Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune
Paris Tribune
Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite
www.paristribune.info

Bruno Retailleau : "le Sénat était mis en coma institutionnel depuis 3 ans"

Bruno Retailleau élu président du groupe UMP au Sénat.


Paris, le 2 octobre 2014 (Paris Tribune) : Bruno Retailleau, élu président du groupe UMP de la chambre haute du Parlement veut "réveiller le Sénat".


2 Octobre 2014 - 21:00
     

Le résultat des votes, en provenance de la salle Médicis au Sénat où se tient un huis-clos, tombe en tout début d'après-midi le jeudi 2 octobre 2014 : Bruno Retailleau l'emporte au premier tour avec 79 voix, Roger Karoutchi obtient 39 voix et Gérard Longuet 25 voix. Le résultat est sans appel : pas d'ancien ministre à la présidence du groupe UMP sénatorial.
Interrogés par Paris Tribune, les trois candidats réagissent aux scores : Bruno Retailleau est "content", Roger Karoutchi ne souhaite pas s'exprimer et Gérard Longuet déclare "Je suis déçu".

Lire le décryptage d’un résultat inattendu : Pas d’ancien ministre à la tête du groupe sénatorial UMP.

Bruno Retailleau (extraits) :



Bruno Retailleau : "(...) Mon élection à la tête du groupe c'est un signal, il est clair (...) Les arguments que j'ai employé c'était les arguments de ceux qui voulaient un Sénat qui puisse se réveiller parce que il était mis en coma institutionnel depuis 3 ans. C'était un coma institutionnel depuis 3 ans et aujourd'hui, voilà, c'est un Sénat nouveau. Et il ne suffit pas d'une victoire, il ne suffit pas de le dire, il faut maintenant le faire vivre. (...) Je serai très présent. Vous savez je suis un passionné de l'ère numérique donc il y a aussi des outils qui permettent, comment dirais-je, une forme d'ubiquité, mais non, non, je ne négligerai ni la Vendée et surtout pas le Sénat. Parce que j'aime le Sénat (...)".

Vaea Devatine
Journaliste tahitienne. Formation universitaire en droit et en sciences sociales appliquées.... En savoir plus sur cet auteur

Cet article cite : france, ile de france, paris, sénatoriale



Commentaires

1.Posté par Deux Mots POUR LE DIRE le 02/10/2014 22:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon ordinateur n'a pas le son. Du coup, ce n'est pas le muet du sérail mais le muet du Sénat

2.Posté par Deux Mots POUR LE DIRE le 02/10/2014 22:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les trois muets les plus célèbres : Bernardo dans Zorro, Simplet dans Blanche Neige et .... Charlot ! Rien à voir avec la politique, bien sûr.

3.Posté par Deux Mots POUR LE DIRE le 02/10/2014 22:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En coma institutionnel depuis 3 ans ... Eh bien Docteur, si on le réveille, dans quel état ?
Trois ans de coma, bonjour les dégâts !

Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

Actu des Institutions | Mā'ohi Tribune | Départements et régions de France | France Débats | France pratique