Connectez-vous S'inscrire
Portail Paris Tribune

Arbitrage : deuxième bourde dans l'histoire du football Français

Une deuxième bourde des arbitres dans l'histoire du football en France.


L'arbitre Tony Chapron suspendu jusqu'à son audition par la commission de discipline. Le carton rouge au joueur exclu est retiré.


        

Sifflet d'arbitre © DR
Sifflet d'arbitre © DR
Après avoir visionné l'incident du match, Tony Chapron s'excuse auprès du joueur et du club.

Mais bien qu'il ait reconnu son erreur et demandé des excuses, Tony Chapron risque une sévère sanction d'autant plus qu'il tombe sous le coup d'une faute technique. 
 

La faute technique

En effet, lors du match Nantes - PSG, et sur un contre mené pour le joueur du PSG Mbappé, Diego Carlos de Nantes revient à grandes enjambées vers sa surface, dans l'optique de faire "barrage" au Parisien et récupérer le ballon. Devant lui, l'arbitre essaye de suivre, mais va forcément moins vite.

Dans sa course, Diego Carlos ne le voit pas, heurte la jambe de Tony Chapron et le fait tomber au sol. L'arbitre n'a pas trouvé mieux que de se retourner pour adresser un coup de pied sur la cheville du joueur Nantais. Le geste n'est pas violent certes, mais l'intention est là.

En se levant, il adresse un second carton jaune synonyme d'un rouge à Diego Carlos et accorde un coup franc au PSG... Alors que selon certains spécialistes de l'arbitrage, Tony Chapon devait reprendre par balle à terre. Il tombe donc sous le coup d'une faute technique. 
 

La suspension

Un geste d'humeur qui devrait coûter cher à l'arbitre du match Nantes - PSG comptant pour la 20ème journée de ligue 1 Conforama. Après cet incident, la direction technique n'a pas tardé à réagir pour suspendre l'arbitre Tony Chapron.
 

Le carton rouge retiré

Malgré les excuses de l'arbitre, la direction technique de l'arbitre maintient la suspension de Tony Chapron jusqu'à nouvel ordre. Pour sa part, la Ligue de Football Professionnel a décidé d'enlever le carton rouge à Diego Carlos qui pourra ainsi  jouer son prochain match face au FC Toulouse.

Décidément le tacle de Tony Chapron n'est pas une première en ligue 1. En avril 2015, l'arbitre Philippe Kalt s'était rendu coupable d'un geste violent envers le Lensois Coulibaly Adamo, qui l'avait privé de la finale de la coupe de la ligue cette année-là.
 

La conséquence

​En raison de sa suspension, Tony Chapron ne dirigera pas la rencontre Angers - Troyes prévue ce week-end.
 

En savoir plus




18/01/2018 - 16:26




et aussi
< >

Mardi 6 Mars 2018 - 23:27 Le PSG fait face au principe de REALité

Edition spéciale Gilets Jaunes | Le journal Paris Tribune | Paris Tribune Post | Māʻohi Tribune | Libye Tribune | Fontenay Tribune | Grand Paris Tribune | France Tribune | Europe Tribune | Monde Tribune | Art de vivre | Ventes aux enchères | Paris Tribune Livres | Paris Tribune Scope | Paris Tribune Sports | Ephéméride | Ils sont cités | Le journal du 1er arr. | Le journal du 2e arr. | Le journal du 3e arr. | Le journal du 4e arr. | Le journal du 5e arr. | Le journal du 6e arr. | Le journal du 7e arr. | Le journal du 8e arr. | Le journal du 9e arr. | Le journal du 10e arr. | Le journal du 11e arr. | Le journal du 12e arr. | Le journal du 13e arr. | Le journal du 14e arr. | Le journal du 15e arr. | Le journal du 16e arr. | Le journal du 17e arr. | Le journal du 18e arr. | Le journal du 19e arr. | Le journal du 20e arr. | La Révolution | La rédaction | La régie | Le Journal






Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.

cookieassistant.com