Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune
Paris Tribune
Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite
www.paristribune.info

Du 11 au 14 octobre 2012 : 23e Festival International de Géographie à Saint-Dié-des-Vosges

Saint-Dié-des-Vosges : 23e Festival International de Géographie, 88107 Saint-Dié-des-Vosges.


Saint-Dié-des-Vosges, la capitale mondiale de la géographie accueille la Turquie, pays invité au 23e Festival International de Géographie du 11 au 14 octobre 2012.


22 Août 2012 - 14:00
Misty
     

Culture. Découverte. Ouverture. En 2012, l'heure est à la découverte et la redécouverte des paysages et de leurs multiples facettes : Nature, culture, économie. Autant de facteurs qui créent, transforment et habitent les paysages. La diversité des décors qui nous environnent promet donc un festival riche en thématiques, en débats et en échanges.
 

La géographie sous toutes ses coutures

Il y a 23 ans, monsieur Pierret - maire de Saint-Dié-des-Vosges et président fondateur du festival - a fait le pari fou de rassembler des milliers de personnes autour de la géographie. Personne ne croyait vraiment en son idée et pourtant, au fil des années, ce sont de plus en plus de personnes qui sont venues à la rencontre de cette science et des sciences humaines qui y sont liées.
D'année en année, le FIG a évolué pour répondre toujours plus aux problématiques d'actualité, mais aussi pour satisfaire toujours plus ses festivaliers.

23 ans de FIG, déjà. Découvrez ou redécouvrez les grandes lignes des 22 dernières éditions. Pour plus d'informations, retrouvez les actes du FIG - compte rendu des conférences, tables-rondes, expositions scientifiques des précédentes éditions, mais aussi documents pédagogiques et posters scientifiques - rendez-vous sur : http//www.cndp.fr/fig-st-die/

Présidente : Mireille Delmas-Marty
Grand témoin : Régine Deforges
Président du salon du livre : Jean-Pierre Rioux.

Pays invité : la Turquie

La Turquie s’affirme comme une puissante émergente tant par sa croissance économique et urbaine que par l’action de son gouvernement islamo-libéral. Elle intéresse les géographes par la dialectique entre modèle unitaire, diversité culturelle et paysagère et disparités socio-économiques comme par son positionnement géopolitique entre trois mondes.
L’itinéraire scientifique consacré au pays hôte associera un nombre significatif d’universitaires et d’étudiants de géographie venus de Turquie aux quelques géographes français qui travaillent sur ce pays. La table ronde et les conférences-débat porteront sur les diverses caractéristiques qui font de la Turquie une puissante émergente, sur les composantes de son dynamisme économique et sur ses relations avec l’Europe. D’autres conférences traiteront des grands secteurs d’activité - une agriculture variée aux structures fragiles, une industrie en croissance soutenue, un boom touristique qui a doublé la capacité hôtelière en 10 ans -, d’une urbanisation vigoureuse qui propulse Istanbul parmi les villes mondiales du XXIe siècle et rejaillit sur le processus de régionalisation, du rôle géographique des identités alimentaires, et de diverses questions géopolitiques. Un panel important de posters fera une grande place aux paysages de la Turquie, de même qu’une exposition de photographies préparées par les universités turques.

Découvrez les 6 itinéraires scientifiques :
- Itinéraire 1 : Aménagements et paysages
- Itinéraire 2 : Le paysage naturel existe-t-il ?
- Itinéraire 3 : Comment pense-t-on le paysage ?
- Itinéraire 4 : La valeur du paysage
- Itinéraire 5 : Des écrans dans le paysage - Bertrand Lemartinel, Directeur scientifique du FIG
- Itinéraire 6 : Le pays invité au FIG 2012, la Turquie - Marcel Bazin, professeur de Géographie, Université de Reims

Les origines du festival

"Les découpages du monde" tel était le thème de la première édition du FIG, en 1990. Ainsi l'illustre l'image de Haroun TAZIEFF, ciseaux à la main, inaugurant son ouverture.
En fondant le Festival International de Géographie (FIG) en 1990, Christian Pierret souhaite créer un rassemblement qui ne connaît pas de frontières physiques et humaines. Lieu de découverte, d'apprentissage, de divertissement et d'échange, le FIG devait célébrer la géographie et la faire redécouvrir sous un nouveau jour. S’appuyant sur la légitimité de Saint-Dié-des-Vosges, la "marraine de l’Amérique", Christian Pierret marque le début d'une aventure qui dure depuis 23 ans.

