Connectez-vous S'inscrire
Actus & Infos

Des actualités réservés aux abonnés - et parfois aux inscrits aussi

Vous souhaitez offrir un abonnement à un ami ou un proche à un prix d'ami ? Rendez-vous dans le Kiosque.


223 056 € pour posséder une guillotine révolutionnaire €

Qui a acheté la guillotine vendue aux enchères le 15 juin 2011 à l'Hôtel Drouot à Paris.


La guillotine dite « des Armées de la République » doit quitter la France.

Connectez-vous à votre compte avec votre identifiant et mot de passe habituels.
Sans abonnement, régler un paiement pour l'autorisation d'accès à ce contenu.
223 056 € pour posséder une guillotine révolutionnaire
Rédigé le Vendredi 17 Juin 2011

Commentaires

1.Posté par Jourdan le 18/06/2011 16:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est très cher payé pour ce qui n'est, en fait, qu'une copie fabriquée au début du XXème. Les quelques spécialistes de cette machine ont essayé, en vain, d'en informer le commissaire priseur.

2.Posté par NOURATIN le 19/06/2011 20:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Manifestement c'est cher. Toutefois, quand on aime on ne compte pas. L'adjudicataire est manifestement, soit un adorateur de la bonne vieille
révolution française, soit un maniaque, soit les deux. En tout cas il ne regarde pas à la dépense et s'il s'est fait avoir, c'est bien fait pour lui.
Espérons seulement qu'il ne s'agisse pas d'un potentat de quelque endroit peu civilisé et qui ait l'intention de la remettre en service.

3.Posté par Benny le 19/06/2011 23:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas d'inquiétude : sauf à avoir un cou de girafe, elle est inutilisable vu l'épaisseur de la double lunette. Sauf si la 2ème 1/2 lunette en avant sert à y mordre ...

Journal Paris Tribune | Grand Paris Tribune | France Tribune | Europe Tribune | Monde Tribune | Fontenay Tribune | Maohi Tribune | Libye Tribune | Paris Tribune Post | Cités | Journal du 1er arr. | Journal du 2e arr. | Journal du 3e arr. | Journal du 4e arr. | Journal du 5e arr. | Journal du 6e arr. | Journal du 7e arr. | Journal du 8e arr. | Journal du 9e arr. | Journal du 10e arr. | Journal du 11e arr. | Journal du 12e arr. | Journal du 13e arr. | Journal du 14e arr. | Journal du 15e arr. | Journal du 16e arr. | Journal du 17e arr. | Journal du 18e arr. | Journal du 19e arr. | Journal du 20e arr.


Vous aussi participez au débat en publiant sur Paris Tribune vos tribunes libres et contributions


L'actualité des tribunes libres et des contributions, c'est participer au débat ou simplement faire connaître un événement (en sus de l'Agenda).


Pour soumettre en ligne votre texte il faut se connecter ou bien auparavant s'inscrire gratuitement ou encore s'abonner.


Comment envoyer sa tribune libre, contribution, événement ?


Pour soumettre en ligne votre texte il faut se rendre sur Soumettre un article.




Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune. Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses vingt cantons et l'un des vingt arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.