Connectez-vous S'inscrire
Portail Paris Tribune
Actualités

La lapidation de train

Fait divers à la gare de Pontault-Combault


Les passagers ont du patienter dans le train en gare de Pontault-Combault.


        

Fait divers le 12 juin 2017 dans les transports en commun en banlieue.
Il est 16 heures lorsque le train ne redémarre plus de la gare de Pontault-Combault, en Seine-et-Marne (77).
Plus loin, des jeunes gens jettent des projectiles sur les trains circulant sur la voie, sans doute nettement plus loin que la gare.
Le train n'avance pas pour ne pas recevoir de projectiles.
La police est attendue pour sécuriser le passage des trains.
Les passagers patientent.
Certains d'entre eux passent des coups de fil pour prévenir leurs proches de la situation ubuesque dans laquelle ils se trouvent.
 
Gare de Émerainville - Pontault-Combault - Signalétique 2017 © CROUS
Gare de Émerainville - Pontault-Combault - Signalétique 2017 © CROUS

Note de la rédaction de Paris Tribune
La lapidation, ou jets de pierres ou jets de projectiles, est un acte de vengeance, ou justice privée, une forme d'exécution sommaire qui reste pratiquée dans un grand nombre de pays du monde. L’accusé est la cible de jets de pierres, souvent exécutés par le peuple.
 

Le fait divers nourrit l'Histoire et les sciences ­sociales. Vous êtes le témoin d'un fait divers à Paris ? Connectez-vous sur www.paristribune.info/submit/ pour qu'il soit publié sur Paris Tribune.



#Seine-et-Marne77
15/06/2017 - 23:12


Grand Paris Tribune les faits | Grand Paris Tribune les opinions | Grand Paris pratique





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.

cookieassistant.com