Saint-Dié-des-Vosges : capitale mondiale de la géographie
C’est dans la ville de Saint-Dié-des-Vosges qu’apparut pour la première fois, en 1507, sur une carte du monde le mot "America" désignant le Nouveau Continent. Martin Waldseemüller, fameux cartographe à son époque fait alors apparaître sur une carte le nouveau monde découvert par Christophe Colomb. Mal informé, Waldseemüller le baptisa "America", pensant que c'est Amerigo Vespucci qui était à l'origine de cette découverte. "Marraine de l'Amérique", la ville de Saint-Dié-des-Vosges est devenue la capitale mondiale de la géographie. Existe-t-il un plus bel écrin pour fêter la géographie ?

Une Géographie généreuse
Le FIG s’appuie sur la géographie comme outil scientifique pour faire le lien avec les questions posées par toutes les sciences humaines, l’économie, l’écologie et faire sans a priori le constat de l’évolution des savoirs, des expressions culturelles, de la géopolitique.
La particularité du FIG, comme sa réussite, tient dans sa capacité à satisfaire un large public (le FIG accueille chaque année 50 000 festivaliers), de nature particulièrement éclectique ; il a su rassembler dans les mêmes lieux spécialistes venus des quatre coins du monde et simples amateurs de culture et d’animation. Le FIG est l’allégorie d’une géographie généreuse : toutes les connaissances sont expliquées, tous les sujets, du savant au convivial, sont abordés. En outre, aspect si singulier qu’il mérite d’être remarqué : toutes les manifestations sont gratuites.
Parmi elles, les conférences bien sûr, dont l’importance pourrait se résumer à un objectif, une finalité ou « comment communiquer clairement sur un sujet pointu ». Fréquentés par un public aussi hétérogène que passionné, les 200 temps de rencontres organisés sous diverses formes (conférences-débat, tables ronds, cafés géographiques) permettent aux chercheurs de confronter leur savoir à la critique d’un public exigeant, et à leurs auditeurs d’être informés des dernières découvertes de la recherche scientifique en géographie.

Le Salon de La Géomatique : vitrine scientifique et de la recherche.
"Le Salon de la Géomatique a pour ambition d'offrir aux visiteurs une vue d'ensemble sur les méthodes et outils utilisés par les géographes pour acquérir, traiter et représenter des données localisées. Des laboratoires de recherche et institutions très divers font découvrir aux visiteurs à travers des démonstrations pratiques toutes les ressources utilisées pour réaliser des applications thématiques. Le Salon de la Géomatique a aussi pour vocation d'être un lieu d'échanges et de dialogues entre les équipes et les laboratoires présents et tous ceux qui portent un intérêt à ces nouvelles technologies (chercheurs, enseignants, aménageurs, techniciens des administrations territoriales, etc.)"
Claire Cunty - Université Lyon 2 Responsable du Salon de la Géomatique.

Salon du Livre Amerigo Vespucci - Chaque année au Salon du Livre Amerigo Vespucci, la littérature rencontre la géographie. Accueillant près de 150 auteurs et plus de 60 éditeurs nationaux, le Salon du Livre permet un tour d'horizon passionnant du paysage littéraire français mais aussi de celui du pays à l'honneur.

Salon de la gastronomie - Goûtez aux spécialités locales, nationales et turques grâce au Salon de la Gastronomie :
• près de soixante-dix exposants - un parcours géographique du goût : promenez-vous de chalet en chalet, autour de l'Espace François Mitterrand, pour toujours plus de découvertes gustatives
• dégustations et possibilité de restauration sur place
• un chapiteau extérieur entièrement dédié aux spécialités turques
• des démonstrations culinaires, des conférences et des conférences dégustations.






Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

D'autres articles / More stories
< >

Actu Paris | Actu Ile-de-France | Actu française | International | Paris Tribune Post | Ils sont cités



Publicité