Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune
Paris Tribune
Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite
www.paristribune.info

Jean-Pierre Lecoq n'est plus le "représentant départemental de N Sarkozy pour superviser sa campagne officielle à Paris"

Retournement de situation pour le maire du 6e arrondissement de Paris.


Le maire du 6e arrondissement a été prié de laisser sa place de représentant départemental du mandataire électoral de Nicolas Sarkozy.


11 Avril 2012 - 10:19
     

Fin mars, en pleine campagne présidentielle, Jean-Pierre Lecoq est nommé délégué départemental pour les élections par le mandataire électoral au niveau national du candidat Nicolas Sarkozy, avec le soutien du secrétaire général de l'UMPJean-François Copé.
Le 30 mars 2012, la publication sur le compte Twitter du maire du 6e arrondissement d'un Tweet (ndlr : en français un gazouillis, obligatoirement écrit avec moins de 140 caractères) fait son effet : "désigné comme représentant départemental de N Sarkozy pour superviser sa campagne officielle à Paris je demande la mobilisation de tous."

"Pas vu l'annonce", "cela ne me dit rien", "pas au courant" ou encore "je vous rappelle"... des responsables politiques de l'UMP interrogés par Paris Tribune au début du mois d'avril restent prudents.

Le vendredi 6 avril 2012, soit 7 jours après avoir publié la nouvelle, le maire du 6e arrondissement apprend "par un coup de fil", précise l'AFP, qu'il doit se désister au profit de son homologue Vincent Roger, délégué fédéral de l'UMP à Paris comme lui depuis la réorganisation de l'organigramme de la fédération au lendemain des élections sénatoriales de septembre 2011.

Ce proche de François Fillon, conseiller de Paris du 4e arrondissement depuis 2008 et conseiller régional depuis 2010, a ainsi été nommé le 6 avril 2012 en accord "avec tout le monde" comme étant le représentant départemental du mandataire électoral de Nicolas Sarkozy. Il est aujourd'hui le lien entre l'équipe de campagne du candidat de l'UMP à Paris et la Préfecture de police pour gérer tout ce qui touche à la communication et à la propagande électorale : l'acheminement des professions de foi, l'affichage officiel, etc... Une mission faite de détails et de patience, sans aucune forme de pouvoir.

Le maire du 6e arrondissement n'arrive toujours pas à croire ce qui lui arrive : "Je ne comprends pas vraiment" a-t-il expliqué à l'AFP qui le cite dans une dépêche du 10 avril 2012. "Il y a eu un temps où il a cru être nommé" préfère dire un responsable UMP, qui ne souhaite pas polémiquer à quelques jours du meeting de Nicolas Sarkozy, place de la Concorde le dimanche 15 avril 2012.

Jean-Pierre Lecoq avait commencé à désigner ses délégués dans 18 arrondissements sur 20 pour l'aider dans sa tâche. Parmi les nominés : Philippe Goujon, député-maire du 15e arrondissement et président de la fédération UMP à Paris, soutien de François Fillon dans la capitale ; et également précédent représentant à Paris du mandataire électoral du candidat Nicolas Sarkozy en 2007. Selon Jean-Pierre Lecoq, Philippe Goujon aurait "piqué une colère" relate-t-il à l'AFP.

Pour le maire du 6e arrondissement, "être mandataire, c'est une tâche qui n'a rien d'exaltant, c'est administratif et très formel."
Pourtant quand il a été nommé fin mars, il avait opté pour une présentation du poste plus valorisante : "représentant départemental de N Sarkozy pour superviser sa campagne officielle à Paris."
Une annonce figurant toujours en ligne, sans rectification ni mise à jour, sur le compte du petit oiseau bleu de Jean-Pierre Lecoq 2012, candidat aux élections législatives dans la 11e circonscription de Paris.

Si Jean-Pierre Lecoq "regrette" auprès de l'AFP "le manque de prise en compte des différentes 'sensibilités' à Paris", Vincent Roger préfère ne pas faire de commentaire.

Ce retournement de situation en annonce-t-il d'autres ?
Est-ce que certaines investitures aux élections législatives seront remises en cause au lendemain du 2e tour de l'élection présidentielle ?
La réponse le 6 mai 2012.
Jean-Pierre Lecoq annonce le 30 mars 2012 sur son compte Twitter avoir été Désigné comme représentant départemental de N Sarkozy pour superviser sa campagne officielle à Paris.
Jean-Pierre Lecoq annonce le 30 mars 2012 sur son compte Twitter avoir été Désigné comme représentant départemental de N Sarkozy pour superviser sa campagne officielle à Paris.


Vaea Devatine
Journaliste tahitienne à Paris et nouvelle étudiante à l'INALCO depuis la rentrée universitaire... En savoir plus sur cet auteur




Commentaires

1.Posté par deux mots le 12/04/2012 02:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La politique à Paris, c'est la guerre des tranchées.

Alors un mot de l'Académicien Goncourt Roiand Dorgelès (1885 - 1973) : " Le dindon est un paon qui n'a pas réussi".

2.Posté par brulpourpoing le 13/04/2012 20:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais enfin Jean-Pierre !

Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

D'autres articles / More stories
< >

Mardi 16 Avril 2019 - 05:55 Paris prie pour Notre Dame

Actu Mairie de Paris | 75001 Paris | 75002 Paris | 75003 Paris | 75004 Paris | 75005 Paris | 75006 Paris | 75007 Paris | 75008 Paris | 75009 Paris | 75010 Paris | 75011 Paris | 75012 Paris | 75013 Paris | 75014 Paris | 75015 Paris | 75016 Paris | 75017 Paris | 75018 Paris | 75019 Paris | 75020 Paris | Paris Débats | Paris Pratique



Publicité