Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune
Paris Tribune
Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite
www.paristribune.info

Les catacombes ou Paris sens dessus dessous

XIVe arrondissement : une visite homologuée ou non des catacombes et des égouts de Paris.


Rencontre avec le souterrain du monde.


10 Avril 2013 - 21:48
     

Paris est une mine pour trouver des lieux de promenade inédites. A côté des circuits touristiques bien rodés se trouvent des endroits qui sondent les entrailles : les catacombes ou les égouts.

Il n'y a pas qu'à la surface des choses que les utopies cheminent ; sous terre aussi. Une vaste activité secoue régulièrement le coeur minéral de Paris. Comme un immense fourmillement en 3e partie de soirée ou les jours de fin de semaine. Ca monte et ça descend.

Des pionniers souterrains que rien ne dérange, pas même les passants ou les conducteurs ; parfois la police est appelée par les plus surpris d'entre eux craignant un funeste dessein.

Comme on creuse son histoire, on creuse sa mémoire. Quelque fois se produit un effondrement sous la civilisation.
Ces visites approfondies laissent intactes la surface et changent les entrailles.
Que sort-il de tout ce remue-ménage ? L'avenir.


> A la découverte des catacombes de Paris sur le site www.fantasia.in avec des photos et des informations saisissantes.
> Les journées du patrimoine aux égouts.


RAPPEL :
L'entrée dans les catacombes ou dans les égouts est illicite et dangereuse. Leurs auteurs s'exposent à des poursuites et à des accidents.

Les autorités doivent agir de manière préventive pour éviter la commission d'infractions ainsi que des risques pour les personnes et les biens puisque les catacombes de Paris appartiennent au patrimoine.

Un groupe d'individus sans mandat et sans droit ne peut s'arroger la privatisation du sous-sol parisien.

Evidemment Paris Tribune appelle au strict respect de la loi que nul n'est censé ignorer. En ce qui concerne les mineurs c'est aux parents de les surveiller.

A la lecture de commentaires ci-dessous, on constate qu'un groupe d'individus revendique le contrôle du sous-sol de Paris. Jadis certains ont utilisé les sous-sols pour s'en prendre à des salles de coffres de banque dont le mythique Albert Spaggiari.

Que fait le préfet de police de Paris pour contrôler les accès au sous-sol, surtout en période Vigipirate ? Le groupe d'individus filmés s'exprimait en allemand ce qui montre l'étendue de la connaissance des moyens d'accès aux galeries souterraines de Paris.

Pour se distraire il est possible de revoir la comédie à succès du célèbre et sympathique Pierre Tchernia : Les Gaspards, tournés en 1974, sur l'histoire de personnes qui vivent dans le sous-sol de la capitale
.

Sortie des égouts à l'angle du boulevard Brune et de l'avenue de Montrouge dans le XIVe arrondissement.
Sortie des égouts à l'angle du boulevard Brune et de l'avenue de Montrouge dans le XIVe arrondissement.

Vidéo : Une passante (non visible à l'image) s'exclame au téléphone : "Il y a des gens qui sortent des égouts !"

Note de la rédaction le 13 avril 2013 :
L'adresse de la plaque que nous citons figure depuis plusieurs semaines sur le lien qui est indiqué à la fin de l'article que les auteurs des commentaires ci-dessous ne comprennent pas.
Paris Tribune n'a pas l'antériorité de l'indication "Boulevard Brune - Porte de Montrouge". Ce sont les cataphiles eux-mêmes qui l'ont publié en premier.


Elodie Châtrain
Journaliste, coordinateur des articles sur les informations générales. Contact E-mail : elodie @... En savoir plus sur cet auteur




Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

1.Posté par Gaspard Guir le 10/04/2013 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Belle bande de naze ! Le site Paris-Tribune risque gros, en balançant le lieu exact en cas d'accident... Les égouts sont très dangereux, risque mortel avec le gaz et totalement interdit !

