Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune
Paris Tribune
Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite
www.paristribune.info

Jean-Pierre Lecoq envoie ses vœux à celle qu’il poursuit en justice

6e arrondissement : les voeux de Jean-Pierre Lecoq à Vaea Devatine qui a gagné le procès pénal intenté par le maire d’arrondissement.


Jean-Pierre Lecoq, maire du 6e arrondissement, envoie ses vœux de bonne année 2014 à la directrice de publication de Paris Tribune qu’il veut retrouver devant la Cour d’Appel le 12 février 2014 pour les intérêts civils.


9 Janvier 2014 - 18:50
     

Pour une surprise, c’est une surprise. Qui peut en annoncer d’autres.

Une drôle d’affaire

Le 30 décembre 2013 à 22h14, Jean-Pierre Lecoq, maire UMP du 6e arrondissement, envoie de son téléphone portable ses vœux de bonne et heureuse année à Vaea Devatine, directrice de publication de Paris Tribune, qu’il veut retrouver sur les bancs de la Cour d’Appel de Paris le 12 février 2014.

Dans cette affaire datant de 2010, et coïncidant avec la publication sur Paris Tribune d’une première enquête de Vaea Devatine sur le litige qui oppose le maire du 6e à l’association Foire Saint-Germain, sur fond d’audit de la Direction générale de l’Inspection générale de la Ville de Paris, le maire incrimine des extraits de l’article du 13 septembre 2010 intitulé Jean-Pierre Lecoq : "Je ne m’occupe pas de la communication" dans lequel "le maire du 6ème déclare à Paris Tribune ne pas gérer la communication de la mairie du 6ème arrondissement de Paris. Une décision politique".

Jean-Pierre Lecoq et la mairie du 6e arrondissement n’avaient pas communiqué au moment du dépôt de la plainte contre X avec constitution de partie civile pour diffamation publique et injure publique envers un citoyen chargé d'un mandat public, et n’en avaient pas rendu destinataire Paris Tribune qui l’a appris le 15 mars 2011, de source policière. Seul l’énigmatique et large sourire de Jean-Pierre Lecoq à Vaea Devatine, à l’issue du conseil du 6e arrondissement, le 29 novembre 2010, quelques heures après le dépôt de la plainte, en était le signe à condition d’avoir pu le déchiffrer.

Il n’y a plus d’affaire pénale – Jean-Pierre Lecoq fait appel pour les intérêts civils

L'action pénale de Jean-Pierre Lecoq connaît son épilogue en 2013 avec la relaxe définitive de Vaea Devatine devant le Tribunal Correctionnel de Paris. Le tribunal, dans son jugement du 4 juin 2013, "déboute Jean-Pierre Lecoq de ses demandes en raison de la relaxe intervenue".

Jean-Pierre Lecoq décide d'interjeter appel et de continuer de poursuivre Vaea Devatine pour les intérêts civils. 24 heures après le jugement, il est représenté au greffe pour saisir la Cour d'Appel mais il ne peut plus déclencher de poursuites pénales contre la directrice de publication de Paris Tribune. Le Procureur de la République de Paris n'a pas interjeté appel de la décision, convaincu que Vaea Devatine n'avait ni diffamé ni injurié Jean-Pierre Lecoq maire du 6e arrondissement.

A la première audience devant la Cour d'Appel le 4 septembre 2013, la date de l'audience de plaidoirie de l'action civile de Jean-Pierre Lecoq a été fixée au 12 février 2014 à 13h30, Pôle 2 Chambre 7.

Les vœux de Jean-Pierre Lecoq à Vaea Devatine

Aujourd'hui, Jean-Pierre Lecoq veut toujours faire payer Vaea Devatine qui est responsable du journal en ligne, gratuit, informatif, d'investigation, documenté et satirique. Est-ce pour cela qu’il lui envoie ses vœux par texto, plus de 25 heures avant l’heure H, avant le jour J et avant l’expiration du mois de janvier ? Le message est court :

"A tous,
Je souhaite une bonne et heureuse année 2014 et évidemment une excellente santé.
Cordialement,
Jean Pierre LECOQ

Reçu le 30/12/2013 à 22 :14"


Face à des vœux envoyés avant l’heure, la directrice de publication de Paris Tribune n’est pas superstitieuse.

Jean-Pierre Lecoq, maire du 6e arrondissement, présente ce jeudi 9 janvier 2014 à 19h ses vœux aux habitants de l’arrondissement. Numéro 1 sur la liste de Nathalie Kosciusko-Morizet dans le 6e, accompagné de la centriste Marielle de Sarnez (Modem) en numéro 2 ayant donné "une bonne note" à François Hollande en juin 2012, Jean-Pierre Lecoq vise un 4e mandat.

Surprise ! Crédit : Jesse Barrow - Fotolia.com
Surprise ! Crédit : Jesse Barrow - Fotolia.com

Articles liés :
  • Le 4 juin 2013 au Tribunal de Grande Instance de Paris :
Jean-Pierre Lecoq perd contre Paris Tribune : le jugement.
  • Le compte-rendu d'audience devant le TGI :
Jean-Pierre Lecoq ne veut pas d'investigation dans le VIe arrondissement par Paris Tribune : le compte-rendu d'audience.
  • Le 23 octobre 2014 à la Cour d'Appel de Paris :
Jean-Pierre Lecoq perd son procès contre Vaea Devatine.
  • En direct de la Cour Européenne des Droits de l’Homme :
Un élu peut être critiqué plus librement que les citoyens ordinaires.






Commentaires

1.Posté par brulpourpoing le 09/01/2014 23:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si je n'étais pas déjà manchot, les bras m'en tomberaient !

Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

D'autres articles / More stories
< >

Mardi 16 Avril 2019 - 05:55 Paris prie pour Notre Dame

Actu Mairie de Paris | 75001 Paris | 75002 Paris | 75003 Paris | 75004 Paris | 75005 Paris | 75006 Paris | 75007 Paris | 75008 Paris | 75009 Paris | 75010 Paris | 75011 Paris | 75012 Paris | 75013 Paris | 75014 Paris | 75015 Paris | 75016 Paris | 75017 Paris | 75018 Paris | 75019 Paris | 75020 Paris | Paris Débats | Paris Pratique



Publicité