Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
Paris Tribune
Facebook
Twitter
Google+
Mobile
Newsletter
Les arrondissements de Paris à la Une en assistant aux réunions publiques et par un travail d'investigation

Paris Tribune 100 % non produit par la Mairie. Autonome et indépendant. Si, si. Le journal que les élus regardent à la loupe.



04/10/2016 - 19:32
        

Le Tunnel aux pigeons de John Le Carré

Une autobiographie en 40 chapitres



Des chapitres sur le monde du secret et des hommes de l'ombre auquel il a appartenu pendant ses années de service dans les renseignements britanniques ainsi que l'évocation de sa relation très compliquée avec Ronnie, son père escroc flamboyant.



John Le Carre ©  Stephen Cornwell
John Le Carre ©  Stephen Cornwell
« Du monde secret que j'ai connu jadis, j'ai essayé de faire un théâtre pour les autres mondes que nous habitons. D'abord vient l'imaginaire, puis la quête du réel. Et ensuite retour à l'imaginaire, et au bureau devant lequel je suis assis à cet instant. »
John Le Carré, ex-agent du MI5 et du MI6


John Le Carré est l'auteur du roman d'espionnage L'Espion qui venait du froid en 1963, devenu un best-seller international et restant l'une de ses œuvres les plus connues.

De son vrai nom David John Moore Cornwell, dit John le Carré, le romancier britannique né le 19 octobre 1931 au Royaume-Uni a travaillé pendant des années dans le renseignement britannique. 

C'est en étant agent de Sa Majesté qu'il a commencé à écrire des romans sous le pseudonyme de « John le Carré ».
De la Guerre froide jusqu'à une carrière d'écrivain qui l'a mené du Cambodge en guerre à Beyrouth au lendemain de l'invasion israélienne de 1982, en passant par la Russie avant et après la chute du Mur de Berlin, John le Carré s'est toujours placé au coeur de notre histoire contemporaine. 

Dans son dernier livre, il manie une plume aussi incisive que drolatique et déploie la subtilité morale qui caractérise ses romans, qu'il décrive le perroquet de Beyrouth imitant le crépitement des mitraillettes aussi bien que les premières mesures de la Cinquième de Beethoven, la découverte des charniers du génocide rwandais, Richard Burton et le tournage de L'espion qui venait du froid, l'interview d'une terroriste allemande dans une prison du Néguev, la rencontre exquise avec Bernard Pivot lors d'un « Apostrophes » mémorable, ou l'humanitaire française qui lui a inspiré l'héroïne de La constance du jardinier.

En 40 chapitres, il relate des épisodes et des rencontres qui l'ont marqué. Ce livre de souvenirs en dit plus sur le rapport à l'écriture et aux subterfuges de la mémoire humaine que sur sa vie. Avec élégance, l'auteur se dérobe à l'approche purement autobiographique pour se présenter comme un témoin de son temps. 

Le Tunnel aux pigeons de John Le Carré, éditions La Martinière.
Le Tunnel aux pigeons de John Le Carré, éditions La Martinière.

Infos pratiques

"Le Tunnel aux pigeons" de John Le Carré
Date de sortie : 06/10/2016
Format : Livre
Genre : Autobiographie
ISBN : 9782021322989
Éditeur : Seuil La Martinière.



Flash Livres | Le Gars qui soufflait dans la Trompe d'Eustache | La Fille aux yeux de merlan frit | L'Homme au sourire en tranche de pastèque | Les aventures de Nini la Souris polynésienne


Publicités

Publicités



A propos de Paris Tribune

Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

cookieassistant.com