Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



01/04/2014 - 21:00
        

Véronique Bédague-Hamilius, de Bertrand Delanoë à Manuel Valls

Véronique Bédague-Hamilius, directrice de cabinet du Premier Ministre Manuel Valls.



Manuel Valls prend comme directrice de cabinet Véronique Bédague-Hamilius, Directrice des finances de la Ville de Paris de 2002 à 2008 et Secrétaire générale de la Ville de Paris de 2008 à 2014.



Propulsée le 1er avril 2014 directrice de cabinet de Manuel Valls, Véronique Bédague-Hamilius avait reçu de François Hollande il y a 19 jours la tâche de fusionner l'Agence française pour les investissements internationaux (AFII) et de l'Agence UBIFRANCE, annoncé par le Président de la République lors du Conseil stratégique de l'attractivité le 17 février 2014.

Véronique Bedague-Hamilius avait été nommée en conseil des ministres le 12 mars 2014 "Ambassadeur délégué aux investissements internationaux" chargée de mener à bien la fusion de l'AFII en charge de l'attractivité économique du territoire, et de l'UBIFRANCE, en charge du soutien aux exportations françaises, afin de renforcer "l'efficacité des outils au service du développement international des entreprises et de l'attractivité" de la France.

Nommée Directrice de cabinet de Manuel Valls le 1er avril 2014, Véronique Bedague-Hamilius accède à un poste clé dans le chantier prioritaire du quinquennat de François Hollande : "la création d'emplois", et pas seulement en allant chercher les relais de croissance à l'international.

Véronique Bédague-Hamilius a une expérience des milieux de l'économie et de la finance, depuis le département des finances publiques au Fonds Monétaire International à Washington DC à la direction du budget du ministère de l’Economie et des Finances, chargée de l’Education Nationale et de l’Enseignement supérieur, puis des comptes sociaux et de l'assurance maladie, enfin de la synthèse budgétaire aux cabinets du ministre de l’Economie et de la Secrétaire d’Etat chargée du budget.

De 2002 à 2008, elle dirige la Direction des Finances de la Ville de Paris puis devient Secrétaire générale de la Ville de Paris de 2008 à février 2014. A la tête d'une administration de 50 000 agents avec "une culture extraordinaire, extrêmement forte, une culture d'administration merveilleuse, qui pourrait être dangereuse" *, elle lance une "étude ethnologique" *, un "diagnostic culturel" * sur l'état culturel de l'administration parisienne. L'objectif était de "mieux porter le changement en évitant de prendre la culture de front (...) ça peut être juste un mot, le mauvais mot" *.

Elle découvre une culture héritée d'"Etienne Marcel"*, Prévôt des marchands de Paris au XIVe siècle issu d'une des plus puissantes familles de la bourgeoisie parisienne : une culture façonnée par la résistance au pouvoir central.

La culture de l'administration d'Etat est-elle celle de l'administration parisienne ? Véronique Bédague-Hamilius devrait le découvrir prochainement.


* Discours à l'Université ouverte des compétences en février 2013 - www.uodc.fr



Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.