Connectez-vous S'inscrire
Menu

Paris Tribune 100 % non produit par la Mairie. Autonome et indépendant. Si, si. Le journal que les élus regardent à la loupe.



21/11/2017 - 17:20
        

L'avenir de la Foire du Trône en suspens

Du conseil du 12e arrondissement au conseil de Paris



Paris est-elle toujours une fête ? La réponse des élus du conseil de Paris est très attendue.



Paris est-elle toujours une fête ?

Banzai à la Foire du Trône © DR sous licence CC.
Banzai à la Foire du Trône © DR sous licence CC.
Un voeu de la Maire du 12e arrondissement présenté et voté au conseil d'arrondissement envoie au bain les Forains. Ce voeu est rattaché au futur projet de baignades sur le Lac Daumesnil :
« 2017 DEVE 156 Aménagement d'une baignade publique dans le lac Daumesnil à Paris 12e - Bilan d’avancement annuel de l’opération et avis favorable du Conseil de Paris sur le dossier présentant le projet » 
et
 « V122017-015 Voeu présenté par Mme Catherine Baratti-Elbaz, Maire du 12e arrondissement, rattaché à la délibération DEVE 156, relatif à la demande de réduction de moitié, à l'horizon 2019, de la surface dédiée à l'accueil de la Foire du Trône sur la Pelouse de Reuilly ».

Ordre du jour du conseil du 12e arrondissement.

Ce voeu, décrié par l'ensemble du monde Forain qui n'a pas été consulté, réapparaît au conseil de Paris avec un titre différent :
Vœu présenté par Catherine Baratti-Elbaz et les élus du groupe socialiste et apparentés, rattaché à la délibération DEVE 156, relatif à l’aménagement d’une baignade publique dans le Lac Daumesnil et demandant la réduction de l’impact de la Foire du Trône dans le 12e arrondissement à l’horizon 2019.

Ordre du jour du conseil de Paris de Novembre 2017.

Le premier article n'est pas modifié : 
« que la surface dédiée à l’accueil de la Foire du Trône, sur la Pelouse de Reuilly, soit réduite de moitié d’ici 2019 ».

Le voeu affiche « un objectif de végétalisation des espaces ainsi libérés sur la Pelouse de Reuilly pour rendre ces espaces au Bois » et donne des détails sur l'entrave au travail des Forains : « limiter la durée de la Foire et/ou ses horaires d’ouverture tardifs en soirée », réfléchir à « une occupation positive » de la pelouse de Reuilly « en réduisant significativement l'impact de cette fête populaire sur les habitants »

Pour sa 1060ème édition, la Foire de Trône a ouvert du 31 mars au 28 mai 2017, de midi à minuit en semaine et de midi à 1 heure du matin en fin de semaine et veilles de jours fériés. En 2018, la Foire du Trône est de retour du 30 mars au 27 mai 2018 pour sa 1061ème édition, sur la Pelouse de Reuilly à Paris, avec environ 350 attractions et 80 manèges. Pour 2019, la réussite de la 1062e édition est en suspens.

American Show Miss Gorilla à la Foire du Trône © DR
American Show Miss Gorilla à la Foire du Trône © DR

9 000 m2 de Foire du Trône Vs 8 000 m2 de baignade écologique gratuite

Au conseil du 12e arrondissement le lundi 6 novembre 2017, la Maire du 12e arrondissement demande et obtient la « réduction de moitié, à l'horizon 2019, de la surface dédiée à l'accueil de la Foire du Trône sur la Pelouse de Reuilly ». Son voeu est rattaché au projet de délibération relatif à « l'aménagement d'une baignade publique dans le lac Daumesnil à Paris 12e - Bilan d’avancement annuel de l’opération et avis favorable du Conseil de Paris sur le dossier présentant le projet » (2017 DEVE 156).

Ce dossier phare de la Maire de Paris Anne Hidalgo et de ses alliés écologistes au conseil de Paris s'inscrit dans le plan « Nager à Paris » et propose 8 000 m2 de baignade biologique avec « de l’eau non chauffée et sans traitement au chlore » pour environ « 75 000 baigneurs » Parisiens, Franciliens et les touristes. 
 
L’eau de baignade sera recyclée et traitée par filtration biologique. Deux bassins filtrants, d’une surface totale de 2400 m², seront implantés à proximité de la pelouse de Reuilly dans des clairières forestières très peu fréquentées (...) La période annuelle d’ouverture au public s’étendra du 15 juin au 15 septembre environ.

