Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Maohi Tribune
Paris Tribune
www.maohitribune.com

Boîte à archives : Jacques Chirac en faveur du développement durable, de l'équipement et du tourisme en Polynésie française

La boîte à archives : Jacques Chirac à Bora-Bora en juillet 2003.

Lors de son voyage officiel en Polynésie française du 25 au 28 juillet 2003, le Chef de l'Etat a rencontré les professionnels du tourisme à la mairie de Bora-Bora, avant d'échanger avec les maires à l'occasion d'un déjeuner de travail. Il était question de développement durable.


26 Septembre 2019 - 22:00
     

L'aéropot de Bora-Bora © Michelle Maria
L'aéropot de Bora-Bora © Michelle Maria
A Bora-Bora, dans les îles sous-le-Vent au sein de l'archipel des Iles de la Société, Jacques Chirac, Président de la République, s'était prononcé sur le développement durable, l'équipement et le tourisme :
 
Sachez que l'Etat est, et sera à vos côtés, pour soutenir dans ces actions tout ce que vous faites. Votre souci de concilier la protection de l'environnement avec le développement de l'activité économique et touristique, culturelle enfin, est aussi notre souci. C'est la voie du développement durable.
Jacques Chirac le 27 juillet 2003 à Bora-Bora.

Bungalow donnant dans le lagon à Bora-Bora © DR 2017.
Bungalow donnant dans le lagon à Bora-Bora © DR 2017.
Monsieur le Président, mon cher Gaston,
Monsieur le Maire, cher Gaston TONG-SANG,
Madame la Ministre,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mes chers amis,
Iaorana,


Merci pour la chaleur de votre accueil, j'y suis très sensible.

Je suis très heureux d'être aujourd'hui à Bora-Bora, en compagnie de mon ami Gaston FLOSSE, des parlementaires de la Polynésie, des conseillers territoriaux, et des maires, dont je salue amicalement la présence.

Votre île est sans aucun doute l'une des merveilles de la Polynésie française et du Pacifique et je dirais du monde. Elle incarne depuis toujours la magie océanienne dans l'imaginaire des peintres, des poètes et des navigateurs, des voyageurs.

Votre accueil exprime la générosité de l'âme polynésienne. Il est le reflet d'une Polynésie moderne, ouverte sur le monde, intégrée à la République française et adossée à l'Europe, ce vaste projet que nous construisons ensemble.

L'économie polynésienne est résolument tournée vers l'avenir. J'ai pu admirer hier, à Papeete, vos réussites dans le domaine des perles, cette perle noire, symbole de Tahiti, mais aussi expression si pure de la beauté. J'ai admiré vos performances dans le domaine de la pêche en haute mer. Dans quelques instants, je vais retrouver à l'invitation de votre maire, les professionnels du tourisme, à la Mairie de Bora-Bora, avant un déjeuner de travail avec tous les maires de Polynésie.

Je mesure le chemin parcouru et celui que nous pourrons effectuer, ensemble, dans les prochaines années, la main dans la main, le coeur dans le coeur. Je tiens à vous assurer de la confiance et de la solidarité de la République pour développer toutes les richesses matérielles et humaines. Et je sais qu'ici elles sont si grandes de votre territoire.

40 % de la population ici, a moins de 20 ans. Et je salue avec estime et amitié et permettez-moi de dire avec affectation tous les jeunes ici présents aujourd'hui ! Cette vitalité est un atout extraordinaire, une chance étonnante. C'est aussi un défi qu'ensemble nous devons relever pour leur apporter ce à quoi ils peuvent légitimement prétendre.

C'est pourquoi il est si important d'investir, de construire les équipements, les infrastructures, les lycées dont votre jeunesse a besoin. C'est pourquoi j'ai tenu à ce que les jeunes Polynésiens puissent bénéficier du passeport mobilité créé par Brigitte GIRARDIN afin qu'ils puissent venir se former, s'ils le souhaitent, en métropole.

Riche de sa jeunesse, la Polynésie peut aussi s'appuyer sur un extraordinaire patrimoine naturel, qu'évoquait tout à l'heure avec émotion,. Gaston TONG-SANG. Je sais combien, à Bora Bora, vous êtes attachés à ce cadre exceptionnel et combien vous avez investi pour assurer son maintien et sa protection.

