Connectez-vous S'inscrire
Menu

17 novembre 2010 : Akwaba, les Eotilé à livre ouvert

Projection au cinéma du musée du Quai Branly du film documentaire de Anice Clément et Jacques Merlaud, dans le 7e arrondissement de Paris.


Akwaba, les Eotilé à livre ouvert, de Anice Clément et Jacques Merlaud, à la salle Cinéma des Africanistes du Musée du quai Branly.


Nora Ansell-Salles
08/11/2010 - 17:58

        

Sous l'égide de la Société des Africanistes et en présence de S.E.Mme YAO-YAO Akissi Kan Odette, Ambassadeur Déléguée permanente de Côte d'Ivoire auprès de l'UNESCO : projection de AKWABA, Les Eotilé à livre ouvert. En présence des réalisateurs du film : Anice Clément et Jacques Merlaud avec la participation du Professeur Claude Hélène Perrot. Suivi d'un échange avec la salle. Entrée libre.

Akwaba, les Eotilé à livre ouvert, de Anice Clément et Jacques Merlaud
Akwaba, les Eotilé à livre ouvert, de Anice Clément et Jacques Merlaud

Hommage au travail de Claude Hélène Perrot sur la Côte d'Ivoire d'"avant les blancs"

"Akwaba" veut dire "Bonjour, bienvenue" en Côte d'Ivoire et on sait l'importance de l'accueil chez les peuples d'Afrique noire. Bienvenue donc chez les Eotilé de Côte d'Ivoire.
Ce film documentaire est un hommage au travail de l'historienne africaniste Claude Hélène Perrot qui, depuis plus de 40 ans, se passionne pour la Côte d'Ivoire d' "avant les Blancs" et plus spécialement le peuple éotilé, autour de la lagune Abry, au sud-est du pays.
En 2008, Claude Hélène était de retour en pays éotilé afin de leur offrir un livre, "les Eotilé de Côte d'Ivoire aux XVIIIe et XIXe siècles. Pouvoir lignager et religion". Fruit de ses recherches et de ses nombreuses enquêtes sur le terrain.

Le sujet :
Alors que la culture orale tend à disparaître, le besoin de mémoire et d'une histoire écrite se fait de plus en plus urgent. C'est le tout premier livre sur l'histoire de ce peuple : ce qui explique l'accueil magnifique fait par les Eotilé au livre qui leur est consacré.

AKWABA. Les Eotilé à livre ouvert. Réalisation : Anice Clément, Jacques Merlaud
* Côte d’Ivoire, 2008, 52’
DVD disponible au public à l'issue de la projection (20 euros )

Mercredi 17 Novembre 2010 à 16h30 à la salle Cinéma des Africanistes du Musée du quai Branly, 37 quai Branly 75007 PARIS
Métro : Iena, Alma- Marceau, Ecole Militaire, Bir Hakeim.
Accès plus direct à la salle de cinéma par le 218 rue de l'Université métro Pont de l'Alma.
Entrée libre.

Paris Tribune | Première Tribune | Deuxième Tribune | Troisième Tribune | Quatrième Tribune | Cinquième Tribune | Sixième Tribune | Septième Tribune | Huitième Tribune | Neuvième Tribune | Dixième Tribune | Onzième Tribune | Douzième Tribune | Treizième Tribune | Quatorzième Tribune | Quinzième Tribune | Seizième Tribune | Dix-Septième Tribune | Dix-Huitième Tribune | Dix-Neuvième Tribune | Vingtième Tribune | Grand Paris Tribune | Seine-et-Marne Tribune | Yvelines Tribune | Essonne Tribune | Hauts-de-Seine Tribune | Seine-Saint-Denis Tribune | Val-de-Marne Tribune | Val-d'Oise Tribune | Paris Tribune Préfectures | France Tribune | Monde Tribune | Paris Tribune Bien-être | Paris Tribune Enchères | Paris Tribune Livres | Paris Tribune Sports | Paris Tribunoscope | Au Journal Officiel | Ephéméride | Ils sont cités | La rédaction | Contenus sponsorisés | Le journal | Régie


Publicité



Publicité

Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.

cookieassistant.com