Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune
Paris Tribune
Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite

21 Janvier le jour des câlins

Une étreinte gratuite dans la rue pour la santé et le moral


A consommer sans modération sauf avec les grippés.

1 Janvier 2019 - 00:00
     

21 Janvier le jour des câlins

Dans la rue, chaque 21 janvier, une personne, portant ou non une pancarte « câlins gratuits » ou « free hugs », s’approche et vous enserre avec ses bras pendant quelques secondes. L’accolade, c’est le câlin gratuit.
 
Ces étreintes sont pratiquées dans de nombreux pays dans le monde. Le 21 janvier est le jour international des câlins, le « Hug Day ».
Le câlin, ou accolades, ou "hug" ou "abrazos" © Picture-Factory
Le câlin, ou accolades, ou "hug" ou "abrazos" © Picture-Factory

Une étreinte gratuite dans la rue pour la santé et le moral

S’enlacer ainsi dans l’espace public n’a pas de connotation sexuelle. Le mouvement est né du constat qu’après les fêtes du nouvel an et jusqu’à l’approche du printemps, le temps triste, le climat froid et souvent humide, les jours courts sont autant de facteurs qui contribuent à une déprime.
 
Or, l’étreinte contribue à la libération d’hormones dans nos corps qui diminuent nos stress et procurent une sensation de bien être. Le câlin agit sur l’oxytocine mais aussi sur le thymus et le niveau de cortisol. Il soulage les blessures narcissiques et donne confiance en soi. Les mêmes phénomènes existent aussi dans le cadre de relations amoureuses et intimes. Et le 14 février, date de la Saint Valentin, est pour beaucoup un jour de joyeux réchauffement.
 
Evidemment, l’étreinte ne se substitue pas à des traitements médicaux lorsqu’il existe des affections identifiées. Mais, une sensation de plaisir, c’est toujours bon la santé et pour le moral.

A consommer sans modération sauf avec les grippés

Un seul bémol. L’épidémie de grippe se répand partout en France. Idem pour la gastro-entérite. L’Ile-de-France est particulièrement touchée. Le pic n’est pas encore atteint. La progression est suivie par l’Institut de Recherche pour la valorisation des données de Santé (IRSAN).
 
Si vous êtes malade avec grippe ou gastro, soignez-vous chez vous et pas de câlins pour éviter la contamination.
 
Mais si vous êtes sain, aujourd’hui et même les autres jours, enlacez-vous sans modération. 
 






Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

D'autres articles / More stories
< >

Samedi 6 Juillet 2019 - 23:45 Dos à la mode ou les décolletés vus de dos

Europe | Libye Tribune | Dans le monde | Monde débats



Publicité