Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune
Paris Tribune
Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite

Il y a 135 ans, la proclamation de la Liberté de la Presse

Il y a 135 ans le 29 juillet 1881


Une presse libre sert les citoyens.

29 Juillet 2016 - 20:28
     

Le buste de la Statue de la Liberté exposé sur le Champ-de-Mars - Albert Fernique, Photographe - Source : Album de la construction de la Statue de la Liberté. The New York Public Library. Photography Collection, Miriam and Ira D. Wallach Division of Art, Prints and Photographs.
Le buste de la Statue de la Liberté exposé sur le Champ-de-Mars - Albert Fernique, Photographe - Source : Album de la construction de la Statue de la Liberté. The New York Public Library. Photography Collection, Miriam and Ira D. Wallach Division of Art, Prints and Photographs.
Une date qu’il est toujours bon et agréable de rappeler a fortiori dans les périodes troublées. Le 29 juillet 1881, la liberté de la presse est proclamée. C’est l’une des grandes Lois de la IIIe République.

« Article 1   L’imprimerie et la librairie sont libres. »  
« Article 5   Tout journal ou écrit périodique peut être publié sans déclaration ni autorisation préalable, ni dépôt de cautionnement »

 La liberté de la presse est une vieille dame de 135 ans. Est-elle en bonne santé ? Pas toujours. La tentation des puissants est qu’elle passe de la liberté à la liberté surveillée. Ce n’est pas nouveau. C’est sans doute plus subtil avec la surveillance généralisée que permettent les lois restrictives de liberté et les nouvelles technologies. La censure et l’auto-censure guettent toujours les publications et les journalistes. Le débat actuel sur le fait de citer ou nom des terroristes qui tombent en flagrant délit en est la dernière illustration.
 
Restons optimiste. Le journaliste est par nature un esprit libre critique.
 
Aujourd’hui comme demain, une presse libre sert les citoyens.



Vaea Devatine
Journaliste tahitienne à Paris. Diplômée de l'Institut de Journalisme Bordeaux Aquitaine (IJBA).... En savoir plus sur cet auteur




Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

D'autres articles / More stories
< >

Lundi 29 Juillet 2019 - 01:25 ​Il y a 225 ans, la fin de la Terreur

Actu des Institutions | Mā'ohi Tribune | Départements et régions de France | France Débats | France pratique



Publicité