Avec votre conseil municipal, vous avez, Monsieur le Maire, cher Gaston TONG-SANG, mené d'importantes actions en matière d'électrification, de traitement des déchets, de traitement des eaux.

Un réseau d'assainissement a été construit à Bora-Bora. Cette initiative doit être saluée. Elle permet à votre île d'assurer la protection de son exceptionnel récif corallien et lui a valu, entre autres, de recevoir un nouveau, pour la quatrième fois un pavillon bleu, dont je la félicite de tout coeur, mais qui était bien mérité.

Sachez que l'Etat est, et sera à vos côtés, pour soutenir dans ces actions tout ce que vous faites. Votre souci de concilier la protection de l'environnement avec le développement de l'activité économique et touristique, culturelle enfin, est aussi notre souci. C'est la voie du développement durable.

L'Etat vous soutient et vous soutiendra, à travers les moyens renouvelés que fournit la loi programme pour l'outre-mer et la loi qui vient d'être votée et qui doit beaucoup aux élus de Polynésie et particulièrement à Gaston FLOSSE à qui j'exprime ma reconnaissance avec mon amitié.

Les mesures de défiscalisation qu'elle comprend, répondent directement à vos besoins en matière d'investissement. Je pense notamment au dessalement de l'eau de mer et à tous les équipements nécessaires au développement du tourisme, la ministre de l'Outre-mer, Brigitte GIRARDIN, a été très attentive à ce que ces équipements puissent bénéficier de ces avantages, afin de répondre notamment à l'ambition légitime de votre maire.

C'est dans votre commune, Monsieur le Maire, que le tourisme polynésien a connu ses premières réalisations dans les années 60. Aujourd'hui, comme l'a dit très justement Gaston FLOSSE, vous pouvez être fier de votre réussite. L'extraordinaire beauté des paysages de Bora-Bora, mariage d'un volcan avec l'un des plus beaux lagons du monde, a été préservée pour l'immense plaisir et l'admiration de vos visiteurs toujours plus nombreux, toujours plus heureux à avoir le privilège de découvrir la perle de l'océan Pacifique.

Vos îles parsèment, comme une volée d'émeraudes, le large Pacifique. Elles ne sont pas isolées du monde. Elles participent pleinement aux progrès de la Polynésie, ce progrès si actif, si fort, qu'impulse depuis un certain temps et avec le succès que l'on sait, le Président de votre Gouvernement, Gaston FLOSSE.

Aujourd'hui le grand Océan qui vous abrite relie les hommes, les sociétés et les économies plus qu'il ne les sépare. Loin du repli sur soi, mais dans le respect de vos traditions et de votre histoire, de votre culture et de votre identité, vous avez pleinement réussi votre intégration au monde moderne.

Le tourisme n'est pas pour vous, perte d'identité. Il est d'abord accueil, et ouverture à l'autre, ce qui est bien dans vos traditions. L'hospitalité océanienne prend ici tout son sens. Au nom de toutes celles et de tous ceux qui ont visité avec admiration vos terres, qui ont eu le bonheur de vous connaître, soyez-en chaleureusement remerciés.

Monsieur le Président, Monsieur le Maire,
Mes chers amis,

Votre accueil chaleureux donne toute sa signification à ce cadre exceptionnel, qui unit la mer et la montagne et dont vous savez si bien faire partager la beauté aux visiteurs admiratifs du monde entier.

Cette Polynésie à la fois fidèle à ses traditions et tournée vers l'avenir, c'est celle que nous voulons ensemble développer, dans le cadre de votre nouveau statut d'autonomie. C'est un message de confiance, de solidarité et d'amitié que je vous adresse au nom de tous les Français. Vous pouvez compter sur l'Etat pour assumer toutes ses responsabilités dans un partenariat confiant et respectueux de votre identité.

Vive Bora-Bora !
Vive la Polynésie française !
Vive la France !


Vaea Devatine
Journaliste tahitienne à Paris et nouvelle étudiante à l'INALCO depuis la rentrée universitaire... En savoir plus sur cet auteur




Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

Actu des Institutions | Mā'ohi Tribune | Départements et régions de France | France Débats | France pratique