Connectez-vous S'inscrire
Menu

Paris Tribune 100 % non produit par la Mairie. Autonome et indépendant. Si, si. Le journal que les élus regardent à la loupe.



13/05/2012 - 14:30
Géraldine Bruno-Jelasti
        

Débats sur le compte administratif du 17e arrondissement

Le conseil du 17e arrondissement le 7 mai 2012.



La séance du mois de mai est synonyme pour les mairies de vote du compte administratif. Le 17e arrondissement n’y échappe pas et l’opposition d'arrondissement compte faire entendre ses remarques.



Lundi 7 mai 2012, il est 19 heures et la séance du conseil du 17e arrondissement débute. L’un des principaux sujets de la soirée concerne l’approbation du compte administratif pour l’année 2011.

Une « amélioration des dépenses engagées » selon Jérôme Dubus

Jérôme Dubus (Nouveau Centre), délégué aux finances, à l'administration générale et à la démocratie locale est chargé de présenter les comptes. Le conseiller de Paris commence par expliquer que le compte administratif a pour but « de savoir ce qui a été dépensé ». Il ajoute : « pour satisfaire l’opposition, nous vous avons transmis les tableaux ».

Jérôme Dubus entame alors un long monologue de chiffres sur les sommes mandatées et dépensées. Avec un budget global mandaté de 8,5 millions d’euros, la mairie du 17e arrondissement n’en a dépensé que 7 millions, ce qui conduit l’élu à annoncer une amélioration dans les comptes.

Des sommes irrégulières constatées par l’opposition

L’opposition municipale, en la personne d’Isabelle Gachet (PS), prend ensuite la parole pour commenter les comptes. C’est à ce moment que la maire Brigitte Kuster (UMP) sort de la salle pour se conformer à la procédure administrative.

La conseillère de Paris socialiste a quelques remarques à faire, après avoir précisé que son groupe n’a reçu les tableaux que l'après-midi du conseil : « dans les comptes, on constate que 41.500 euros ont été dépensés pour la pose d’un kakémono sur la façade de la mairie, 52.000 euros pour la fête de la famille, 53.000 euros pour la fête du bien-être et seulement 959 pour le forum de l’emploi ».

« Je suis surprise des priorités de la mairie, c’est pourquoi mon groupe et moi nous abstiendrons de voter. » annonce Isabelle Gachet.

Les membres de l'opposition d'arrondissement (de g. à d.) : Annick Lepetit, Patrick Klugman et Isabelle Gachet - Photo : GB.
Les membres de l'opposition d'arrondissement (de g. à d.) : Annick Lepetit, Patrick Klugman et Isabelle Gachet - Photo : GB.
Alors que Patrick Klugman (PS), conseiller de Paris, félicite « l’excellente intervention » de sa collègue, Jérôme Dubus reprend la parole : « nous ne votons pas un budget. La fête de la famille a été décidée par la majorité municipale. »

« Elle coûte cher ! » peut-on entendre dans les rangs de l’opposition »
Et Jérôme Dubus de répondre : « nous sommes encore la majorité et c’est nous qui décidons. » « Vous décidez du bien-être de la majorité ! » insiste l’opposition.

Un débat dérivant sur la transparence des comptes de la Mairie de Paris

Le conseiller de Paris Jean-Didier Berthault (UMP) lance à Isabelle Gachet : « vous êtes conseillère de Paris, nous siégeons sur les mêmes bancs, appliquez vos remarques au maire de Paris pour la transparence » et ajoute : « les débats du 17e sont très détaillés, prendre une leçon de morale sur la transparence venant de vous est malvenu. »

Jérôme Dubus, président de la séance pour le vote du compte administratif 2011 - Photo : GB.
Jérôme Dubus, président de la séance pour le vote du compte administratif 2011 - Photo : GB.
Patrick Klugman répond alors au conseiller : « nous constatons un déséquilibre sur les sommes, faites les mêmes remarques lorsque vous viendrez au conseil. » Pour Jean-Didier Berthault, « 5000 personnes étaient réunies à la fête de la famille, 5 000 personnes heureuses de partager ce moment, pour lequel ils n’ont rien eu à payer. »

Isabelle Gachet réplique alors au conseiller UMP que les débats budgétaires au conseil de Paris dure trois jours et que ses remarques seront les bienvenues. Elle revient ensuite sur la fête de la famille « tant mieux si ces familles sont heureuses, en même temps c’est normal vu la somme dépensée ! » avant de s’insurger : « pourquoi n’avoir dépensé que 300 euros pour la semaine du développement durable ? »

La majorité rétorque alors : « Et le budget de Paris Plage ? » avant d’ajouter « nous assumons tout. »

Le vote du compte administratif est finalement approuvé par tous les élus du conseil à l’exception de l’abstention des membres de l’opposition d'arrondissement.



Les faits dans le 17e arrondissement | Les opinions dans le 17e arrondissement | Flash Paris 17


Publicités

Publicités



A propos de Paris Tribune

Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

cookieassistant.com