Connectez-vous S'inscrire
Menu

Cahiers de doléances : une mine d'informations que la Mairie de Paris souhaite recueillir

Le Grand Débat National avec des cahiers de doléances dans chaque mairie d'arrondissement.


Le groupe Les Républicains et Indépendants au conseil de Paris s'insurge de ce que l'administration parisienne doive récupérer une copie des cahiers de doléances mis à disposition des Parisiens dans les mairies d'arrondissement.

8 Février 2019 - 18:45
        

Les Cahiers de doléances et la Maire de Paris


Dans un communiqué du 8 février 2019, le groupe Les Républicains et Indépendants au conseil de Paris fait état de ce que la Maire de Paris « a demandé aux directeurs généraux des services des arrondissements de transmettre à la mairie centrale une copie des cahiers de doléances mis à la disposition des Parisiens dans les mairies d’arrondissement. »


La Mairie de Paris et les mairies d'arrondissement


Le groupe de l'opposition s'interroge sur « la méthode, sans information des maires d’arrondissement (...), choquante et conduit à s’interroger sur ses finalités ».


Les maires d’arrondissement LR et Indépendants ont prévu de transmettre les doléances et propositions consignées par les Parisiens au Préfet François Ravier, secrétaire général de la préfecture de la région d’Île-de-France, préfecture de Paris, désigné référent local pour le Grand Débat National conformément aux modalités définies par le Gouvernement.


Les arrondissements font partie de Paris


Les arrondissements n'étant pas des communes de plein exercice, car faisant partie de la commune et du département de Paris, devenus par le changement de statut « Ville de Paris » depuis le 1er janvier 2019, la mairie centrale pense que c'est à bon droit qu'elle peut récupérer les doléances contenant, à ne pas douter, de nombreuses critiques envers l'exécutif parisien, à un an des élections municipales.


Lors des douze heures d'expression libre à l'Hôtel de Ville le vendredi 25 janvier 2019 de midi à minuit, l'adjointe à la démocratie locale Pauline Véron avait indiqué à la presse que les propositions sur le plan local seraient séparées de celles portant sur le plan national avant d'être transmises au gouvernement.


Grand débat national : mode d'emploi

Les contributions en ligne ou par courrier : depuis le 21 janvier 2019, les contributions des Français peuvent être directement déposées sur le site www.granddebat.fr  ou envoyées par courrier postal à l'adresse :
Mission grand débat - 244, bd Saint-Germain, 75007 Paris.

A partir du 1er mars, des conférences citoyennes avec des Français tirés au sort pour participer à l’élaboration de « pistes concrètes » et « donner leur avis sur ce qui ressort des premières semaines du grand débat » sont attendues.

Dans les cahiers de doléances pour les Etats généraux de 1789, des « remontrances » dénonçaient l’existence d’une « commission secrète connue de tous » siégeant à Paris et chargée d’intercepter et de surveiller la correspondance (Chapitre 15 « de la Poste aux Lettres » du Cahier de doléances du Tiers–État du bailliage de Nemours) : voir photo ci-dessous.





Nouveau commentaire :
Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

Journal Paris Tribune | Grand Paris Tribune | France Tribune | Europe Tribune | Monde Tribune | Fontenay Tribune | Maohi Tribune | Libye Tribune | Paris Tribune Post | Cités | Journal du 1er arr. | Journal du 2e arr. | Journal du 3e arr. | Journal du 4e arr. | Journal du 5e arr. | Journal du 6e arr. | Journal du 7e arr. | Journal du 8e arr. | Journal du 9e arr. | Journal du 10e arr. | Journal du 11e arr. | Journal du 12e arr. | Journal du 13e arr. | Journal du 14e arr. | Journal du 15e arr. | Journal du 16e arr. | Journal du 17e arr. | Journal du 18e arr. | Journal du 19e arr. | Journal du 20e arr.



Publicité