Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune
Paris Tribune
Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite

Champigny-sur-Marne et la France grandes gagnantes de la Coupe d'Afrique des Nations

Une victoire du football à la française.


Sous quel angle cette affirmation correspond-elle à la réalité ?

20 Juillet 2019 - 23:50
     

Champigny-sur-Marne, gagnante de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations

Panneau d'entrée dans Champigny-sur-Marne © chabe01 CC-BY SA 4.0
Panneau d'entrée dans Champigny-sur-Marne © chabe01 CC-BY SA 4.0
La Coupe d'Afrique des nations voit la victoire du football à la française et en particulier de Champigny-sur-Marne dans le Val de Marne (94) car les deux sélectionneurs, celui de l'équipe algérienne et celui de l'équipe sénégalaise, ont grandi tous les deux à Champigny-sur-Marne.
Djamel Belmadi l’Algérien est né à Champigny-sur-Marne en 1976.
Le Sénégalais Aliou Cissé est Campinois depuis l’âge de 9 ans. 
C'est dans cette commune de 77.000 habitants à l'est du Bois de Vincennes qu'ils découvrent leur passion pour le football. 

La France, gagnante elle aussi

La victoire française tient au nombre des binationaux : vingt-deux joueurs de la finale Algérie - Sénégal sont nés en France, sans compter les remplaçants. Andy Delort, joueur Français à Montpellier, est devenu Algérien il y a peu de temps, grâce à sa mère d'origine algérienne. C'est le quatorzième Franco-Algérien footballeur de l'équipe algérienne en finale. Ces franco-algériens et franco-sénégalais ne parlent souvent que le français.

Autre signe de la victoire de la France : beaucoup de joueurs qui se sont affrontés en finale de la 32e Coupe d'Afrique des Nations au Caire jouent en France et sont, ou ont été entraînés et formés en France.

Autre point commun entre les deux équipes finalistes : six joueurs de l'équipe algérienne évoluent de Lens à Montpellier, de Metz à Rennes, et de Nantes à Nice ; à égalité avec six joueurs de l'équipe sénégalaise qui évoluent de Valenciennes à Bordeaux, de Reims à Angers ou encore à Rennes (2 footballeurs).

Un non-binational fait gagner l'Algérie

Lors de la finale de la Coupe d'Afrique des nations, c'est un Algérien et non un Franco-Algérien qui fait gagner l'Algérie. 

Pour fêter la victoire sur les Champs-Elysées à Paris, il n'y a pas eu de dégradations liées à des revendications identitaires portées par des supporters de l'équipe algérienne, comme celles qui ont eu lieu à l'issue des victoires de l'Algérie en quart de finale face à la Côte d'Ivoire, le 11 juillet, puis en demi-finale face au Nigeria, le 14 juillet.

Baghdad Bounedjah, 27 ans, donne le seul but à l'Algérie, mais suffisant pour lui apporter la victoire finale. Repéré par des clubs français et anglais, le joueur international (il a joué en Tunisie et au Qatar) a préféré signer jusqu'en 2024 avec son club actuel : Al-Sadd Sports Club. Le club qatari de football basé à Doha a été fondé en 1969 au Qatar aujourd'hui dirigé depuis 2013 par Bassem ben Hamad al-Thani (Tamim ben Hamad Al Thani), 39 ans, la 8e fortune mondiale.
 






Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

Actu Grand Paris et IDF | Fontenay Tribune | Départements d'Ile-de-France | Ile-de-France Débats | Ile-de-France pratique



Publicité