Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



13/06/2011 - 11:12
La rédaction avec la participation de Louise Wessier
        

Vive les conseils de courte durée !

Le conseil du 8e arrondissement le mardi 7 juin 2011.



Un conseil d'arrondissement éclair.



Il est 18h30 précises : François Lebel, conseiller de Paris et maire du 8e arrondissement, déclare rapidement la date du prochain conseil d'arrondissement : le 28 juin 2011. Il souhaite que la séance ne traîne pas. D'ailleurs l'ordre du jour choisi par la mairie ne comporte que 5 points, dont 3 délibérations : une délibération qui concerne uniquement le 8e arrondissement, et deux autres qui concernent l'ensemble des arrondissements de Paris. Le premier point : l'approbation du compte-rendu de la séance du conseil d'arrondissement du 3 mai 2011. Puis Sophie Boyer Chammard, adjointe chargée des acteurs économiques, du commerce et de l'artisanat est désignée "secrétaire de séance".

Le premier point porte sur les subventions annuelles versées à cinq associations sportives du 8e arrondissement. Le montant total s'élève à 6700 euros, avec par exemple 1500 euros pour le lycée Condorcet et 1000 euros pour le lycée Chaptal. Les élus sont favorables : "pour" à l'unanimité.
Le deuxième point : "l'approbation de la réglementation locale de la publicité, des enseignes et des pré-enseignes applicable à Paris", met tout le monde en émoi. Il s’agit d’élaborer des règles locales concernant la publicité et les enseignes. Le maire exprime haut et fort que c’est "une mesure assez brutale" et que "personne ici n'a été consulté sur quoi que ce soit". Il n’est absolument pas favorable à ce projet, et rajoute qu’enlever la publicité va "rendre des lieux encore plus sinistres". Les processus de concertation ne semblent pas avoir été respectés. Modifier les emplacements pour placarder la publicité oui, mais la supprimer là où elle donnait un peu de couleur non ! Bien que les élus reconnaissent que quelques idées sont intéressantes, ils ne s'attardent pas et n'explicitent pas ce point. L’ensemble du projet n’est pas du tout du goût des élus, comme en témoigne les votes "contres", en grande majorité. Heidi Rançon-Cavenel, conseillère d’arrondissement de l’opposition, reste de marbre et vote "pour".
Mairie du 8e arrondissement de Paris, 3 rue Lisbonne 75008 Paris.
Mairie du 8e arrondissement de Paris, 3 rue Lisbonne 75008 Paris.

Le troisième point concerne la signature d’une convention portant sur l’implantation de stations et d’espaces Autolib’ dans la ville de Paris. Didier Decelle, premier adjoint chargé des conseils de quartier, CICA, associations et animations locales, présente rapidement le projet : 500 stations vont être installées en surface dans la capitale, contre 200 en sous-sol. 31 stations vont apparaître dans le 8e arrondissement, avec 4 véhicules par station en surface, et 10 par station en sous-sol. Le premier adjoint précise "qu’il nous est demandé d’autoriser le Maire de Paris à signer cette convention" et qu’il préconise "le vote de l’abstention". L’usine qui construit ces voitures électriques est elle-même encore en construction, alors pourquoi déjà parler de convention ? "C’est de l’anticipation", dit Didier Decelle, le sourire aux lèvres. De nombreux élus suivent le conseil et s'abstiennent de répondre.
35 minutes auront suffi pour passer en revue l’ordre du jour. Plus qu'une séance de conseil d'arrondissement avant l'été !


Il y a un an, les articles du 25 juin 2010 :
- 3 mots sur la réorganisation du 8ème.
- Marché Treilhard : terrain miné.

Il y a deux ans, l'article du 23 juin 2009 :
Parfum de vacances au conseil d'arrondissement.
Cinq points à l'ordre du jour du conseil d'arrondissement le 7 juin 2011.
Cinq points à l'ordre du jour du conseil d'arrondissement le 7 juin 2011.


Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.