Elle sera précédée par une période de montage et de mise en service d’environ cinq semaines et sera suivie par une période de démontage de trois semaines. La période d’exploitation de la baignade s’étendra donc de début mai à début octobre (...) 

Après une enquête publique (...) prévue en février-mars 2018 (...), l’intérêt général du projet et la mise en compatibilité du PLU à la fin du 1er semestre 2018, le permis d’aménager pourra ensuite être délivré en juillet 2018. Le début des travaux de création de l’aire de baignade pourrait commencer en octobre 2018 pour une mise en essais en mai 2019. La première ouverture au public interviendra à l’été 2019.
Délibération 2017 DEVE 156 - DJS : Aménagement d'une baignade publique dans le lac Daumesnil à Paris 12e - Bilan d’avancement annuel de l’opération et avis favorable du Conseil de Paris sur le dossier présentant le projet.

La Foire du Trône représenterait donc une gêne compte-tenu de ce projet chiffré à 9,5 M€ TDC VFE* (coût global et revalorisation de prix, ndlr), demandes incluses de subvention auprès du Fonds d’Investissement Métropolitain et auprès d’autres organismes.
 

La mairie du 12e arrondissement est protégée par 10 fourgons de police et CRS le soir du vote du voeu © VD / PT
La mairie du 12e arrondissement est protégée par 10 fourgons de police et CRS le soir du vote du voeu © VD / PT

Un vote sous haute surveillance

Compte-tenu de l'enjeu de l'investissement municipal pour une baignade à Paris, pour « Nager à Paris » et avant les Jeux Olympiques et Para-Olympiques en 2024, la maire du 12e arrondissement rédige son voeu sans concertation avec les responsables de la Foire du Trône.

Craignant la réaction des Forains mis devant le fait accompli, la maire fait surveiller et protéger la mairie par une dizaine de fourgons de CRS postés aux quatre points cardinaux de la parcelle de terrain sur laquelle est construit le bâtiment.

Les forces mobiles sont prêtes à intervenir. Quatre CRS filtrent l'entrée des personnes dans la mairie. En qualité de présidente de séance, Catherine Baratti-Elbaz (PS) peut « faire expulser de l’auditoire toute personne étrangère au conseil ou un conseiller municipal, par ses propres moyens ou en requérant la force publique, ou encore d’arrêter tout individu qui trouble l’ordre »
 

Moins de chaises pour le public pour éviter aux forains d'envahir la salle du conseil d'arrondissement pendant le vote du voeu sur la réduction de 50 % de la surface de la Foire du Trône © VD / PT
Moins de chaises pour le public pour éviter aux forains d'envahir la salle du conseil d'arrondissement pendant le vote du voeu sur la réduction de 50 % de la surface de la Foire du Trône © VD / PT

Les élus du 12e arrondissement envoient au bain les Forains

Le nombre de sièges pour le public est réduit comme peau de chagrin à seulement deux rangées. Des agents de la sécurité de l'Hôtel de Ville assistent à l'intégralité du conseil et observent avec attention le public, les allées et les venues.

Le voeu est voté à l'unanimité des votants. Les élus de l'opposition LR UDI Modem s'abstiennent. Deux élus sur trois du groupe Communiste - Front de Gauche s'abstiennent également : Nicolas Bonnet, conseiller de Paris et président du groupe PC-FG au conseil de Paris, et Brigitte Velay-Bosc, conseillère d'arrondissement adjointe au Maire du 12e. La troisième membre du groupe PC-FG dans le 12e arrondissement vote avec l'exécutif : Catherine Vieu-Charrier, conseillère de Paris et adjointe à la Maire de Paris en charge de la mémoire et du monde combattant.
 
On vient de valider le projet de baignade dans le lac Daumesnil. C'est une bonne nouvelle, c'est un beau projet, généreux, qui va permettre à beaucoup de familles, de jeunes, et notamment pendant les périodes estivales, de venir se baigner dans le Lac Daumesnil. Une baignade écologique bien sûr, gratuite, ouverte à tous. Et donc voilà.

Je suis sûre que les Parisiens, les Franciliens y compris les familles des communes riveraines du Bois de Vincennes seront très nombreux à profiter de cette baignade. Donc voilà, c'est une très bonne nouvelle ce soir. 

