Connectez-vous S'inscrire
Menu

La ville des lumières accueille l’exposition sur l’éclairage électrique

Exposition « Que la lumière soit » à la Fondation EDF, 6 rue Récamier 75007 Paris.

Depuis le 18 avril jusqu’au 31 août la fondation EDF organise l’exposition « Que la lumière soit » avec le Vitra Design Museum.

17 Juin 2014 - 09:00
        

Ouverte du mardi au dimanche, de 12h à 19h, l’espace situé 6 rue Récamier devrait attirer de nombreux curieux pendant l’été. A mi-chemin entre la manifestation culturelle et une initiative découverte, le rassemblement a pu voir le jour grâce à la participation d’artistes et de chercheurs qui s’engagent pour faire de notre planète un monde meilleur demain...

Une exposition qui rassemble 250 œuvres originales

Comme nous l’explique la commissaire de l’exposition, Jolanthe Kugler, ce rassemblement sera l’occasion de présenter « la collection de luminaires du Vitra Design Museum encore jamais présentée au public, et notamment des oeuvres de Wilhelm Wagenfeld, Achille Castiglioni, Gino Sarfatti et Ingo Maurer ». L’approche est par essence pluridisciplinaire, en « exposant l'avenir stratégique de l'électricité, nous sommes au croisement de l'innovation et du design » précise-t-on d’ailleurs à la fondation.

La lumière, un vecteur de l’innovation contemporaine :

Mentionnée entre autres dans le journal Le Monde, l’exposition doit aussi être le point de départ d’une réflexion selon ses organisateurs. La lumière a bouleversé le XXème siècle et devrait encore marquer assez fortement l’évolution de nos sociétés ; en effet, « on voit aujourd'hui de nouvelles innovations avec la numérisation ou la technologie OLED ». Avec ces progrès, la fondation EDF invite les designers, les artistes et les architectes à réfléchir à une nouvelle manière d’exploiter « la lumière tout en protégeant nos ressources naturelles ».

La luminothérapie, quand l’énergie s’intéresse aussi à la médecine

En plus de ces axes de recherches, les organisateurs et les participants se veulent également très en pointe dans le domaine de la luminothérapie. Fondée « sur la stimulation du système immunitaire et la lutte aux infections », la luminothérapie commence sérieusement à intéresser les scientifiques. Pour mieux comprendre son fonctionnement, « l’agitatrice de la vie culturelle » Stéphanie Pioda nous invite à venir « retrouver l’ambiance des dernières vacances, une intensité pour ne pas déprimer, ou une couleur pour se réchauffer » au 6, rue Récamier, dans le 7e arrondissement de Paris…
Fondation EDF.
Fondation EDF.
Xavier Tiros

Cet article cite : arrondissement, france, ile de france, paris




D'autres articles / More stories
< >

Journal Paris Tribune | Grand Paris Tribune | France Tribune | Europe Tribune | Monde Tribune | Fontenay Tribune | Maohi Tribune | Libye Tribune | Paris Tribune Post | Cités | Journal du 1er arr. | Journal du 2e arr. | Journal du 3e arr. | Journal du 4e arr. | Journal du 5e arr. | Journal du 6e arr. | Journal du 7e arr. | Journal du 8e arr. | Journal du 9e arr. | Journal du 10e arr. | Journal du 11e arr. | Journal du 12e arr. | Journal du 13e arr. | Journal du 14e arr. | Journal du 15e arr. | Journal du 16e arr. | Journal du 17e arr. | Journal du 18e arr. | Journal du 19e arr. | Journal du 20e arr.



Publicité


Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune. Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses vingt cantons et l'un des vingt arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.