Connectez-vous S'inscrire
Menu

Paris Tribune 100 % non produit par la Mairie. Autonome et indépendant. Si, si. Le journal que les élus regardent à la loupe.



Cet article cite : 7e arrondissement, CLS, rachida dati
07/04/2010 - 14:13
        

Le 7ème signe son contrat de sécurité d’arrondissement

A la Une de Septième Tribune



Mis en place par les socialistes en 1997, le contrat local de sécurité est repris par Nicolas Sarkozy en 2007 alors Ministre de l'Intérieur avec comme conseillère chargée du dossier... Rachida Dati.




« Pour lutter contre la délinquance, il faut la certitude de la sanction » déclare Rachida Dati en ouverture de la cérémonie qui prend des airs de retrouvailles ce 31 mars dans la salle d’audience du tribunal d’instance du 7ème arrondissement. Le maire a plaisir à accueillir dans sa mairie ceux rencontrés Place Vendôme ou Place Beauvau : le Préfet de Police de Paris Michel Gaudin, l’adjoint au Maire de Paris chargé de la Sécurité et de la Prévention Georges Sarre, le Procureur de la République Jean-Claude Marin qui « est là pour les habitants du 7ème et pour la première d’entre elle », et le Recteur Patrick Gérard. Le Commissaire Central du 7ème arrondissement, Stéphanie Rousselet, fait également partie des signataires du contrat de sécurité d’arrondissement.

(Dans la vidéo : L'équipe du Petit Journal de Yann Barthès tente une question... sans succès. La prise filmée par Canal Plus sera diffusée en clair dans le Petit Journal de la chaîne cryptée pour illustrer l'absence de réponse du maire au sujet de la perte de sa voiture de fonction.)

Le premier contrat local de sécurité (CLS) dans l’arrondissement date de 2004. La nouvelle formule s’adapte à une nouvelle forme de délinquance, celle des jeunes, avec des cas de toxicomanie en augmentation (3% des jeunes de moins de 17 ans de l’ouest parisien ont déjà consommé de la cocaïne), comme la consommation d’alcool. 5600 faits de délinquance environ ont été enregistrés en 2009. Un chiffre en baisse depuis 2004 pour les vols, mais en hausse pour les violences physiques. Rachida Dati présente les 2 points forts du CLS du 7ème : la lutte contre les vendeurs à la sauvette qui deviennent agressifs (des policiers ont été attaqués) et la lutte contre le trafic de drogue chez les jeunes. Pour lutter contre les vendeurs à la sauvette, l’arme juridique utilisée est le délit de travail dissimulé, en remplacement de la contravention de 4ème classe. Il permet la garde à vue des interpellés qui leur ouvre des droits et le démantèlement des réseaux. Autre fait notoire : l’apparition dans le 7ème de voitures brûlées après la distribution de billets de banque annulée au dernier moment en juin 2009. 4 nouvelles caméras de vidéo surveillance seront installées dès le mois de juin sur le Champ de Mars.

Tous saluent l'innovation du contrat de sécurité du 7ème arrondissement qui n’existe nulle part ailleurs à Paris : le Guide de Prévention des Conduites à Risques. Une nouvelle marque « Rachida Dati ».

Lire l'article Le 7ème, un arrondissement de rêve.
Lire les caractéristiques du contrat local de sécurité d'arrondissement.


Les faits dans le 7e arrondissement | Les opinions dans le 7e arrondissement | Flash Paris 07


Publicités

Publicités



A propos de Paris Tribune

Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

cookieassistant.com