Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune
Paris Tribune
Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite
www.paristribune.info

La pré-plainte en ligne avant d'aller au commissariat avec les justificatifs demandés

Paris et l'Ile-de-France : un dispositif contre les atteintes aux biens (vol de téléphone portable, escroquerie ou abus de confiance, dégradations ou destructions de biens privés, etc...)


Contactée sous 24h, la victime obtient un rendez-vous dans le service de police de son choix pour finaliser son dépôt de plainte.


6 Février 2013 - 10:59
     

Le dépôt de plainte poursuit son évolution avec la pré-plainte en ligne (PPEL), expérimentée entre le 13 mars 2012 et le 31 décembre dans 12 commissariats des Hauts-de-Seine et celui du 15e arrondissement de Paris.
3600 pré-plaintes ont été adressées via le site Internet, parmi lesquelles 2715 ont été prises en compte par le commissariat (certaines déclarations, comme pour les pertes d’objets, ne relevant pas du dépôt de plainte ou ne concernant pas des atteintes aux biens).

2e phase du déploiement de la Pré-plainte en ligne en Ile-de-France

Après le 3e district parisien en janvier 2013 (5e, 6e, 7e, 13e, 14e et 15e arrondissement ainsi que dans le département des Hauts-de-Seine 92), c'est au tour du 1er district de Paris (1er, 2e, 3e, 4e, 8e, 9e, 16e et 17e arrondissement et dans le département du Val-de-Marne 94) de voir, depuis le 4 février 2013, le déploiement de la pré-plainte en ligne.
Le 4 mars 2013, il sera généralisé à l’ensemble de la capitale et de son agglomération.

Ce dispositif permet à une victime d'une atteinte aux biens (vol de téléphone portable, escroquerie ou abus de confiance, dégradations ou destructions de biens privés, etc.) commise par un auteur inconnu d'effectuer une déclaration en ligne, sur le site :

www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr

Les avantages pour le plaignant :

• Plus de liberté : il choisit lieu où il se rendra pour signer sa plainte au sein d’un commissariat de police (ou d’une brigade de gendarmerie).
Il peut signaler les faits depuis son lieu de vacances et se présenter, à son retour, au commissariat de police (ou à la brigade de gendarmerie) de son choix pour confirmer sa plainte.
Il dispose d’un délai de 30 jours à partir de l’accusé de réception de sa pré-plainte pour la signer.

• Un accueil privilégié : il est reçu par un policier (ou un gendarme) qui connaît sa situation et répond à toutes ses interrogations sur le traitement et le suivi de sa plainte.

• Un gain de temps : le plaignant n’attend plus au commissariat de police (ou dans la brigade de gendarmerie) : il se présente au jour et à l’heure fixés avec l’ensemble des justificatifs nécessaires qui lui ont été préalablement demandés, et est rapidement reçu.

IMPORTANT :
Ce service en ligne ne se substitue en aucun cas à l’appel en temps réel aux services de police.
En cas d’urgence, composez le 17 ou le 112.


Source : Service de la communication de la Préfecture de police.







Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

D'autres articles / More stories
< >

Vendredi 7 Décembre 2018 - 17:15 Manifestations du 8 décembre à Paris

Actu Mairie de Paris | 75001 Paris | 75002 Paris | 75003 Paris | 75004 Paris | 75005 Paris | 75006 Paris | 75007 Paris | 75008 Paris | 75009 Paris | 75010 Paris | 75011 Paris | 75012 Paris | 75013 Paris | 75014 Paris | 75015 Paris | 75016 Paris | 75017 Paris | 75018 Paris | 75019 Paris | 75020 Paris | Paris Débats | Paris Pratique



Publicité