2.Posté par Virginie Delanois le 11/04/2013 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce n'est pas une raison pour y attirer encore plus de gens en faisant de la publicité. C'est une attitude irresponsable.

3.Posté par Xavier le 11/04/2013 15:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Déjà l'article est nul, rien d'intéressant et en plus des infos sur un accès sont divulguées. destruction de notre patrimoine pour faire un peu d'audience...
En effet ça dérange beaucoup de monde, en particulier suite aux récentes dégradations dont sont victimes les réseaux, à cause de la sur-fréquentations et des cons qui viennent juste se défoncer sans s'intéresser au lieu pcqu'ils ont lus un article ridicule sur paristribune . Vous êtes totalement irresponsables à médiatiser les carrières (enfin ce qu'il en reste...). Et il y aura des accidents c'est certain. Sinon merci pour la fermeture de cette plaque. Une de moins. Abrutis. Vengeance !

4.Posté par M. S le 11/04/2013 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Théo Cyvia, t'appelles ça un article !!?? Un pauvre texte d'à peine 20 lignes avec une conclusion à deux balles !
Et tu penses en plus que tu déranges ? Whaou, journaliste d'investigation que tu es. Non mais quelle blague.
Explique moi juste l'intérêt d'aller donner l'emplacement exacte de cette plaque. Il y en a aucun ! Tout ça pour faire un peu de trafic sur un site qui en manque j'imagine. Nul !

5.Posté par Xavier le 11/04/2013 16:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le problème c'est pas d'en parler ou de publier des photos, c'est de faire un article sans autre contenu que la localisation exacte d'un accès. Et effectivement c'est la "plaque ouverte" à encore plus de monde et de dégradation. Mais de toute façon, je pense malheuresement que vous en avez absolument rien à faire.
On ne parle pas d'égouts ou de tunnels ferroviaires en béton mais de superbes et fragiles ouvrages du 18e siècle en permanence menacés par les dégradations et les graffitis.

6.Posté par Gaby lataupe le 11/04/2013 16:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bandes de journaleux de merde. Gardez vos photos a sensations ds vos tiroirs. Et evitez de balancer des infos sur la localisation des plaques comme cela. Vous serez responsables des éventuels futurs accidents. Merci

7.Posté par Xavier le 11/04/2013 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais rien à voir bordel. On demande juste un minimum de discrétion pour préserver le lieu et pour que les générations futures puissent aussi avoir la chance d'en profiter. C'est pourtant pas compliqué. Juste ne pas mettre la localisation des accès! après pas d'objection pour des belles photos ou des articles de fond intéressant.
Mais là en toute franchise, vous appelez ça un article ? c'est pas de la provoc ça ?

8.Posté par M. S le 11/04/2013 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non mais t'insistes en plus ! Tu oses te comparer à mediapart pour ne pas le citer. Reprend connaissance de votre accroche :" L'actualité des arrondissements de Paris en assistant aux réunions publiques et par un travail d'investigation" et de ce que tu as répondu dans un commentaire précédent où tu dis que tu n'y es même pas descendu dans les carrières ! En même temps, ta tête ne passerai pas les chatières.

9.Posté par Vaea Devatine, rédactrice en chef le 11/04/2013 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Top là !
Je suis partante pour écrire un article de fond sur le sujet.
Et comme un article ne suffira pas à ce vaste sujet (je suis également l'actualité des catacombes situées sous l'ancienne ferme de Montsouris) je suis d'accord pour publier une série d'articles sur ce thème.
Je vous propose une rencontre quand vous le souhaitez dès la semaine prochaine.
Vous pouvez nous adresser un mail à contact@paristribune.info

Bien cordialement,
Vaea Devatine.

10.Posté par Xavier le 11/04/2013 17:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Parler de l'action du collectif qui se bat pour préserver la carrière de Port-Mahon et la dernière ferme de Paris me semble effectivement bcp plus intéressant! Et pour ceux qui ne sont pas au courant http://collectifportmahon.blogspirit.com/

11.Posté par Kavernicol Léo le 11/04/2013 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Facebook
Quel est le connard de guide qui a osé laisser un journaliste montrer les accès dans un article?!?

