Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune
Paris Tribune
Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite
www.paristribune.info

Le consommateur du 1er, un client à l’image de son arrondissement

Première Tribune


En ces temps de crise, les parisiens se sont mis à compter les prix de chacun des produits qu'ils achètent.


13 Août 2009 - 18:08
Mariam Slimani
     

Dans cet objectif, la rédaction a réalisé un comparatif du panier moyen de l'habitant du 1er arrondissement, comprenant certains produits alimentaires frais et de base, et des produits ménagers. En règle générale, l'habitant du 1er dispose-t-il d'un grand choix ?

Un Franprix peut en cacher un autre

En tout, l’arrondissement compte 6 supermarchés dont 3 Franprix. Ils se sont tous établis récemment, remplaçant le Distriberger de la rue Berger et le supermarché Rivoli de la rue Bertin Poirée. Les trois pourraient proposer des prix équivalents et pourtant les produits de même marque sont proposés à des tarifs différents.

De manière générale, le Franprix de la rue Bertin Poirée affiche des prix supérieur d'une dizaine de centimes sur chacun des produits. Une histoire d'emplacement sans doute.
Le consommateur du 1er, un client à l’image de son arrondissement

Une absence flagrante de choix

Le client lambda pourrait penser qu’avec six supermarchés différents dans un même arrondissement, il pourrait bénéficier d’un choix certain. Mais cette hypothèse n'est vraie qu'en ce qui concerne le type de produits et non les prix.

Ainsi, sur l’avenue de l‘Opéra, le Monoprix ne propose que des produits spécifiques. Les aliments habituels tels que cola, fruits et légumes et viandes sont inexistants. Un manque pardonnable puisqu’à la place, on y trouve de l’épicerie fine et bio.

Mais qui dit bio dit cher. Même la baguette (de tradition) affiche un prix exhorbitant : 4,40 euros ! Un luxe qui représente bien ce coin de Paris, niché entre l’Opéra Garnier et l’Eglise de la Madeleine.
Le consommateur du 1er, un client à l’image de son arrondissement

Un supermarché discount ou qui s’en approche

Oui, mais il est assez petit et vient tout juste d’ouvrir ses portes : c’est le G20 situé sur la rue du Louvre. Les prix d’aliments courants comme les pâtes alimentaires de marque défient ceux des autres supermarchés de l’arrondissement. Quant au liquide vaisselle sans marque de 1L, il est proposé au prix de 0,99 euros chez G20 contre 1,17 pour 750 ml au Franprix de la rue Bertin Poirée. Les prix sont nettement inférieurs, que les produits soient de marque ou non.
Le consommateur du 1er, un client à l’image de son arrondissement

Il résulte de ces comparaisons que le consommateur du 1er ne dispose pas d’alternative s’il souhaite faire ses courses à un prix raisonnable. Les patrons de supermarchés ont manifestement aligné leurs prix sur le pouvoir d'achat des 17.889 habitants de l'arrondissement.
Le consommateur du 1er, un client à l’image de son arrondissement


Cet article cite : 1er arrondissement, franprix, monop



Commentaires

1.Posté par ducret le 28/01/2010 20:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'article relatif au Monoprix situé avenue de l'Opéra explique que l'on n'y trouve même pas un cola!!!!! Ceci est significatif d'une enquête bien menée car, Monsieur le journaliste, sachez que lorsque l'on y fait ses courses régulièrement, on peut y découvrir la magie d'un escalator qui vous emmène au sous-sol. Et là, oh stupeur! un monde fabuleux s'ouvrent à vous: moult victuailles s'offrent à vos yeux ébaïs; les légumes cotoyent les yaourts, les marques nationales celle du distributeur......un vrai supermarché pour des "vrais gens" et non le monde éthéré que vous décrivez. Au fait, Monsieur le journaliste, les habitants du premier vivent comme les autres: ils dorment, ils mangent, ils travaillent, ils ont des enfants, ils les emmènent à l'école, etc... et oui, Monsieur le journaliste, nous ne vivons ni au pays de OUI-OUI ni chez les Bisounours.
Alors, un simple conseil: observer avant d'écrire et ainsi, l'information restera une information.
En espèrant voir mon commentaire publié, ...

2.Posté par Vaea Devatine - Rédactrice en chef le 29/01/2010 09:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Madame, nous sommes par principe contre la censure. L'enquêté, réalisée avec difficulté (interdiction de relever les prix et de prendre des photos, ...) sur les prix dans les six arrondissements couverts par Paris tribune en juillet et août 2009, n'a aucun parti pris. Elle reflète la situation au 13 août 2009, date de l'article. En dépit des apparences, il y a beaucoup à faire pour valoriser encore mieux le 1er arrondissement si comblé. Trop secret encore, et frileux. Ca tombe bien : Première Tribune.fr, l'édition du 1er arrondissement de Paris Tribune.fr bientôt disponible au format papier, est là. 100% non produit par la mairie. Indépendant. Si si.

Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

D'autres articles / More stories
< >

Vendredi 2 Août 2019 - 21:30 Rixes et incendie criminel à Paris Plage

Actu Mairie de Paris | 75001 Paris | 75002 Paris | 75003 Paris | 75004 Paris | 75005 Paris | 75006 Paris | 75007 Paris | 75008 Paris | 75009 Paris | 75010 Paris | 75011 Paris | 75012 Paris | 75013 Paris | 75014 Paris | 75015 Paris | 75016 Paris | 75017 Paris | 75018 Paris | 75019 Paris | 75020 Paris | Paris Débats | Paris Pratique



Publicité