Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



Cet article cite : 11e arrondissement, faits divers
16/03/2011 - 20:08
        

Vol de câbles France Télécom : un riverain alerte la police

Un riverain a l'oeil et le bon réflexe dans le 11e arrondissement de Paris.



Vol de câbles de plomb contenant du cuivre appartenant à France Télécom.



© Sandor Kacso - Fotolia.com
© Sandor Kacso - Fotolia.com
Il y a 3 semaines, fin février 2011, un riverain du boulevard de Ménilmontant, dans le 11e arrondissement, repère au niveau d’un accès aux égouts des individus en chasubles, venus en camionnette et donnant l’impression d’être en intervention, mais il y a comme un "petit quelque chose" dans leur apparence qui le laisse songeur, l’équipe ne lui semble pas officielle. Il décide de prendre des photos.
Le 14 mars 2011, il les revoit au même endroit : ils descendent dans les égouts et en ressortent avec des câbles de grande dimension qu’ils entreposent dans leur véhicule. Cette fois-ci, il n’hésite pas, il fait appel à la police. Trois hommes d’une trentaine d’années sont interpellés, le quatrième parvient à s’enfuir.
Dans le camion, ce sont 8 câbles de plomb contenant du cuivre et du matériel de chantier (scie à métaux, torche, talkies walkies, treuil, chasubles) qui sont découverts. Les 3 individus nient le vol et expliquent avoir trouvé ces câbles dans une rue de Montreuil (93). Ils sont cependant confondus par les clichés du riverain.
Le service de l’accueil et de l’investigation de proximité (SAIP) du 11e arrondissement, assisté, du service de la voirie de la ville de Paris, identifie l’origine des câbles, ils proviennent du réseau France Télécom.
Plus largement, la société a évalué à près de 800.000 euros – prix des câbles et remise en état du réseau - le préjudice subi ces dernières semaines en raison des différents vols de métaux dont elle a été victime.
Le trio a été déféré au Parquet de Paris en vue de l’ouverture d’une information judiciaire.

BONUS :
5,6 km de câbles en cuivre volés
Le 15 mars 2011, le service de la voirie de la ville de Paris a déposé plainte auprès de la direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP) pour une série de vols de câbles de transmission en cuivre régulant les feux tricolores de la capitale.

Ces vols ont été commis entre septembre 2010 et février 2011dans les égouts des secteurs suivants :
- Gambetta/rue Belgrand (20ème) – 1 930m – 106 800 euros
- Crimée/avenue de Flandres (19ème) – 1 145m – 85 300 euros
- Pyrénées/Belleville (20ème) – 530m – 36 000 euros
- Porte de Vanves/Marc Sangnier (14ème) – 600m – 38 800
- Place Felix Eboué/avenue Daumesnil (12ème) – 630m – 31 800
- Réaumur (3ème) – 250m– 23 500 euros
- Saint-Maur (11ème) – 515m – 29 600 euros

Ce sont ainsi 5 600 mètres qui ont été dérobés, soit un préjudice de plus de 351 000 euros.

Source : Service de la communication de la Préfecture de police de Paris.




Et aussi
< >

Jeudi 15 Juin 2017 - 23:12 La lapidation de train

Mercredi 14 Juin 2017 - 15:10 Coups de couteau à la station Ranelagh à Paris

Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.