12.Posté par pecheur le 11/04/2013 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

rien du tout, ils veulent encore essayer de tirer profit des carrieres ! On ne veut pas de vous sous terre...

13.Posté par Francois le 11/04/2013 18:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J''''ai déjà reagi sur twitter mais cet "article" est vraiment navrant. Après ça faut pas s''''etonner que les journalistes soient pas les bienvenus en dessous... Et un grand bravo à ceux qui sortent pour la discrétion.

14.Posté par Gaspard Guir le 11/04/2013 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous avez décidément rien compris ! Vous localisez précisément un accès dangereux.
Vous donner envie à votre public qui peuvent être mineurs, inconscient de découvrir ce qu'il a sous cette fameuse plaque. Avez vous vu réellement comment cela se présente en dessous ? Savez vous qu'il y a un risque mortel de chute ? Savez vous que l'ouverture, et la circulation est formellement interdite ? Savez vous que si demain parce que quelqu'un a vu votre article et veux faire pareil, que la bande de zigoto, mais n'arrive pas à refermer la plaque et la laisse grande ouverte il y a un vide ? Et donc une potentielle chute de poussette, d'enfant, de personnes malvoyantes... ? Pensez à tout ceci de nombreux accidents ont eu lieu avec des plaques mal refermées... Je prends en compte (capture d'écran) de votre article au cas ou dans les prochains jours il y a un accident ou incident sur cette plaque... Vous encouragez clairement votre tribune par curiosité à pratiquer une activité illégale. C'est pas ...

15.Posté par Philibert Aspairt le 11/04/2013 19:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si ça c'est du journalisme, alors mon épicier dois être pharmacien !
Bravo bravo ! Encore un "article" bâclé sur un secret de polichinelle, qui n'aura d'autre effet que d'inciter l'ado en mal de sensations, à vouloir y aller.
Quand à l’accès, soyons sérieux deux secondes s'il vous plais ! Le jour ou vous ferai un article sur le grand banditisme, ou les voleurs de voiture, vous décrirez aussi en détail le modus opérandi pour se procurer un AK47 et rentrer par effraction dans une voiture ?

Bref, quand vous faites des marronnier comme ça, essayer d'aller au fond des choses et de faire ça avec un minimum d'étique, un stagiaire aurai pu mieux faire (ou alors c'est l’œuvre de votre stagiaire de 3em...)
La remise en question est une nécessité quand on souhaite garder son étique, mais il n'est pas plus aveugle que celui qui refuse de voire...

Bien à vous mesdames et messieurs les baveux.

16.Posté par Gaspard Guir le 11/04/2013 20:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En espérant que je ne sois pas censuré encore une fois ! Vous avez décidément rien compris ! Vous localisez précisément un accès dangereux.
Vous donner envie à votre public qui peuvent être mineurs, inconscient de découvrir ce qu'il a sous cette fameuse plaque. Avez vous vu réellement comment cela se présente en dessous ? Savez vous qu'il y a un risque mortel de chute ? Savez vous que l'ouverture, et la circulation est formellement interdite ? Savez vous que si demain parce que quelqu'un a vu votre article et veux faire pareil, que la bande de zigoto, mais n'arrive pas à refermer la plaque et la laisse grande ouverte il y a un vide ? Et donc une potentielle chute de poussette, d'enfant, de personnes malvoyantes... ? Pensez à tout ceci de nombreux accidents ont eu lieu avec des plaques mal refermées... Je prends en compte (capture d'écran) de votre article au cas ou dans les prochains jours il y a un accident ou incident sur cette plaque... Vous encouragez clairement votre tribune pa...

17.Posté par Guillaume D. le 11/04/2013 20:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et bien sûr mettez l'adresse exacte juste en dessous de la photo, comme ça n'importe quel gus avec une lampe peut y aller.
J'aimerais attirer l'attention sur le fait que c'est une plaque "triangle", qui est simple à ouvrir et galère à refermer. J'ai déjà vu cette même plaque grande ouverte, laissée telle quelle. Et vous vous l'indiquez au grand public...

