle de 1981 ou non ?

En comparant les projections au lendemain du 1er tour des élections législatives le 11 juin 2012 avec les résultats du 2e tour des élections législatives le 21 juin 1981, peut-on déceler une vague rose comparable, ou à peine inférieure, à celle de 1981 ?

335 sièges sont estimés en 2012 pour les socialistes, sur un total de 577 députés, contre 285 sièges pour les socialistes en 1981, sur un total de 491 députés.

Les chiffes peuvent-ils indiquer qu'une vague rose, même légèrement inférieure à celle de 1981, est possible ?

Réponse le 17 juin 2012 à partir de 20h, avec notamment les résultats des 34 triangulaires.


Articles :
- Les 6 triangulaires avec la Gauche, le Centre et la Droite : Les triangulaires Gauche Centre et Droite.
- Les 28 triangulaires avec le FN - SIEL - RBM : Le Rassemblement Bleu Marine veut recomposer le paysage politique français.






Publicités



Paris Tribune : Je viens de suivre Clelia Ninoc sur #Vimeo : https://t.co/REWxiIPv6v
Paris Tribune : La page Facebook de Laetitia Avia particulièrement commentée suite à son histoire de 12 euros. #Paris #ValdeMarne https://t.co/X3PKBiKEZ3
Paris Tribune : La député versus le chauffeur @LaetitiaAvia @RichardFerrand @TaxiActu @FOTaxis @hypeTaxi @ObsTaxiVTC @UberFR #Paris https://t.co/IwRLaCGceg

Supers élus de Paris.


Forum des Halles et Canopée : les maires de Paris assument tout.



Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Paris Tribune sélectionne les petits et grands moments des débats publics à Paris

Le meilleur des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux : dix arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du Parti Socialiste (3e, 4e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 18e, 19e et 20e arrondissement), un arrondissement avec un maire membre du parti Europe Ecologie Les Verts (2e arrondissement), et 9 arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du parti Les Républicains (1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 15e, 16e et 17e arrondissement). Paris Tribune propose une information vérifiée avec articles et brèves, photos, vidéos, et documents audio et PDF à télécharger en tant que membre abonné ou inscrit. Les abonnés peuvent déposer en ligne des textes et photos pour une publication dans les rubriques Infos et Autres infos et dans le dossier correspondant ainsi que dans l'agenda et les petites annoncesChaque lecteur trouve à coup sûr dans Paris Tribune une information de qualité, en réponse à ses besoins en information sur les votes à la mairie de Parisdans les arrondissements de Paris, à la métropole du Grand Paris, et au conseil régional d'Ile-de-France.