Connectez-vous S'inscrire
Menu

18/12/2017 - 22:16


        

Ile-de-France : l'opposition régionale attaque l'exécutif sur son action éducative

Débats avant l'examen des amendements - Annexe 6 Enseignement secondaire - Budget 2018



Le public serait sacrifié au détriment du privé selon les groupe PS et Front de Gauche au conseil régional d'Ile-de-France.



Sous le marteau, les établissements privés

Avant l'examen des amendements, le débat sur l'annexe n°6 Enseignement secondaire du budget 2018 à l'ordre du jour de la séance publique, voit ressurgir le clivage gauche-droite. 
 

L'opposition Socialiste martèle

Pour le président du groupe Socialiste et Républicains Yannick Trigance, élu de Seine-Saint-Denis (93), l'actuelle majorité régionale néglige les élèves des quartiers populaires au profit de ceux des quartiers non populaires. Mais il n'indique pas le taux d'enfants de la classe populaire inscrits dans les établissements privés.
 
vote_du_budget_2018_de_la_region_ile_de_france___enseignement_secondaire___yannick_trigance_parti_socialiste_interroge_l__executif_regional_sur_l__annexe_enseignement_secondaire.mp3 Vote du budget 2018 de la région Ile-de-France - Enseignement secondaire - Yannick TRIGANCE Parti Socialiste interroge l'executif régional sur l'Annexe Enseignement secondaire.mp3  (672.54 Ko)


L'opposition Front de Gauche enfonce le clou

Pour la présidente du groupe Front de Gauche Céline Malaisé, élue des Hauts-de-Seine (92), le budget 2018 ne va pas assez loin et cite le lycée Brassens à Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne 94) où le personnel exerce son droit de retrait du fait d'une salle de classe car "le taux d'amiante est anormalement élevé".

Elle déplore le manque de visibilité de la programmation des travaux dans les lycées et des critères permettant de choisir les établissements bénéficiaires. Le groupe Front de Gauche reconnaît néanmoins une stabilité du budget 2018 en ce qui concerne les établissements publics mais s'inquiète de l'augmentation des montants à destination des établissements privés.
 
vote_du_budget_2018_de_la_region_ile_de_france___enseignement_secondaire___celine_malaise_front_de_gacuhe__interroge_l__executif_regional_sur_l__annexe_enseignement_secondaire.mp3 Vote du budget 2018 de la région Ile-de-France - Enseignement secondaire - Celine MALAISE Front de Gacuhe interroge l'executif régional sur l'Annexe Enseignement secondaire.mp3  (564.56 Ko)


L'exécutif régional se défend

Marie-Carole Ciuntu, vice-présidente de la commission permanente, élue du Val-de-Marne (94), défend les orientations du budget régional 2018 en revenant sur le bilan de la précédente mandature sous la présidence de Jean-Paul Huchon (PS) pendant 17 ans. Et Valérie Pécresse n'est aux manettes de la région que depuis 2 ans, depuis décembre 2015. Un argument inacceptable pour la gauche régionale.
 
vote_du_budget_2018_de_la_region_ile_de_france___enseignement_secondaire___marie_carole_ciuntu_repond_a_l__opposition_ps_et_front_de_gauche.mp3 Vote du budget 2018 de la région Ile-de-France - Enseignement secondaire - Marie-Carole CIUNTU répond à l'opposition PS et Front de Gauche.mp3  (551.65 Ko)


Autre assemblée, même réflexe, la boucle est bouclée

Au conseil de Paris et dans les conseils d'arrondissement, la gauche d'Anne Hidalgo et avant elle, celle de Bertrand Delanoë, continue en 2017 de vouer aux gémonies, sans nuances, le bilan de la droite battue aux élections municipales en 2001.
Les critiques contre les 17 années de Jean-Paul Huchon semblent donc être destinées à faire florès au sein de l'assemblée régionale qui compte un grand nombre de conseillers de Paris de l'opposition. 
 

Vêtement ignifuge et isolant en amiante, utilisé pour combattre les incendies © CC BY SA 2.0
Vêtement ignifuge et isolant en amiante, utilisé pour combattre les incendies © CC BY SA 2.0

En savoir plus




Grand Paris Tribune les faits | Grand Paris Tribune les opinions | Grand Paris pratique





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.

cookieassistant.com