Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



22/09/2009 - 18:19
Mariam Slimani
        

Verts et PS : rien ne va plus

Quatrième Tribune



L'opposition la plus visible dans le 4ème n'est plus l'UMP, c'est ce qui est ressorti du conseil d'arrondissement de rentrée. L'élue verte vole la vedette au grand opposant de la droite de Dominique Bertinotti.



Lorsque l'un des vœux de la majorité concerne l'attribution par la mairie d'arrondissement d'une salle pour une réunion publique au sujet de la privatisation de la Poste, l'esprit du représentant UMP s 'échauffe. « Voilà une initiative qui montre les profonds désaccords entre le gauchisme parisien et la gauche européenne libérale », conteste Vincent Roger. Son argument : la majorité PS conteste le choix du Parti des Socialistes Européens favorable à la privatisation de la Poste.

Pour la représentante des Verts, l'adjointe au maire en charge de l'Economie solidaire et de l'Egalité femme-homme Corine Faugeron, la question est essentielle : elle craint que la Poste ne devienne un lieu commercial. Elle cite en exemple la nouvelle Poste du Louvre : « on peut certes y acheter toutes les sortes de cartes postales, mais seuls 2 guichets permettent d'effectuer des opérations postales». L'attribution de la salle est votée malgré tout avec 3 votes contre et 2 abstentions.
Verts et PS : rien ne va plus

Sitôt la mairesse Dominique Bertinotti partie, de longs débats idélogiques accompagnent chacune des délibérations, comme le laissait présager dès le début de la séance les plaintes de l'opposition. En effet, l'élue verte voit son vœu au sujet du logement étudiant écarté d'office par la mairesse. Corine Faugeron critique également les décisions entérinées au sujet du projet de rénovation des Halles : pourquoi les citoyens devraient-ils payer les frais de construction en lieu et place du propriétaire majoritaire des Halles, l'entreprise Unibail ?

Le vote du nouveau Plan Local d'Urbanisme qui touche 1/3 du 4ème, lui aussi s'est transformé en débat sur les « 0,4% de places de stationnement supprimées dans l'année », les « 16 logements sociaux restants de l'arrondissement et la question de la sauvegarde de l'Hôtel Lambert ». Finalement, 3 abstentions pour « un vote qui peut attendre jusqu'à 2010 » selon Richard Jean-Baptiste, Adjoint à la Maire en charge du Développement durable urbain et de l'Innovation.

En cette période pré-électorale, les projets de la majorité du 4ème pourtant déjà bien avancés attisent les conflits idéologiques. Notamment chez les Verts et l'UMP, unis dans une solidarité bien étrange.


Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.