Connectez-vous S'inscrire
Menu

Interview d'une fan de Joyce Carol Oates

Huitième Tribune

6 Juillet 2009 - 20:49
        

La séance-dédicace de Joyce Carol Oates de samedi est une aubaine pour les milliers de ses lecteurs en France. L'une d'entre elles, Tanya, américaine comme l'auteure, est une des rares à avoir eu vent de la nouvelle et à compter parmi les présents à cette dédicace.


C'est autour d'une table au café du Virgin Megastore des Champs-Elysées, dans le 8e arrondissement de Paris, que Tanya accepte de répondre à nos questions.
Interview d'une fan de Joyce Carol Oates

Huitième Tribune : Bonjour, j'imagine que vous êtes une lecture assidue de Joyce Carol Oates d'après le nombre de livres que vous avez à la main. Comment avez-vous connu cette écrivaine ?Tanya : En effet, j'ai lu beaucoup de ses livres. Quand j'étais au lycée, mon professeur de littérature nous a demandé de faire un exposé sur un auteur de notre choix. Je l'ai alors choisi et me suis mise à apprécier son oeuvre.

Si vous êtes présente aujourd'hui, c'est que vous avez été mise au courant ?
Tanya : Oui, c'est un ami français, qui sachant que je fais une thèse sur elle m'a donnée le mail pour que je puisse m'inscrire et être présente.

Vous faîtes une thèse sur J.C.O ? Vous avez donc déjà pris contact avec elle ?
Tanya : Non, c'est d'ailleurs pour ça que je suis venue, en plus de dédicacer mes livres. Je veux lui parler de mon travail et lui demander si une rencontre est possible entre nous.

Vous n'avez jamais eu l'occasion de lui parler avant ?
Tanya : En réalité, J.C.O a l'habitude de faire des lectures et dédicaces aux Etats-Unis mais je n'ai jamais eu la chance d'assister à l'une d'entre elles. De plus, elle a choisi de passer une année sabbatique à Londres, ce qui n'a pas arrangé les choses. Alors je profite de cette séance autant que je le peux.

Dernière question, Tanya. Pensez-vous qu'une romancière américaine est mise en l'honneur aujourd'hui pour en quelque sorte inaugurer la fête de l'indépendance américaine en France ou que ce ne soit qu'une simple coincidence ?

Tanya : Je ne peux pas vous répondre mais il est vrai que c'est une piste à explorer.

Merci infiniment d'avoir pris de votre temps pour nous Tanya et nous vous souhaitons bonne chance pour votre entretien avec J.C.O
Tanya : Merci à vous.
 






D'autres articles / More stories
< >

Jeudi 24 Janvier 2019 - 01:30 Wilting Point, la rétro de William Daniels

Dimanche 20 Janvier 2019 - 20:00 21 Janvier le jour des câlins

Journal Paris Tribune | Grand Paris Tribune | France Tribune | Europe Tribune | Monde Tribune | Fontenay Tribune | Maohi Tribune | Libye Tribune | Paris Tribune Post | Cités | Journal du 1er arr. | Journal du 2e arr. | Journal du 3e arr. | Journal du 4e arr. | Journal du 5e arr. | Journal du 6e arr. | Journal du 7e arr. | Journal du 8e arr. | Journal du 9e arr. | Journal du 10e arr. | Journal du 11e arr. | Journal du 12e arr. | Journal du 13e arr. | Journal du 14e arr. | Journal du 15e arr. | Journal du 16e arr. | Journal du 17e arr. | Journal du 18e arr. | Journal du 19e arr. | Journal du 20e arr.



Publicité


...

Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris. Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris. Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune. Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses vingt cantons et vingt arrondissements municipaux. Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.