Connectez-vous S'inscrire
Menu

A vos questions : Paris Tribune rencontre Noel Biderman, patron de AshleyMadison.com

Noel Biderman à Paris.


Paris Tribune doit interviewer aujourd'hui Noel Biderman, l'un des plus sulfureux patrons de la planète.


Elodie Châtrain et Vaea Devatine
22/10/2012 - 10:50

        

Paris Tribune doit interviewer aujourd'hui Noel Biderman, l'un des plus sulfureux patrons de la planète.


Envoyez à ParisTribune.info les questions que vous aimeriez que nous lui posions.
 

Né en 1971, Noel Biderman est à la tête du premier site à l’origine du concept de la rencontre extra-conjugale, AshleyMadison.com, leader mondial présent dans 25 pays, affichant plus de 16 millions d’utilisateurs.

En France, Noel Biderman vise 2,5 millions d'utilisateurs en un an ; 800.000 Français auraient cherché à se connecter sur le site en 2011 : "Grâce à ce site, nous sauvons des dizaines de milliers de mariages chaque jour".

Lundi 22 octobre 2012, une campagne devait mettre en scène 4 Présidents de la République française, François Mitterrand, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande, présentant des visages marqués de baisers rouges. Ils ont "un point commun" (...) "Ils auraient dû penser à Ashleymadison.com", affirme la publicité de la marque dont le slogan assure que "La vie est courte. Tentez l'aventure".

Aucun afficheur n'ayant accepté de diffuser sa campagne en France, le site de rencontre doit révéler en fin de matinée à Paris deux bâches de 3 x 6 mètres avec les 4 Présidents de la République.

A partir du 24 octobre 2012, 300 visuels de 2 m² mettront en scène en Belgique le Prince Charles, le Roi Albert de Belgique et l'ancien Président américain Bill Clinton.
 

Précédente campagne censurée en Espagne mettant en scène le Prince Charles, le Roi d'Espagne et l'ancien Président américain Bill Clinton (c) Ashley Madison.
Précédente campagne censurée en Espagne mettant en scène le Prince Charles, le Roi d'Espagne et l'ancien Président américain Bill Clinton (c) Ashley Madison.



Paris Tribune | Première Tribune | Deuxième Tribune | Troisième Tribune | Quatrième Tribune | Cinquième Tribune | Sixième Tribune | Septième Tribune | Huitième Tribune | Neuvième Tribune | Dixième Tribune | Onzième Tribune | Douzième Tribune | Treizième Tribune | Quatorzième Tribune | Quinzième Tribune | Seizième Tribune | Dix-Septième Tribune | Dix-Huitième Tribune | Dix-Neuvième Tribune | Vingtième Tribune | Grand Paris Tribune | Seine-et-Marne Tribune | Yvelines Tribune | Essonne Tribune | Hauts-de-Seine Tribune | Seine-Saint-Denis Tribune | Val-de-Marne Tribune | Val-d'Oise Tribune | Paris Tribune Préfectures | France Tribune | Monde Tribune | Paris Tribune Bien-être | Paris Tribune Enchères | Paris Tribune Livres | Paris Tribune Sports | Paris Tribunoscope | Au Journal Officiel | Ephéméride | Ils sont cités | La rédaction | Contenus sponsorisés | Le journal | Régie


Publicité



Publicité

Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.

cookieassistant.com