Connectez-vous S'inscrire
Menu

Paris Tribune 100 % non produit par la Mairie. Autonome et indépendant. Si, si. Le journal que les élus regardent à la loupe.



18/10/2011 - 10:14
par Louis JOUVE EELV 6e
        

Des logements sociaux boulevard du Montparnasse

In Tribune des élus dans Paris Tribune.



Avant les travaux de conversion d'un immeuble de bureaux en habitat écologique et social, un centre d'hébergement d'urgence va être installé boulevard du Montparnasse.



La Ville de Paris a acheté en 2010 à l’Etat l’immeuble de 4.000 m² de bureaux du 93 bd du Montparnasse sur tout l’ilot limitrophe de l’église Notre-Dame des Champs (métro Vavin -75006 Paris). Son architecture très 1920 accueillait depuis 50 ans, à un jet du siège d’aéroports de Paris -ADP-, la direction générale de l’aviation civile partie à l’héliport d’Issy-les-Moulineaux.

Des débats ont lieu sur l’utilisation de cette acquisition exceptionnelle dans un 6e arrondissement si inhospitalier aux personnes à revenu modeste. Les écologistes soutiennent le choix opéré par le conseil de Paris en faveur du logement pour 110 étudiants et jeunes travailleurs, avec une partie pour personnes lourdement handicapées.
© Ignatius Wooster - Fotolia.com
© Ignatius Wooster - Fotolia.com

Résidence universitaire - foyer de jeunes travailleurs - accueil handicapés

Ce choix répond à cinq objectifs sociaux et solidaires qui sont prioritaires pour les habitants du 6e.

1. Accueillir des demandeurs de logements sociaux.

Déjà 200 logements sociaux ont été créés en 10 ans dans le 6e. Une cinquantaine supplémentaire est en cours. Mais l’efficacité sociale doit veiller à ne pas créer de nouveaux privilégiés à vie. En l’état du droit, le logement HLM constitue une garantie de stabilité qui doit être préservée pour les locataires. Mais cela ne doit pas se prolonger pour des bénéficiaires qui s’y maintiennent en viager quand bien même leurs revenus s’accroissent, ou que les membres de leur famille diminuent. Les surloyers ne sont pas suffisamment incitatifs au parcours résidentiel puisqu’ils ne dissuadent pas l’incruste au détriment de ceux qui en ont besoin. Chacun son tour, selon ses besoins, ses revenus, et les aléas de la vie. En attendant un changement législatif équitable, faisons le choix de ceux qui ont un besoin transitoire de logement à Paris.

2. Place aux jeunes

Favoriser l’autonomie des jeunes en formation et en insertion professionnelle : les 20.000 lycéens, étudiants, stagiaires et jeunes travailleurs du Quartier latin. Il faut leur permettre d’échapper aux chambres à 400 euros. Et tant pis si ces logements pour jeunes ne comptent pas dans les 20% de logements sociaux de la loi SRU.

3. Solidarité avec les plus faibles

Assurer la socialisation et l’insertion en milieu urbain des personnes en situation de handicap lourd, trop longtemps condamnées à l’éloignement en zones périphériques du cœur de la cité.

4. Rééquilibrer logement et emplois tertiaires

Juguler l’inflation des immeubles de bureaux dans une ville où l’emploi est déséquilibré : 700.000 travailleurs viennent chaque jour à Paris. Trop d’emplois tertiaires étouffent le cœur de la ville, chassent l’habitat, et génèrent fatigue, bruit, pollution et gaspillage d’énergie.

5. La transition vers la ville écologique

L’habitat énergivore est l’un des facteurs de la crise écologique. Les travaux d’aménagement et d’amélioration thermique vont durer 3 ans. C’est nécessaire pour mettre en œuvre les réglementations thermiques sur l'ancien, les réglementations nouvelles sur la réhabilitation des immeubles anciens, l’application des normes sur les logements collectifs, sur les plans d'accessibilité des personnes handicapées avec la question de la circulation horizontale et verticale, équipements spéciaux. Les écologistes ne se résignent pas à la lenteur de l’adaptation de l’industrie du bâtiment aux nouvelles normes environnementales.

Le temps de la transition

Mais il faut favoriser l’utilisation temporaire de friches urbaines en transition et d’immeubles en instance de transformation. Les vieux parisiens se souviennent qu’il a fallu 10 ans pour que le Crédit municipal fasse de la place au centre André Malraux.

Aujourd’hui, la convention passée par le Centre d'Action Sociale de la Ville de Paris avec Emmaüs va permettre d’installer pour les deux prochains hivers un centre d’hébergement d’urgence : excellente solution d’attente.

Il y avait eu bien des critiques égoïstes et alarmistes lors de la création de la maison relais d’Emmaüs rue de Buci. Ceux qui s’opposent au centre d’hébergement aujourd’hui ont reçus un accueil désapprobateur de la part de nos concitoyens du conseil de quartier du 13 octobre.

Soyons résolument hospitaliers en 2011. Venez le dire lors de la réunion d’information du quartier Notre-Dame-des-Champs le mercredi 19 octobre à 18h45 en mairie, les directions du CASVP et du CHRS viendront expliquer le fonctionnement de cet établissement.

EELV Paris 6e
17 octobre 2011



Les faits dans le 6e arrondissement | Les opinions dans le 6e arrondissement | Flash Paris 06


Publicités

Publicités



A propos de Paris Tribune

Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

cookieassistant.com