Après, nous n'avons qu'un avis consultatif dans notre arrondissement donc nous suivrons avec attention les débats qui auront lieu au conseil de Paris (...) sur ce sujet-là. Mais c'est déjà une bonne chose que les élus du 12e aient donné un avis favorable à ce projet.
Catherine Baratti-Elbaz (PS) Maire du 12e arrondissement, interview le 6 novembre 2017

 
la_maire_du_12e_arrondissement_commente_l__adoption_au_conseil_d__arrondissemen_de_la_deliberation_sur_l__amenagement_d__une_baignade_publique_dans_le_lac_daumesnil.mp3 La Maire du 12e arrondissement commente l'adoption au conseil d'arrondissemen de la délibération sur l'aménagement d'une baignade publique dans le Lac Daumesnil.mp3  (866.75 Ko)


Catherine Baratti-Elbaz, maire du 12e arrondissement le 6 novembre 2017 © VD /PT
Catherine Baratti-Elbaz, maire du 12e arrondissement le 6 novembre 2017 © VD /PT

La Foire du Trône, une fête millénaire

La maire du 12e arrondissement explique l'articulation du voeu avec la délibération :
Nous l'avons positionné là (la baignade, ndlr) parce que c'est un endroit accessible en transports en commun et nous souhaitons effectivement que les familles de proximité puissent venir mais au-delà tous ceux qui auront envie d'y venir puissent utiliser les transports en commun.

Il se trouve que, à proximité immédiate, nous avons la pelouse de Reuilly, pelouse de Reuilly sur laquelle nous avons depuis des décennies des débats sur 'est-ce que c'est légitime' sur ce périmètre assez vaste, qui n'est absolument pas du tout une pelouse contrairement à son nom, et qui accueille au printemps la Foire du Trône et en hiver les cirques.

Donc, cette pelouse, nous ne pouvons pas la rendre au Bois de Vincennes, nous ne pouvons pas imaginer des espaces plus conformes aux usages du Bois de Vincennes tant que la Foire du Trône l'utilise au maximum de sa superficie.

Et donc pour compenser l'impact de la baignade et également pour minimiser la sollicitation de ce quartier et des riverains, nous avons souhaité proposer qu'effectivement la Foire du Trône, faute de retrouver une autre localisation dans Paris ou à l'échelle du Grand Paris, se voit diminuer de moitié dans sa superficie et que notamment on diminue les impacts de la Foire du Trône au printemps, dans l'environnement immédiat de la pelouse de Reuilly.
Catherine Baratti-Elbaz (PS) Maire du 12e arrondissement, interview le 6 novembre 2017
 
 
catherine_baratti_elbaz_explique_les_raisons_d__utiliser_la_pelouse_de_reuilly_ou_se_trouve_la_foire_du_trone_pour_amenager_la_baignade_publique.mp3 Catherine Baratti-Elbaz explique les raisons d'utiliser la Pelouse de Reuilly où se trouve la Foire du Trône pour aménager la baignade publique.mp3  (1.33 Mo)


La Maire précise : 
 
Nous allons voir comment réagit l'exécutif parisien déjà à la proposition de notre voeu, qui du coup est adopté dans le 12e arrondissement.

Puis nous allons discuter avec l'exécutif parisien mais aussi avec les Forains, ceux qui organisent, qui sont présents sur la Foire du Trône depuis très longtemps, dont je sais que c'est important pour eux aussi de continuer à pouvoir travailler dans Paris.

Donc nous allons travailler ensemble à voir comment on peut mettre en oeuvre cette orientation politique qui a été adoptée ce soir dans le 12e arrondissement.
Catherine Baratti-Elbaz (PS) Maire du 12e arrondissement, interview le 6 novembre 2017
 
la_maire_du_12e_arrondissement_explique_vouloir_travailler_avec_les_forains_pour_mettre_en_oeuvre_l__orientation_politique_de_la_mairie.mp3 La Maire du 12e arrondissement explique vouloir travailler avec les Forains pour mettre en oeuvre l'orientation politique de la mairie.mp3  (482.05 Ko)


Le 12e : un arrondissement doté d'un patrimoine national

Dans un courrier envoyé « au nom des forains soucieux pour l’avenir de leurs enfants », les responsables de la Foire du Trône attirent l'attention des conseillers sur
(...) les conséquences qu’engendrerait une telle décision pour les nombreuses familles foraines participant à cette foire ancestrale. La foire du trône est pour la majorité des forains la source de revenus représentant plus de la moitié du chiffre d’affaire annuel.

Réduire de moitié la surface utilisée pour les métiers forains serait tout simplement annihiler les forains en éjectant plus de la moitié de ceux-ci de la foire. La foire du trône est une fête populaire parisienne plus que millénaire qui divertit toutes les couches de la population, Parisienne, d’ile de France, voir même d’endroits beaucoup plus éloignés en France.

