Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Maohi Tribune
Paris Tribune
www.maohitribune.com

La bataille pour Papeete ne fait que commencer

2e tour des élections municipales à Papeete - Tahiti.

Deuxième tour des Municipales 2020 à Papeete :
1) Michel Buillard est réélu maire avec 4.216 suffrages exprimés ;
2) Tauhiti Nena raffle la deuxième place avec 4.068 suffrages exprimés.


29 Juin 2020 - 01:00
     

Avec 10.067 votants sur 18.056 inscrits, la quadrangulaire du 2e tour était compliquée sur le papier et la liste conduite par Tauhiti Nena a réalisé un véritable tour de force alors qu’aucune autre liste n’a souhaité fusionner avec la sienne.

Un combat inimaginable il y a neuf mois vient de connaître un premier épisode dans la commune la plus riche : la capitale de la Polynésie française.

Plus de la majorité des électeurs se sont rendus aux urnes, les uns pour reconduire le maire Michel Buillard, les autres pour un changement de maire à Papeete. 

L’élection revêtait une importance particulière pour les électeurs qui se sont rendus, de 9h à 19h, dans les quinze bureaux de vote de la capitale réunis dans les locaux de l’école Mamao, comme en témoigne le faible nombre de votes blancs (74) et nuls (72), avec un total d’à peine 146 suffrages considérés comme non-exprimés. 

Le taux de participation a augmenté de 41% à 54,95 % entre les deux tours. La liste de Michel Buillard « Tapura Ia ora Papeete » est passée de 3.632 à 4.216 suffrages exprimés, soit un gain de 584 votants.

- « La démocratie s’est exprimée » s’est félicité Michel Buillard, réélu pour un cinquième mandat avec 42,5 % des suffrages exprimés.

- « Force est de constater que vous avez obtenu la majorité relative et vous n’avez pas obtenu la majorité absolue », lui a répondu Tauhiti Nena, saluant le score de son adversaire politique qu’il talonne avec 41 % des suffrages exprimés. 

148 votes séparent les deux décomptes.

Le challenger de Michel Buillard se dit satisfait de « l’excellent score » réalisé par sa liste « Papeete to’u oire » qui a réussi à convaincre 2.595 électeurs supplémentaires entre les deux tours : il est en effet passé de 1.473 à 4.068 votes ; « du jamais vu » pour Gaston Flosse qui le soutient avec son parti le Tahoeraa ainsi que le Amuitahiraa (Tahoeraa et Tavini).

Pour les colistiers de Tauhiti Nena, la lutte était à « armes inégales » puisque Michel Buillard a été « soutenu par le gouvernement en pleine période de déconfinement interne ».

Le nombre de votes pour la candidate du Tavini a baissé par rapport aux résultats du premier tour, tout comme celui d’un autre candidat pro-gouvernement. Chantal Galenon est passée de 1.374 à 1.170 suffrages exprimés (- 204 votants), Marcel Tuihani de 830 à 467 suffrages exprimés (- 363 votants) : l’objectif de ne pas faire passer Tauhiti Nena et de reconduire Michel Buillard a été atteint.

Interrogé, Tauhiti Nena se dit peiné pour les habitants de Papeete qui voulaient le changement - pas pour lui - et la bonne humeur, manifestée peu avant la fermeture des bureaux de vote devrait perdurer jusqu’aux prochaines élections car « il le faut (...) pour les habitants de Papeete ».

Un recours contre les résultats de l’élection est également annoncé.

Michel Buillard, réélu pour un cinquième mandat.
Michel Buillard, réélu pour un cinquième mandat.

Tauhiti Nena, l’homme politique qui monte à Papeete.
Tauhiti Nena, l’homme politique qui monte à Papeete.

Vaea Devatine
Journaliste tahitienne. Formation universitaire en droit et en sciences sociales appliquées.... En savoir plus sur cet auteur




Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

Actu des Institutions | Mā'ohi Tribune | Départements et régions de France | France Débats | France pratique