Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune
Paris Tribune
Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite
www.paristribune.info

Deuxième jour de grève pour les éboueurs à Paris : le point sur les revendications

2e jour de mobilisation des éboueurs de la Ville de Paris contre le recours au privé dans le nettoiement.


A Paris, les poubelles ne sont plus ramassées depuis le début de la grève reconductible démarrée le 3 avril 2018. Les personnels du nettoiement expliquent la situation.


4 Avril 2018 - 15:45
     

Poubelles non ramassées devant les logements sociaux Paris Habitat à la Porte d'Orléans le 4 avril 2018 © VD / PT
Poubelles non ramassées devant les logements sociaux Paris Habitat à la Porte d'Orléans le 4 avril 2018 © VD / PT
Des éboueurs Parisiens expliquent leurs conditions de travail :
 
La Ville  préfère embaucher des sociétés privées au lieu de recruter des éboueurs et des égoutiers. Et elle supprime des équipes de nettoiement qui ne passent plus l'après-midi dans certains endroits ! Or le privé n’a pas notre expérience du terrain. Le travail est mal fait dans tous les coins que nous connaissons !
Un éboueur anonyme.

Les éboueurs fonctionnaires de la Ville de Paris bénéficient d'un statut à part, avec un nombre de jours de congés supérieurs à celui des autres fonctionnaires de la Ville du fait de la pénibilité de leur métier. Ils craignent, avec la modification rampante de leur statut, de perdre la reconnaissance de la pénibilité de leur métier.
 
Si le gouvernement arrive à casser le statut des cheminots, cela enverra un signal fort à la Ville de Paris pour casser notre statut et nos emplois. L'emprise du privé sur nos emplois est de plus en plus grande avec le recours à des prestations au privé pour des laveuses avec du personnel en intérim ou en CDD, dont des sans-papiers à leur merci sans que la Ville de Paris n'y trouve à redire !
Un éboueur anonyme.

Déterminés, les éboueurs en grève se rappellent du précédent mouvement les 4 et 5 décembre 2017 où environ 400 éboueurs et agents de la propreté de la Ville de Paris avaient fait grève pour être payés à leur juste valeur. Au 2e jour de grève, les grévistes avaient investis les bureaux de la DRH à l'Hôtel de Ville, la Mairie de Paris avait demandé l'intervention des forces de l'ordre, ...

Le 4 avril 2018 dans les arrondissements de Paris, au 2e jour de grève, rien de tout cela... pour le moment.

 

En savoir plus



Vaea Devatine
Journaliste tahitienne à Paris. Diplômée de l'Institut de Journalisme Bordeaux Aquitaine (IJBA).... En savoir plus sur cet auteur




Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

Actu Mairie de Paris | 75001 Paris | 75002 Paris | 75003 Paris | 75004 Paris | 75005 Paris | 75006 Paris | 75007 Paris | 75008 Paris | 75009 Paris | 75010 Paris | 75011 Paris | 75012 Paris | 75013 Paris | 75014 Paris | 75015 Paris | 75016 Paris | 75017 Paris | 75018 Paris | 75019 Paris | 75020 Paris | Paris Débats | Paris Pratique



Publicité