Connectez-vous S'inscrire
Menu

La rue de Rennes, c'est parti !

In Tribune des élus dans Paris Tribune.

L'aménagement de la rue de Rennes dans le 6e arrondissement : les écologistes du 6e favorables à l'aménagement de la rue de Rennes. Début des travaux début mai 2011.

19 Mars 2011 - 23:05
        

Une 1ère tranche, ce n'est qu'un début

L’aménagement de la rue de Rennes, c’est parti !
Depuis longtemps les habitants du 6ème arrondissement attendent que la rue de Rennes, devenue une autoroute urbaine à 4 ou 5 voies de circulation, dangereuse à traverser (les deux derniers accidents graves ont eu lieu à l’angle du boulevard Raspail, et près de la station Saint-Sulpice), polluée, bruyante, encombrée, devienne une rue commerciale apaisée, tranquille, agréable aux piétons, chalands et visiteurs. Un sondage du Figaro magazine révélait que 79 % des parisiens considéraient que c’était le problème numéro un du quartier.

La Ville de Paris a engagé une concertation, les écologistes y ont beaucoup contribué, pour transformer cet axe routier Nord Sud en espace civilisé, donnant la priorité aux piétons. Oui, les passants de la rue de Rennes sont d’abord des piétons (23 marchands de chaussures !), ou des cyclistes, descendant du Mont Parnasse jusqu’à Saint-Germain des Prés et la Seine, ou des touristes (10 agences de voyage avec la Sncf), ou des milliers de jeunes scolaires ou étudiants. Ou, tout simplement, les usagers des dix lignes de bus ou des trois lignes de métro. Seuls 3% des clients viennent en voiture.

Aujourd’hui, une première tranche est présentée par la Ville, de la place du 18 juin aux carrefours Saint Placide et Raspail : des trottoirs désencombrés élargis à 6 mètres, et une chaussée ramenée à 10 mètres, avec deux pistes cyclables et une chaussée à double sens au gabarit bus. Début des travaux en mai 2011 !

Les autres tranches devront suivre. Impensable de ne pas conserver son unité au paysage urbain créé par Haussmann sur un kilomètre de long. Insupportable non seulement aux architectes et urbanistes, mais aussi aux petits commerces de la partie centrale qui verraient s’évanouir le flot vers le Bon Marché par la rue Saint-Placide. Et inacceptable pour les franchisés du luxe vers Saint-Germain des Prés.

Et puis, le bruit, la pollution, l’absence de verdissement, le danger, existent au-delà de la 1ère tranche de travaux. La conversion écologique de l’espace urbain ne peut se réaliser d’un coup. Le tramway des Maréchaux aussi progresse par étapes, comme la reconquête des berges de la Seine.

Les écologistes du 6ème invitent leurs concitoyens à participer à la présentation du projet d’aménagement de la rue de Rennes et à insister sur le verdissement des projets :
Réunion publique
Mercredi 23 mars 2011 à 19h30
Gymnase Vaugirard – Littré
87 rue de Vaugirard – 75006 Paris
(Métros Saint-Placide – Rennes – Montparnasse).
(Bus : 58, 68, 82, 89, 94, 95, 96)
(Vélib : Blaise Desgoffe – rue du Regard)
Rue de Rennes - Photo : DR.
Rue de Rennes - Photo : DR.

par le groupe Europe Ecologie - Les Verts du 6e




Commentaires

1.Posté par david le 20/11/2011 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La rue de Rennes devrait elle alors ressembler à la rue Lafayette qui a bénéficié de travaux similaires ? Toujours bouchée, y compris le dimanche à partir de 16h, impossibilité pour les poussettes de traverser les voitures empiétant sur les passages cloutés en ne respectant pas les feux rouges.
On n'est pas prêt pour un Paris sans voiture et en attendant, ça bouchonne, ça pollue.
Un mauvais point à mon avis

2.Posté par Jerome le 24/08/2012 12:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
Les travaux terminés, la vie rue de Rennes est en effet désormais bien plus agréable ! Merci pour votre effort à tous !
Toutefois, un point noir reste au tableau... il n'y a AUCUN arbre planté rue de Rennes (2 ou 3 ont été plantés aux carrefours Raspail et Montparnasse), mais rien sur la rue de Rennes elle-même... savez-vous pourquoi? Alors que les projets initiaux prévoyaient plusieurs bosquets d'arbre tout du long de la rue !

Merci à tous de m'indiquer si vous avez des informations à ce sujet (peut etre cela se fera-t-il dans une prochaine phase?) ou si la question des arbres rue de Rennes est definitivement abandonnée, auquel cas il peut etre intéressant de s'occuper de la question (petition....)?
A +
Jérome

Nouveau commentaire :
Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

D'autres articles / More stories
< >

Journal Paris Tribune | Grand Paris Tribune | France Tribune | Europe Tribune | Monde Tribune | Fontenay Tribune | Maohi Tribune | Libye Tribune | Paris Tribune Post | Cités | Journal du 1er arr. | Journal du 2e arr. | Journal du 3e arr. | Journal du 4e arr. | Journal du 5e arr. | Journal du 6e arr. | Journal du 7e arr. | Journal du 8e arr. | Journal du 9e arr. | Journal du 10e arr. | Journal du 11e arr. | Journal du 12e arr. | Journal du 13e arr. | Journal du 14e arr. | Journal du 15e arr. | Journal du 16e arr. | Journal du 17e arr. | Journal du 18e arr. | Journal du 19e arr. | Journal du 20e arr.


Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune. Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses vingt cantons et l'un des vingt arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.