Connectez-vous S'inscrire
Menu

Paris Tribune 100 % non produit par la Mairie. Autonome et indépendant. Si, si. Le journal que les élus regardent à la loupe.



28/11/2012 - 15:08
        

Le groupe UMP au Sénat vote pour de nouvelles élections à l'UMP

Un nouveau scoop de la rédaction de Paris Tribune.



De source autorisée, le groupe UMP au Sénat vient de voter il y a quelques minutes pour la tenue de nouvelles élections à l'UMP.



Le Groupe U.M.P (Union pour un Mouvement Populaire) du Sénat s'est réuni le 28 novembre 2012. Avant 14h30, il vote à l'unanimité la tenue de nouvelles élections au sein du parti pour désigner le président et les dirigeants de l'UMP.

Retour à la case départ

Les sénateurs pro-Fillon majoritaires au sein du Groupe UMP au Sénat ont déposé une motion appellant à l'organisation, par une direction collégiale, d'un nouveau scrutin pour la présidence de l'UMP.

Leur demande a été entendue : l'UMP devra retourner auprès des militants UMP afin qu'ils puissent revoter avec la mise en place d'une direction collégiale totalement indépendante qui assurera l'organisation du scrutin.

Participant à la réunion : François Fillon. Il a expliqué aux sénateurs sa version des faits, depuis la campagne jusqu'au scrutin et sur ce qui s'est passé depuis le scrutin.

Après l'avoir accepté hier, Jean-François Copé a déclaré ce matin que les conditions n'étaient plus réunies pour envisager la tenue d'un référendum interne. Il venait de découvrir au JORF du mercredi 28 novembre 2012 la publication des statuts du groupe Rassemblement-UMP (RUMP) créé par François Fillon et 67 députés ; le 3e groupe politique à l'Assemblée nationale derrière le groupe socialiste et le groupe UMP.

Le Palais du Luxembourg vu du bassin du jardin © Xeph.
Le Palais du Luxembourg vu du bassin du jardin © Xeph.
Articles :
- 6 décembre 2012 : Téléphone Emailing Telemeeting Relance : les adhérents de l'UMP sollicités par les équipes de Copé.
- 5 décembre 2012 : NKM et Bruno Lemaire : après l'Appel à l'Unité, la Pétition.
- 3 décembre 2012 : Elections internes à l'UMP : Claude Goasguen assume la responsabilité dans le 16e arrondissement.
- 29 novembre 2012 : Les déclarations politiques du RUMP et de l'UMP remises à la présidence de l'Assemblée nationale.
- 28 novembre 2012 : François Fillon Président du Rassemblement - UMP.
- 27 novembre 2012 : Crise à l'UMP : l'étincelle de Copé.
- 27 novembre 2012 : François Fillon annonce la création du groupe "Rassemblement-UMP" à l'Assemblée nationale.
- 26 novembre 2012 : La commission de recours rend son verdict : Jean-François Copé gagne avec 952 voix d'avance.
- 26 novembre 2012 : François Fillon saisit la justice.
- 26 septembre 2012 : Echec de la tentative de conciliation : Jean-François Copé parle d' "un climat extrêmement cordial et sympathique"
- 25 novembre 2012 : Alain Juppé : "Ma mission est achevée"
- 25 novembre 2012 : "L'UMP doit suivre l'avis de ses membres"
- 24 novembre 2012 : Jean-François Copé préside l'UMP, François Fillon tient tête à Paris.
- 23 novembre 2012 : Alain Juppé met François Fillon et Jean-François Copé d'accord.
- 23 novembre 2012 : La COCOE reconnaît son erreur.
- 22 novembre 2012 : Jean-François Copé saisit la Commission nationale des recours.
- 22 novembre 2012 : L'UMP ne reconnaît pas l'outre-mer.
- 19 novembre 2012 : Le nouveau président de l'UMP est Jean-François Copé.
- 19 novembre 2012 : La difficile mission de la commission de contrôle des opérations de vote de l'UMP.
- 19 novembre 2012 : Jean-François Copé abîme l'image de l'UMP en annonçant sa victoire sans attendre les résultats de la commission de contrôle.
- 18 novembre 2012 : Elections à l'UMP : François Fillon attend sereinement la proclamation de sa victoire.
- 18 novembre 2012 : Elections à l'UMP : Jean-François Copé annonce sa victoire.


Les faits au niveau national | Les opinions au niveau national | Flash National


Publicités

Publicités



A propos de Paris Tribune

Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

cookieassistant.com