Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune
Paris Tribune
Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite

Incarner la République avec Hermès

Une parisienne républicaine haute couture prête à voter.


« Liberté, égalité, fraternité » sur un chemisier Hermès, est-ce « bling bling » pour aller voter ?

4 Mai 2012 - 09:35
     

Un chemisier à soi, un chemisier en soie lors de la vente aux enchères « Hermès Vintage. »
Une parisienne républicaine haute couture affiche sur un chemisier en soie la devise de la République Française.

Parisienne donc élégante ! Républicaine donc civique ! Que faire le dimanche 6 mai 2012 avant ou après être allée voter ? Eh bien, visiter la salle 14 de l’Hôtel Drouot dans le 9e arrondissement où est exposé, de 11h à 19h, un chemisier d’Hermès.

Parisienne pressée vous pouvez la voir au même endroit, avec les mêmes horaires les 4 et 5 mai.
Parisienne en retard, il vous reste une chance, le lundi 7 mai de 11h à 21h.

Car, c’est un chemisier de circonstance portable pour les élections législatives à venir et les réunions républicaines. Il est titré « Liberté, égalité, fraternité, République française ».
Chemisier en soie imprimée, il est ornée de 8 boutons en nacre. Sa taille 42 le destine plutôt à une femme mature.
Mais la République a déjà vécu, en clair l’ornement est en « assez bon état général » selon l’étude parisienne de commissaires priseurs Artcurial - Briest-Poulain-F.Tajan.

Présenté en lot 244, il est estimé de 200 à 300 €, frais en sus. La vacation s’intitule « Hermès Vintage ».
La vente se déroule dans la même salle 14, le mercredi 9 mai 2012 à partir de 10h pour les lots 1 à 240 et à partir de 14h à partir du lot 241.
C’est donc peu de temps après 14h que la soie républicaine sera soumise à l’adjudication.

Si c’est une acheteuse, dira-t-elle « je garde » pour aussitôt l’enfiler et incarner un instant la République aux seins nus de l’imagerie Républicaine ?
Sensation à l’Hôtel Drouot mais seuls les présents le sauront.

Il appartient aux personnes désirant porter des enchères de vérifier l'état des lots et de prendre toutes les informations auprès du commissaire-priseur qui réalise la vente et de l'expert.


Gilles Dambier



Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

D'autres articles / More stories
< >

Actu des Institutions | Mā'ohi Tribune | Départements et régions de France | France Débats | France pratique



Publicité