Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune « les arrondissements de Paris à la Une en assistant aux réunions publiques et par un travail d'investigation »



23/05/2011 - 12:03
        

Drouot : nouvelle inculpation d'un commissaire-priseur dans l'affaire des Cols rouges

Les mises en examen se poursuivent dans le 9e arrondissement de Paris.



Un 4ème commissaire-priseur mis en examen à Paris dans l'enquête sur les "Cols rouges".



Une mauvaise nouvelle pour l’hôtel des ventes Drouot. Maître Olivier Choppin de Janvry, commissaire-priseur, ne peut plus, momentanément, exercer, pour cause de mise en examen dans l'affaire des "Cols rouges". Ainsi en a décidé le Conseil des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques.

Maître Olivier Choppin de Janvry, 20 ans d'expérience et reconnu sur le marché, a fait l'une des meilleures enchères de l’année 2010 à Drouot avec la vente pour 2,1 millions d’euros du "Portrait de Madame de Florian" (Giovanni Boldini 1842-1931). Un record mondial pour une œuvre du portraitiste italien le plus en vue à Paris au début du XXème siècle.
Présumé innocent dans le cadre de l'affaire des "Cols rouges", il a été entendu le 20 mai 2011 par le juge chargé de l'instruction, Jean-Louis Périès. Il est mis en examen pour recel de vols en bande organisée et d’association de malfaiteurs dans le cadre d'un trafic d'oeuvres d'art concernant les "Cols rouges", désormais interdits d'exercer au sein de l'Union des commissionnaires de l'hôtel des ventes (UCHV). Les fichiers, saisis par la police, des "Cols rouges", les commissionnaires, manutentionnaires, transporteurs de l'hôtel des ventes Drouot et propriétaires du garde-meuble des oeuvres d'art, mettraient en cause des commissaires-priseurs dans la revente d'oeuvres d'art détournées.
Avant Maître Olivier Choppin de Janvry, 3 autres commissaires-priseurs ont été mis en examen : Maître Eric Caudron a été entendu le 23 janvier 2010 pour recel, Maître Claude Boisgirard, le 5 mai 2011 pour recel de vols en bande organisée et d’association de malfaiteurs, et Maître Hubert Brissonneau le 12 mai 2011, accusé d'association de malfaiteurs ; et un chef d'entreprise, Philippe Lartigue, le 3 février 2011 pour recel de vols en bande organisée et d’association de malfaiteurs.
Une succession de mises en examen qui ne semble pas prête de s'arrêter et qui embarrasse l'hôtel des ventes Drouot. La nouvelle direction, qui devrait annoncer le 6 juin 2011 un projet de restructuration de l’organisation de Drouot, souhaite passer le plus vite possible à autre chose.


Lire les articles :
- du 14 mai 2011 Drouot : un nouveau commissaire-priseur mis en examen.
- du 9 mai 2011 Drouot : un 2e commissaire-priseur mis en examen pour recel.

Voir la Table Ronde consacrée aux relations entre l'Art et la Finance : Art et Finance.



Les faits dans le 9e arrondissement de Paris | Les opinions dans le 9e arrondissement de Paris | Flash Paris 09