Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune
Paris Tribune
Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite

4e journée nationale de prévention du cancer colorectal


Un cancer pourtant très fréquent, qui pourrait être évité si l'on y prenait garde par un dépistage régulier. C'est le cancer colorectal.

27 Mars 2012 - 13:44
     

Ce cancer touche le colon et le rectum. Le cancer du colon et du rectum constitue la deuxième cause de mort par cancer en France avec 17 500 décès par an. Le cancer colorectal arrive au 3e rang des cas de cancer détectés avec 40 500 cas, soit 11,1 % des 365 500 cas annuels de cancer en France.

La 4e Journée nationale d'information gratuite sur la prévention du cancer colorectal par endoscopie est organisée le 27 mars 2012 dans les cabinets de gastro-entérologie en France.

Il se déclare surtout après 50 ans chez des personnes à risque c'est-à-dire qui ont des antécédents familiaux directs (parents ou grandsparents ayant été touchés soit par un polype, soit par un cancer du colon) ou les personnes qui souffrent d'une maladie inflammatoire chronique de l'intestin (rectocolite hémorragique ou maladie de Crohn).

"Si on augmentait de seulement 30 % le nombre des coloscopies en ciblant la population qui présente un risque élevé de cancer colorectal, la mortalité par ce cancer serait divisée par deux", a assuré le gastro-entérologue Christophe Cellier, président de la Société française d'endoscopie digestive (SFED).

"La méthode dépistage idéale n'existe pas", admet le Dr Jérôme Loriau, chirurgien digestif au groupe hospitalier Saint-Joseph. "En tout cas, elle n'existe pas encore. Nous attendons beaucoup des recherches en cours. Des équipes de recherche travaillent à la détection dans le sang de cellules cancéreuses circulantes".

Egalement par ceux qui ont un mode de vie altéré par le tabac, l'alcool, le manque d'exercice, et le surpoids.

Pour se prémunir de la maladie, avoir une alimentation riche en fibres, en fruits et en légumes, est relativement protecteur.

Les cancers colorectaux représentent un coût estimé de 10 à 15 milliards d'euros chaque année à la Société française d'endoscopie digestive.

CANCER INFOS : 0 810 810 821 (prix d'un appel local)
Du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 9h à 14h.

Parce que la survenue de cette maladie provoque d'importants bouleversements, elle suscite aussi de nombreuses questions : une équipe constituée de spécialistes de l'information sur les cancers répond à toutes les questions, qu'elles soient d'ordre pratique, médical ou social.

Cancer info offre la garantie d'une information médicale et sociale de référence, validée, complète et à jour. Ses contenus sont élaborés à partir des recommandations en vigueur, en associant des spécialistes en cancérologie et des patients (voir notre méthodologie d’élaboration des contenus de Cancer info) .
Cancer info est un service proposé par l'Institut National du Cancer, en partenariat avec la Ligue nationale contre le cancer et un groupe d'associations.


http://www.e-cancer.fr
(c) INCa Institut national du cancer
(c) INCa Institut national du cancer



Cet article cite : cancer, colon, docteur, france, paris, événement



Commentaires

1.Posté par resiliation mutuelle le 02/04/2012 16:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci pour l'information sur le cancer.

2.Posté par Vaea Devatine, Rédactrice en chef le 09/04/2012 18:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
et pour information,

Le référencement des articles sur www.paristribune.INFO repart.
Les lecteurs de Paris Tribune peuvent recréer des liens entre les articles publiés sur www.paristribune.INFO et leurs comptes Twitter, Facebook, sites et blogs.

Car les compteurs des articles publiés sur www.paristribune.INFO sont revenus à zéro.

Cela fait suite au retrait de l'Internet du site www. paris tribune .fr sans prévenir ni préavis pour des raisons inconnues (lire l'article Tentative de blocage des articles de Paris Tribune et appel aux dons). Des suites seront apportées à cette affaire.

La conséquence : tous les liens entre les articles publiés sur www. paris tribune .fr et les comtpes Twitter, Facebook, Google+, LinkedIn et les sites qui citaient nos articles avec une redirection internet ont été automatiquement supprimés avec le blocage de www. paris tribune .fr

C'est également le cas pour l'article Une journaliste victime d’une agression lors d’une opération de tractage qui comptabilisait plus de 1000 liens Twitter et Facebook.

Tout comme d'autres articles moins 'chauds' comme "le clitoris, un organe peu étudié en France" et bien d'autres encore...

Désormais, nos articles sont publiés sur www.paristribune.INFO
N'hésitez donc pas à faire des liens entre vos sites et blogs et les articles de Paris Tribune que vous appréciez, disponibles sur www.paristribune.INFO

Bien cordialement,

Vaea Devatine.

Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

D'autres articles / More stories
< >

Jeudi 25 Juillet 2019 - 11:55 Le prix du timbre augmente de dix centimes

Actu des Institutions | Mā'ohi Tribune | Départements et régions de France | France Débats | France pratique



Publicité