Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune
Paris Tribune
Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite
www.paristribune.info

28 novembre 2012 - 11 janvier 2013 : Intelligentsia. Entre France et Russie, archives inédites du XXème siècle

6e arrondissement : Exposition à École nationale supérieure des Beaux-Arts, 13 Quai Malaquais 75006 Paris.


L’exposition Intelligentsia clôture de l’Année "France Russie 2012, langues et littératures" et offre le bilan des échanges intellectuels franco-russes. Une première depuis l’effondrement du bloc soviétique.


24 Novembre 2012 - 23:05
     

Dans la cadre de "L’année France-Russie 2012, langues et littératures", l’exposition réunit plus de 300 pièces bénéficiant de l’ouverture exceptionnelle des archives de la Fédération de Russie et de l’accès à des fonds méconnus en France.

Séductions et illusions de l’idéologie soviétique

Placée sous le parrainage de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, et de Sergueï Narychkine, président de la Douma d’État de Russie, l’Année littéraire "France Russie 2012, langues et littératures" parle des relations intellectuelles, linguistiques et littéraires privilégiées entre la France et l'URSS dans un siècle mouvementé, marquées par des idéologies antagonistes.

A l’origine de cette exposition : l'Institut de France. Xavier Darcos, Président de l’Institut français et Commissaire général pour la France de l’Année "France Russie 2012, langues et littérature" :

"(...) Cette exposition donne naturellement à voir les séductions et illusions de l’idéologie soviétique, l’engagement de la littérature dissidente et les efforts de propagande, mais aussi, bien plus généralement, les regards divers portés en France sur la Russie : regards enthousiastes et critiques qui ont entretenu débats et polémiques au sein de la société française pendant près d’un siècle. Elle vient aussi utilement rappeler que, précédées par la passion ancienne et jamais démentie du public français pour les lettres russes du XIXe siècle, les relations culturelles entre la France et la Russie ne se sont nullement étiolées au long de ce 'court XXe siècle' qu’ouvre la révolution d’Octobre et que clôt l’effondrement du bloc soviétique en 1991 (...)".

A découvrir : 300 documents méconnus ou inédits présentés au public, permis grâce à l’ouverture exceptionnelle de l’ensemble des archives de la Fédération de Russie, l’Institut français, la direction des Archives du ministère des Affaires étrangères et l’expertise de Véronique Jobert et Lorraine de Meaux ainsi qu’une étroite coopération avec l’École nationale supérieure des beaux-arts et sa directrice des éditions Pascale Le Thorel.

Informations pratiques :
Exposition "Intelligentsia. Entre France et Russie, archives inédites du XXème siècle"
du 28 novembre 2012 au 11 janvier 2013
du mardi au dimanche de 13h à 19h (fermeture 25 décembre et 1er janvier)

Entrée libre
École nationale supérieure des Beaux-Arts
Galerie des expositions, rez-de-chaussée
13 Quai Malaquais 75006 Paris.



> Texte participatif suscité par l'annonce de l'exposition : Les intellectuels français au pays des Soviets.

A découvrir dans l'exposition "Intelligentsia" : un document du 29 juin 1935 sur papier à en tête de la VOKS et portant d’une part la mention "ultra-confidentiel" à l’encre violette d’autre part un tampon "levée du secret" et enfin, manuscrit et en rouge, de Staline : "pour mes archives". Arossev informe Staline de l’impression qu’il a produite sur Romain Rolland :
"Romain Rolland, disons le franchement, a été charmé par vous personnellement. Il m’a répété à plusieurs reprises qu’il ne s’était jamais attendu à cela et que jamais de sa vie il ne s’était représenté Staline ainsi".






Commentaires

1.Posté par amonavi le 07/01/2013 22:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les organisateurs ont donné à leur exposition un terme hautement péjoratif : " Intelligentsia ".
Quand on pense aux nombre de bourdes et autres imbécilités diffusées depuis des dizaines d'années par la caste des gens autoproclamés 'intelligents', on cherche en vain cette intelligence et on ne voit que mépris, dédain, morgue, arrogance et ignorance.
C'est ainsi que Staline, Mao, Castro et tous les nombreux dictateurs de la nébuleuse communiste ont été présentés comme des " génies ".
Avoir la disposition du petit écran ne mène pas automatiquement au génie, loin s'en faut !

Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

D'autres articles / More stories
< >

Actu Paris | Actu Ile-de-France | Actu française | International | Paris Tribune Post | Ils sont cités



Publicité