Nous, Forains, sommes pour la plupart de petits artisans ayant une structure familiale, et de tradition, faisant la seule chose que nous savons faire, et de façon professionnelle. La suppression de la moitié de la foire sans aucune concertation ni demande d’amélioration est pour nous inacceptable (...)

Nous, forains jeunes, moins jeunes, travailleurs courageux pour nos familles et enfants, nos anciens qui ne peuvent travailler mais dont assurons la charge vous demandons et en appelons à votre conscience de nous aider à garder la plus grande, la plus ancienne et plus belle fête foraine française. Nous ne sommes pas des rebelles, nous demandons seulement le droit de travailler, la fête foraine ne touche aucune subvention, il n’y a aucun forain touchant le chômage.

Si vous tenter de supprimez notre travail, conséquence inévitable d’une réduction de la surface utilisée par nos métiers forains nous allons nous retrouver à la rue sans droits aux allocations chômage. Beaucoup d’entre nous ne pourrons plus vivre puisque nous ne pourrons plus installer nos outils de travail. La fête foraine doit être sauvegardée en tant que tradition culturelle (...). 


Karl Vancraeyenest et Louis Joubert, Comité pour le renouveau de la Foire du Trône.

Les Forains sont disponibles à apporter des améliorations relatives aux nuisances sonores et à « entamer des échanges constructifs et positifs » avec les services de la Ville de Paris « dès lors que aucune menace de réduction ou de fermeture du site ne nous est opposée », dans un « travail en osmose »

Paris ayant laissé partir ses fêtes foraines au fil du temps, la Foire du Trône est la dernière qui lui reste. Les Forains de Paris, en voie de disparition, ont dû s'exporter en région ou à l'étranger ; ils sont présents dans les fêtes foraines de Rouen ou encore au Luxembourg.
 
La Foire du Trône a une dimension nationale parce qu'elle est la plus grande en France mais aussi parce que tous les Forains de France ont une personne qui travaille chaque année à la Foire du Trône. Elle réunit les Forains de partout, de toute la France !
Louis Joubert, Président de la Foire du Trône.


Ainsi s'expliquerait la modification de l'intitulé du voeu devant le conseil de Paris. Quant à son contenu, il peut être amendé en séance pendant les débats sur l'aménagement de la baignade sur le Lac Daumesnil. Des rebondissements sont à prévoir.

En tant que voeu, il n'a aucune valeur juridique ce qui normalement laisse la place à la concertation. Tout le monde forain a en tête le voeu du conseil de Paris ayant mis fin au Marché de Noël organisé depuis 2008 sur les Champs-Elysées par un Forain célèbre ; sans compter le voeu de l'exécutif pour arrêter la Grande Roue prévu également au conseil de Paris de novembre.

Mais contrairement au voeu sur le Marché de Noël, le voeu sur la Foire du Trône de la Mairie de Paris prévoit :
« que les différentes pistes d’évolution soient examinées dans les prochains mois avec les représentants des forains présents sur la Foire, dans la poursuite des échanges réguliers entre ces derniers et la Mairie du 12e ainsi que les services parisiens ». 
 

Le 12e arrondissement : un arrondissement clé à Paris

Un autre enjeu est sous-jacent à la prise en considération du monde forain : le 12e arrondissement de Paris étant considéré comme l'arrondissement clé de la capitale, si, lors des prochaines élections municipales, il bascule à droite, les chances pour l'opposition municipale de remporter la Mairie de Paris deviendraient sérieuses. Or la Maire de Paris Anne Hidalgo compte bien être réélue. La défense des forains et de la culture foraine : futur enjeu des municipales ? 
 


*Le coût TDC VFE : le coût Toute Dépenses Confondues (TDC) en Valeur Finale Estimée (VFE). Il exprime le budget global nécessaire à la réalisation de l’opération et inclut une revalorisation de prix en fonction de la durée estimée de l’opération ainsi que des dépenses prévisionnelles (aléas et imprévus) durant tout le déroulement de l’opération.

En savoir plus





Et aussi
< >

Jeudi 30 Novembre 2017 - 22:10 Un avocat pour et contre la Ville de Paris

Samedi 11 Novembre 2017 - 18:00 Marcel Campion, Anne Hidalgo et la grande roue

Les faits dans le 12e arrondissement | Les opinions dans le 12e arrondissement | Flash Paris 12


Publicités

Publicités



A propos de Paris Tribune

Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

cookieassistant.com