Mon dieu mon dieu, supprimez moi ce torchon en vitesse!

18.Posté par Chips le 11/04/2013 22:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjours,
Je ne passerais pas par quatre chemins, c'est vraiment dangereux ce qu'il vient de se produire. Je sais que depuis que Mediapart a relancé le journalisme d'investigation on voit des articles fleurir un peu partout mais la c'est vraiment de l'inconscience. Mr Cyiva, les catacombes de Paris que vous avez présenté font partis des catacombes illégales, celle que l'on ne peux, hélas, pas visiter. Comme chaque illégalités ces catacombes ont aussi leur communauté propre qui en contrôle l'accès et qui régule le flux de "touristes" comme on dit. Ce que vous venez de faire, "grâce a la liberté d'information", risque de mettre en danger la vie de pauvres imbéciles qui se foutront totalement de vos avertissements et qui tenteront quand même de braver le danger (parce que c'est so "undergroud" les catas m'voyer) mais surtout cela risque d'annoncer de futures dégradations de nos chères carrières parisiennes tant aimées.
Alors si vous aviez pris la peine de mener l’enquête(ou de faire vot...

19.Posté par ZeWorm le 11/04/2013 23:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

>Paris Tribune indique dans son article un lieu connu de beaucoup de personnes
On ne vous a pas donné de cours de droit dans votre école de journalisme? Ce n'est sans doute pas un hasard si parmi les dizaines d'articles en plusieurs langues qui paraissent chaque année les accès ne sont pas cités ou alors que de façon très vague. La notion de responsabilité peut être?

>Cet article parle de ce qui existe... cela dérangerait-il ?
>Vous semblez contre le droit à l'information.
Quelle brillante défense! On sent là toute la puissance de la plume maniée par un intellect supérieur. Trêve de plaisanteries: vos réactions sur 4 pages sont clairement sur le ton de la défensive.
Il y a quantité d'autres choses "qui existent" ou qui sont de notoriété publique et qui vous vaudraient tout un tas d'ennuis si vous les évoquiez publiquement. Pensez-y: une carte de journaliste ne donne pas le droit de tout dire ou faire au nom de l'information. Je vous laisse composer votre propre phrase avec les mots &quo...

20.Posté par Vaea Devatine, rédactrice en chef le 12/04/2013 01:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rappel : L'entrée dans les catacombes ou dans les égouts est illicite et dangereuse. Leurs auteurs s'exposent à des poursuites et à des accidents.

Les autorités doivent agir de manière préventive pour éviter la commission d'infractions ainsi que des risques pour les personnes et les biens puisque les catacombes de Paris appartiennent au patrimoine.

Un groupe d'individus sans mandat et sans droit ne peut s'arroger la privatisation du sous-sol parisien.

Evidemment Paris Tribune appelle au strict respect de la loi que nul n'est censé ignorer. En ce qui concerne les mineurs c'est aux parents de les surveiller.

A la lecture des commentaires violents, on constate qu'un groupe d'individus revendique le contrôle du sous-sol de Paris. Jadis certains ont utilisé les sous-sols pour s'en prendre à des salles de coffres de banque dont le mythique Albert Spaggiari.

Que fait le préfet de police de Paris pour contrôler les accès au sous-sol, surtout en période Vigipirate ? Le groupe d'individus filmés ...

1 2 3
Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

Actu Mairie de Paris | 75001 Paris | 75002 Paris | 75003 Paris | 75004 Paris | 75005 Paris | 75006 Paris | 75007 Paris | 75008 Paris | 75009 Paris | 75010 Paris | 75011 Paris | 75012 Paris | 75013 Paris | 75014 Paris | 75015 Paris | 75016 Paris | 75017 Paris | 75018 Paris | 75019 Paris | 75020 Paris | Paris Débats | Paris Pratique



Publicité