Connectez-vous S'inscrire
Menu

Accident : camion bétonnière contre poussette

Dramatique accident dans le 14e arrondissement de Paris.


Accident à l'angle de la rue du Père Corentin et le boulevard Jourdan dans le 14e arrondissement de Paris.

1 Mars 2012 - 13:58
        

Le camion bétonnière a été évacué peu avant 13h30. Le boulevard Jourdan dans le 14e arrondissement de Paris a été réouvert à la circulation après avoir été fermé, dans un premier temps entre l'avenue du Général Leclerc et la rue du Père Corentin, puis dans un second temps, entre la rue de la Tombe Issoire et l'avenue du Général Leclerc.

Que s'est-il passé exactement aux environs de 10h30 le 1er mars 2012 ? Une femme traverse au passage piéton de la rue du Père Corentin, une rue à double sens donnant sur les maréchaux.

Avec elle, deux enfants : l'un dans une poussette et l'autre marchant à ses côtés.

Une bétonnière montée sur camion vient de franchir le passage piéton et fait mine de vouloir traverser les rails du tramway pour tourner sur le boulevard Jourdan, direction Montsouris.

Pour une raison inconnue, il s'arrête dans son élan et fait marche arrière. Il recule au moment où la nounou et les deux enfants traversent la rue du Père Corentin.

Le choc est inévitable. La poussette est aspirée par les roues du camion. La dame et le 2e enfant évitent le pire.

Suite au commentaire d'un membre de la famille de l'enfant, déposé à 20h42 le jour de l'accident, nous apprenons que l'enfant en poussette est décédé. La police vient de nous informer le 2 mars que le pronostic vital était engagé au moment de l'accident. L'enfant n'a donc pas survécu à ses blessures.

L'enfant qui n'était pas dans la poussette a été envoyé à l'Hôpital Necker. Il a reçu un coup au genou, et est choqué psychologiquement. La femme a les jambes touchées.

Il n'a pas été facile d'en savoir plus au moment de l'accident.

Interrogé quelques heures après l'accident, le Service du traitement judiciaire des accidents (STJA) déclarait à Paris Tribune : "comme il s'agit d'un cas judiciaire, je ne donne aucun renseignement."

Il est probable que le chauffeur du camion bétonnière ait été placé en garde à vue.

Le STJA est chargé d’enquêter sur les accidents les plus graves qui ont eu lieu dans la capitale.

En 2011, 50 personnes (automobilistes, conducteurs de deux-roues et aussi des piétons) ont trouvé la mort dans un accident à Paris, et la police a dénombré plus de 8 000 accidents corporels.

Pour faire face à la délinquance routière (vitesse excessive, traversées irrégulières de la chaussée, changement de voies, consommation d’alcool et de stupéfiants, ...) différents services de la police travaillent en synergie pour lutter contre l’insécurité routière : la Compagnie du périphérique, les unités motocyclistes qui n'hésitent pas à envoyer des motocyclistes en civil pour repérer les contrevenants, et le fameux Service du traitement judiciaire des accidents, placé sous l'autorité du commandant Jurkowski.
 








Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

23.Posté par Vaea Devatine, Rédactrice en chef le 09/04/2012 16:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
et pour information,

Le référencement des articles sur www.paristribune.INFO repart.
Les lecteurs de Paris Tribune peuvent recréer des liens entre les articles publiés sur www.paristribune.INFO et leurs comptes Twitter, Facebook, sites et blogs.

Car les compteurs des articles publiés sur www.paristribune.INFO sont revenus à zéro.

Cela fait suite au retrait de l'Internet du site www. paris tribune .fr sans prévenir ni préavis pour des raisons inconnues (lire l'article Tentative de blocage des articles de Paris Tribune et appel aux dons). Des suites seront apportées à cette affaire.

La conséquence : tous les liens entre les articles publiés sur www. paris tribune .fr et les comtpes Twitter, Facebook, Google+, LinkedIn et les sites qui citaient nos articles avec une redirection internet ont été automatiquement supprimés avec le blocage de www. paris tribune .fr

C'est également le cas pour l'article Une journaliste victime d’une agression lors d’une opération de tractage qui comptabilisait plus de 1000 liens Twitter et Facebook.

Tout comme d'autres articles moins 'chauds' comme "le clitoris, un organe peu étudié en France" et bien d'autres encore...

Désormais, nos articles sont publiés sur www.paristribune.INFO
N'hésitez donc pas à faire des liens entre vos sites et blogs et les articles de Paris Tribune que vous appréciez, disponibles sur www.paristribune.INFO

Bien cordialement,

Vaea Devatine.

22.Posté par Nicolas le 29/03/2012 03:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai été très affecté à la lecture de cet accident horrible et je ne comprends toujours pas comment un tel drame peut arriver en ville. Ma pensée va à la famille de cette petite. J'espere que toute la lumière sera faite sur ce drame abominable.

21.Posté par Vaea Devatine, Rédactrice en chef le 15/03/2012 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Le maire du 14e arrondissement Pascal Cherki (PS) a apporté les précisions suivantes lors du conseil d'arrondissement le 12 mars 2012.

Le conseiller d'arrondissement Hervé de la Moissonnière (Modem) demandait ce qui avait été fait en terme d'aménagement pour éviter un autre terrible accident rue du Père Corentin.

Le maire du 14e arrondissement a fourni les éléments suivants : "le camion a reculé, il y avait un angle mort, il n'a pas vu traverser les personnes, la poussette a été prise dans les roues. La police regarde les conditions concrètes de l'accident et recherche les responsabilités. Et les services de la Ville verront s'il faut prendre en compte un nouveau plan de circulation."

Bien cordialement,

20.Posté par f.eric le 07/03/2012 11:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai déposé un bouquet de fleurs le lendemain du drame. J'y suis retourné hier, il n'y en avait pas d'autres. J'en suis écoeuré. Désolé mais j'ai besoin de m'exprimer je ne vais pas trop bien.

19.Posté par amonavi le 06/03/2012 23:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le nombre de réactions sur le Net traduit bien l’émotion de la population à propos d’un accident horrible. La seule chose à faire est de prier pour cette pauvre petite et ses parents : c’est un acte de solidarité, loin des commentaires acides.

1 2 3 4 5
Nouveau commentaire :
Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

Journal Paris Tribune | Grand Paris Tribune | France Tribune | Europe Tribune | Monde Tribune | Fontenay Tribune | Maohi Tribune | Libye Tribune | Paris Tribune Post | Cités | Journal du 1er arr. | Journal du 2e arr. | Journal du 3e arr. | Journal du 4e arr. | Journal du 5e arr. | Journal du 6e arr. | Journal du 7e arr. | Journal du 8e arr. | Journal du 9e arr. | Journal du 10e arr. | Journal du 11e arr. | Journal du 12e arr. | Journal du 13e arr. | Journal du 14e arr. | Journal du 15e arr. | Journal du 16e arr. | Journal du 17e arr. | Journal du 18e arr. | Journal du 19e arr. | Journal du 20e arr.



Publicité