Connectez-vous S'inscrire
   
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
Paris Tribune
Mobile
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Vimeo
Newsletter
     
Infos
Vendredi 6 Mai 2011 - 17:58
par SC


        

Versailles et Wikipédia : un partenariat qui ouvre de nouvelles voies pour la diffusion du savoir sur Internet

Le domaine de Versailles va enrichir l'encyclopédie Wikipedia et le fonds Wikimedia Commons.


Versailles et Wikipédia ont signé le 14 février 2011 un accord. La signature de cette association vise à faciliter la diffusion du savoir lié au patrimoine historique, architecturale et artistique du domaine de Versailles.




Un partenariat sous la forme d’un partage de la connaissance entre l'établissement public du château de Versailles et de Wikimédia Commons en France, qui assure la promotion de la fameuse encyclopédie en ligne Wikipédia. Adrienne Alix, présidente de Wikimedia France, ravie par l’accord qui a été conclu entre les deux organismes, a expliqué au Monde.fr les buts de ce partenariat : "L'objectif est d'établir des ponts entre les équipes du château et les contributeurs de Wikipédia". Selon elle, "la querelle des Anciens et des Modernes n'a plus lieu d'être".

Benoît Evellin, un spécialiste membre de Wikipédia France va ainsi séjourner 6 mois au château de Versailles. Il sera responsable de la coordination et du transfert des informations scientifiques, historiques et de tous les autres types de données de Versailles vers Wikipédia en français mais aussi dans plusieurs autres langues, ainsi que vers Wikimedia Commons, la médiathèque centrale des projets Wikimédia, notamment par le biais de photographies. L’une de ses missions consistera également à compléter, avec l’aide des conservateurs et des scientifiques du château de Versailles, les articles qui existent déjà sur l’encyclopédie.

Adrienne Alix, a par ailleurs précisé que "plusieurs tableaux et objets dans le musée sont suffisamment anciens pour être dans le domaine public. L'idée est d'établir, avec les responsables du château, quelles sont les meilleures modalités pour les présenter au mieux dans l'encyclopédie en ligne".
La Galerie des Glaces du Château de Versailles, peu avant sa réouverture au public en septembre 2006 - Photo : DR
La Galerie des Glaces du Château de Versailles, peu avant sa réouverture au public en septembre 2006 - Photo : DR

Jean-Jacques Aillagon, président de l’établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles remarque qu’il y a déjà un travail en amont effectué sur Wikipédia de la part de certains employés de Versailles: "Wikipédia est une source d'information majeure sur le château de Versailles, diffusée dans le monde entier. Certains conservateurs et scientifiques de l'établissement y contribuent déjà de façon spontanée pour enrichir certaines notices. L'objectif de cette résidence est de nous permettre d'aller plus loin et de poursuivre notre réflexion sur le partage le plus large possible du patrimoine de Versailles."

Ce partenariat dépasse la simple collaboration ponctuelle et vise à une association de long terme entre Wikipédia et le château de Versailles. Dans l’esprit des rencontres Wikimédia 2010, il est l’une des premières incarnations d’une nouvelle appréhension de la culture et de sa libre diffusion à l’ère d’Internet.

Auparavant, Wikimédia avait déjà signé d’autres partenariats avec des institutions : le premier avec la Bibliothèque nationale de France, le second avec la mairie, le Muséum d’Histoire Naturelle et les Archives de Toulouse.
Qu’il s’agisse de documents écrits, de photographies, ou de vidéos, d’autres institutions culturelles ont lancé des projets similaires tels que le British Museum, le Brooklyn Museum, plusieurs musées néerlandais, les archives fédérales allemandes et une bibliothèque de l'Etat australien du Queensland.







Publicités



Paris Tribune : Je viens de suivre Clelia Ninoc sur #Vimeo : https://t.co/REWxiIPv6v
Paris Tribune : La page Facebook de Laetitia Avia particulièrement commentée suite à son histoire de 12 euros. #Paris #ValdeMarne https://t.co/X3PKBiKEZ3
Paris Tribune : La député versus le chauffeur @LaetitiaAvia @RichardFerrand @TaxiActu @FOTaxis @hypeTaxi @ObsTaxiVTC @UberFR #Paris https://t.co/IwRLaCGceg

Supers élus de Paris.


Forum des Halles et Canopée : les maires de Paris assument tout.



Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Paris Tribune sélectionne les petits et grands moments des débats publics à Paris

Le meilleur des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux : dix arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du Parti Socialiste (3e, 4e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 18e, 19e et 20e arrondissement), un arrondissement avec un maire membre du parti Europe Ecologie Les Verts (2e arrondissement), et 9 arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du parti Les Républicains (1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 15e, 16e et 17e arrondissement). Paris Tribune propose une information vérifiée avec articles et brèves, photos, vidéos, et documents audio et PDF à télécharger en tant que membre abonné ou inscrit. Les abonnés peuvent déposer en ligne des textes et photos pour une publication dans les rubriques Infos et Autres infos et dans le dossier correspondant ainsi que dans l'agenda et les petites annoncesChaque lecteur trouve à coup sûr dans Paris Tribune une information de qualité, en réponse à ses besoins en information sur les votes à la mairie de Parisdans les arrondissements de Paris, à la métropole du Grand Paris, et au conseil régional d'Ile-de-France.