Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune

Alexandre Benalla parle de son film préféré "Dans la ligne de mire" avec Clint Eastwood

Alexandre Benalla, dans la ligne de mire.


Alexandre Benalla a confié aux journalistes du Journal du Dimanche sa fascination pour les films "Bodyguard" et "Dans la ligne de mire". Ils ont joué un rôle déterminant dans son orientation professionnelle.

29 Juillet 2018 - 21:08
        

La Une du Journal du Dimanche 29 juillet
La Une du Journal du Dimanche 29 juillet

"Courir à côté des voitures officielles comme le fait Clint Eastwood" en 1993 dans un film

Alexandre Benalla, né en 1991 à Evreux (27 Eure), évoque son film préféré "Dans la ligne de mire" sorti au cinéma en septembre 1993 en France, puis disponible en DVD à partir de mars 1998.
 
"Ce sont aussi Bodyguard et surtout Dans la ligne de mire, vu "une vingtaine de fois", qui lui donnent envie de courir à côté des voitures officielles comme le fait Clint Eastwood dans ce film policier des années 1990".
Le Journal du Dimanche le 29 juillet 2018.

La rédaction de Paris Tribune a revu (en partie) le film pour sélectionner et imaginer (la dernière phrase de la Voix-Off) des dialogues qui évoquent les scènes du film ; des scènes dont certaines ont du marquer le jeune Benalla. Extraits.
Voix-off :
Il faisait partie de la brigade chargée de la protection du président.
3 coups de feu ont été tirés sur le président.
C'était son boulot de surveiller le représentant de la Nation.
Mais au moment critique, il a eu une seconde de retard.

Après une vie de remords et de doutes, l'agent des services secrets va avoir une seconde chance.

Dring, dring : la sonnette du téléphone retentit.

- Le Méchant : Franck Horrigan, l'agent des services secrets ?
- L'agent des services secrets : Oui.
- Le Méchant : J'ai vu vos exploits, vu les photos, vous étiez le préféré du président. A Dallas, qu'est ce qui vous est arrivé ?

Voix off : Mais cette fois, il est prêt.

- Le Méchant : Je vous vois. Je vous vois vous recueillir devant la tombe du président mort.

​Trente ans plus tard, toujours hanté par le souvenir d'un échec douloureux, l'agent des services secrets doit de nouveau assurer la sécurité du président qui entre en campagne de ré-élection.

- Le Méchant : Je suis en attaque, vous êtes en défense.
- L'agent des services secrets : Ca n'y comptez pas ! Vous pouvez prier que je ne vous retrouve pas, petite ordure !

La femme de l'agent des services secrets s'adresse à lui : Tu es peut-être trop concerné par tout ça !
- L'agent des services secrets : Je peux le repérer, je veux le devancer !

- Le Méchant : Vous voulez me tuer ?
- L'agent des services secrets : Exactement !

Voix off : C'était Alexandre Benalla, dans la ligne de mire....

Dans la ligne de mire avec Clint Eastwood.
Dans la ligne de mire avec Clint Eastwood.

 


En savoir plus







Nouveau commentaire :
Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

Paris Tribune | Grand Paris | National | International | Maohi Tribune | Fontenay Tribune | Libye Tribune | Paris Tribune Post | Cités dans Paris Tribune | 75001 Paris | 75002 Paris | 75003 Paris | 75004 Paris | 75005 Paris | 75006 Paris | 75007 Paris | 75008 Paris | 75009 Paris | 75010 Paris | 75011 Paris | 75012 Paris | 75013 Paris | 75014 Paris | 75015 Paris | 75016 Paris | 75017 Paris | 75018 Paris | 75019 Paris | 75020 Paris



Publicité