Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune
Paris Tribune
Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite

"La guerre du renseignement économique fait rage"

Paris Tribune.fr


Paru dans "Ouest France" le 24 avril 2010.

25 Avril 2010 - 09:22
     

Dans un entretien accordé à Ouest France, le 1er quotidien vendu en France, Olivier Buquen, délégué interministériel à l’intelligence économique parle du renseignement économique.
Préférant "le mot information à celui de renseignement, parfois trop connoté", le délégué explique qu'en matière d'information économique, il "n’est pas toujours nécessaire d’aller chercher en Chine les prédateurs qui sont juste à côté". Les dangers prennent plusieurs formes, depuis "le coup classique", "racheter le fournisseur principal de l’entreprise que l’on veut contrôler", à celui de "se faire passer pour un gros client potentiel ou un investisseur et exiger des informations très pointues au prétexte de prouver sa compétence ou de justifier ses prix". Les risques existent aussi du côté des ordinateurs et Olivier Buquen explique le cas de ce chef d’entreprise français qui "avait accepté d’aller faire une démonstration chez un client ; en abandonnant son ordinateur 10 minutes au contrôle d’accès, il s'est fait copier son contenu." Face à la guerre économique, le délégué préconise la vigilance et la créativité. Et de raconter comment "les visées d’un investisseur chinois qui voulait s’emparer des Dentelles de Calais en reprenant les machines à tisser" ont pu être déjouées en "faisant classer ces machines au titre des monuments historiques, donc intransférables".

Mais au bout du compte, "c'est un investisseur chinois sérieux et honnête qui a repris l’affaire".
Les deux actions-phares du délégué à la mission interministérielle de l’intelligence économique sont de "faire en sorte qu’à terme tous les diplômés français soient formés à l’intelligence économique, définie comme la collecte, l’analyse, la diffusion et la protection de l’information économique". Et d’ici la fin de l’année, de "proposer aux entreprises un guide pratique d’auto-évaluation en matière de risque."



Cet article cite : france, guerre, Olivier Buquen, ouest france


Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

Europe | Libye Tribune | Dans le monde | Monde débats



Publicité