Connectez-vous S'inscrire
Menu

21 - 26 juin 2011 : Je roule pour le tennis

Changer le regard face au handicap.


Tennis en fauteuil : Un groupe d’étudiantes en communication, soutenue par la commission de tennis en fauteuil, lance l’opération : « Je roule pour le tennis ». Une opération ambitieuse qui se déroule en région parisienne depuis le 2 juin 2011 et qui a pour objectif de soutenir les athlètes français dans leur course pour les jeux de Londres et de changer le regard face au handicap


Claire Davaine
14/06/2011 - 12:50

        

L’opération « Je roule pour le tennis » a officiellement été lancée le 2 juin dernier sur le stand de la Fédération Française Handisport à Roland Garros. Une place d’exception puisque s’y déroulait la 110ème édition des internationaux

Un fauteuil, designé pour l’occasion, était ainsi installé afin d’y faire asseoir les passants pour que ces derniers affirment leur soutient aux joueurs français en liste pour les jeux de Londres 2012. Un geste simple, symbolique.
Une photo immortalisant l’instant, une centaine de passionnés se sont prêtés au jeu tels Nelson Montfort ou encore Daniel Lauclair, emblématiques journalistes de France Télévision.

Les photos prises seront disponibles sur un site internet éphémère créé pour l’occasion : www.jeroulepourletennis.com

Le fauteuil part à la rencontre d’un public encore plus large en faisant une halte les 11 et 12 juin sur les Champs Elysées puis aux pieds de la Tour Eiffel, les 18 et 19 juin dans le parc de Sceaux, avant de s’établir pour une semaine entière sur les courts du BNP Paribas Open de France. Cet événement, connu pour être l’un des plus grands tournois de tennis en fauteuil au monde, marquera l’entrée des joueurs internationaux dans la course aux qualifications pour les jeux de Londres.

La 26ème édition de l’Open de France se déroulera du 21 au 26 juin 2011 au stade de la Grenouillère, dans le Parc de Sceaux à Antony (Hauts-de-Seine). Les meilleurs joueurs mondiaux s’y affronteront. L’entrée est libre.

Une opération sportive avec une réelle dimension sociétale.
Crédits : www.jeroulepourletennis.com
Crédits : www.jeroulepourletennis.com


Paris Tribune | Première Tribune | Deuxième Tribune | Troisième Tribune | Quatrième Tribune | Cinquième Tribune | Sixième Tribune | Septième Tribune | Huitième Tribune | Neuvième Tribune | Dixième Tribune | Onzième Tribune | Douzième Tribune | Treizième Tribune | Quatorzième Tribune | Quinzième Tribune | Seizième Tribune | Dix-Septième Tribune | Dix-Huitième Tribune | Dix-Neuvième Tribune | Vingtième Tribune | Grand Paris Tribune | Seine-et-Marne Tribune | Yvelines Tribune | Essonne Tribune | Hauts-de-Seine Tribune | Seine-Saint-Denis Tribune | Val-de-Marne Tribune | Val-d'Oise Tribune | Paris Tribune Préfectures | France Tribune | Monde Tribune | Paris Tribune Bien-être | Paris Tribune Enchères | Paris Tribune Livres | Paris Tribune Sports | Paris Tribunoscope | Au Journal Officiel | Ephéméride | Ils sont cités | La rédaction | Contenus sponsorisés | Le journal | Régie


Publicité


Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.

cookieassistant.com