Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune
Paris Tribune
Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite
www.paristribune.info

Les catacombes ou Paris sens dessus dessous

XIVe arrondissement : une visite homologuée ou non des catacombes et des égouts de Paris.


Rencontre avec le souterrain du monde.


10 Avril 2013 - 21:48
     

Paris est une mine pour trouver des lieux de promenade inédites. A côté des circuits touristiques bien rodés se trouvent des endroits qui sondent les entrailles : les catacombes ou les égouts.

Il n'y a pas qu'à la surface des choses que les utopies cheminent ; sous terre aussi. Une vaste activité secoue régulièrement le coeur minéral de Paris. Comme un immense fourmillement en 3e partie de soirée ou les jours de fin de semaine. Ca monte et ça descend.

Des pionniers souterrains que rien ne dérange, pas même les passants ou les conducteurs ; parfois la police est appelée par les plus surpris d'entre eux craignant un funeste dessein.

Comme on creuse son histoire, on creuse sa mémoire. Quelque fois se produit un effondrement sous la civilisation.
Ces visites approfondies laissent intactes la surface et changent les entrailles.
Que sort-il de tout ce remue-ménage ? L'avenir.


> A la découverte des catacombes de Paris sur le site www.fantasia.in avec des photos et des informations saisissantes.
> Les journées du patrimoine aux égouts.


RAPPEL :
L'entrée dans les catacombes ou dans les égouts est illicite et dangereuse. Leurs auteurs s'exposent à des poursuites et à des accidents.

Les autorités doivent agir de manière préventive pour éviter la commission d'infractions ainsi que des risques pour les personnes et les biens puisque les catacombes de Paris appartiennent au patrimoine.

Un groupe d'individus sans mandat et sans droit ne peut s'arroger la privatisation du sous-sol parisien.

Evidemment Paris Tribune appelle au strict respect de la loi que nul n'est censé ignorer. En ce qui concerne les mineurs c'est aux parents de les surveiller.

A la lecture de commentaires ci-dessous, on constate qu'un groupe d'individus revendique le contrôle du sous-sol de Paris. Jadis certains ont utilisé les sous-sols pour s'en prendre à des salles de coffres de banque dont le mythique Albert Spaggiari.

Que fait le préfet de police de Paris pour contrôler les accès au sous-sol, surtout en période Vigipirate ? Le groupe d'individus filmés s'exprimait en allemand ce qui montre l'étendue de la connaissance des moyens d'accès aux galeries souterraines de Paris.

Pour se distraire il est possible de revoir la comédie à succès du célèbre et sympathique Pierre Tchernia : Les Gaspards, tournés en 1974, sur l'histoire de personnes qui vivent dans le sous-sol de la capitale
.

Sortie des égouts à l'angle du boulevard Brune et de l'avenue de Montrouge dans le XIVe arrondissement.
Sortie des égouts à l'angle du boulevard Brune et de l'avenue de Montrouge dans le XIVe arrondissement.

Vidéo : Une passante (non visible à l'image) s'exclame au téléphone : "Il y a des gens qui sortent des égouts !"

Note de la rédaction le 13 avril 2013 :
L'adresse de la plaque que nous citons figure depuis plusieurs semaines sur le lien qui est indiqué à la fin de l'article que les auteurs des commentaires ci-dessous ne comprennent pas.
Paris Tribune n'a pas l'antériorité de l'indication "Boulevard Brune - Porte de Montrouge". Ce sont les cataphiles eux-mêmes qui l'ont publié en premier.


Elodie Châtrain
Journaliste, coordinateur des articles sur les informations générales. Contact E-mail : elodie @... En savoir plus sur cet auteur




Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

30.Posté par HvK'' le 13/04/2013 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très chère/cher Vaea,

Quelques petits mots.
Je pense que la majorité de mes comparses réagissant avec autant de verve n'est pas en soi une revendication de "propriété" des souterrains parisiens.
Pour l'exprimer de manière plus courtoise, il s'agit tout simplement d'une certaine peur.
En effet, de nombreux accès sont fermés, puis ouvert par certains, encore et encore. Un véritable jeu de chat et de souris dans ce gruyère citadin.
Donc, montrer une vidéo d'un accès, somme toute facile, et aux us et vues de tous, va faciliter l'entrées à beaucoup de monde.
Ce touriste lambda ne sera pas préparé, ni physiquement, car certains passages peuvent être intenses, ni au niveau logistique. Nous avons pu observer des amis et moi, un groupe de cinq touristes avec comme seul lumière un écran de cellulaire -vous avez bien lu, un seul écran pour cette petite troupe-.
Sans parler de ceux qui descendent sans plan, et se perdent comme il y a un an ou deux...

Effectivement certains et certaines voient ce lieu comme un terrain de jeu qu'ils s'approprient.
Mais -j'ose espérer- que la majeure partie d'entre nous le voient plutôt comme un patrimoine historique visant à être conservé/préservé/protégé/restauré.
Vous comprendrez donc ma réticence à ce que les accès restent dans le domaine du secret, car nous avons déjà eu le droit récemment à une vague de vandalisme.

De plus, comme l'ont relevés certains, le manque d'investigation est flagrant. Pourquoi vous contentez vous d'une approche de surface au sens littéral du terme ?
Des documentaires sur les carrières de Paris sont fréquents, mais de là a tenter une nouvelle approche qui ne fait qu'effleurer le sujet....
Votre article me fait tristement penser à un article dans un de ces magasins que je me garde bien de ne pas toucher comme Closer, Gala ou VSD.
C'est de "l'info"-intox car que savez-vous réellement de ce monde ?
Avez-vous au moins cherché à le comprendre ? A saisir toute sa richesse ?
Essayez donc de retrouver vos fascicules de cours journalistiques, plus précisément ceux parlant de la profondeur de l'investigation.
Vous pourriez aussi vous procurer des manuels de karstologie, pour commencer à apprendre quelques petites choses.
Aussi, il eût été préférable, pour le nom de votre article, de ne pas reprendre le nom d'un livre traitant du sujet.
Le terme plagiat s'applique aussi aux titres...

Cordialement

--
HvK'

29.Posté par jo le 13/04/2013 11:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet article n'est pas très objectif car les journalistes se sont arrêtés au premier abord des gens qui fréquentent les carrières de Paris ...

Je ne suis pas cataphile, mais je me suis intéressée à ce lieu pour un projet, et j'avais pas du tout capter cette dimension là des catacombes clandestines de Paris : La communauté cataphile.
Ils se connaissent tous, font peut être la fête ensemble mais prennent soin des lieux, et c'est grâce à eux que ce lieu totalement fou existe encore ! !!! Le patrimoine n'en prend pas soin contrairement à eux !

Alors bon vous parlez du plan vigipirate ? Mais cette communauté est bien meilleure gardienne que 3 flics qui font un petit tour comme ça ... Ils connaissent tous les recoins, et les gens qu'ils sentent vraiment "dangereux" ils les vireraient car ils tiennent à ce lieu et donc ils ne tiennent pas à ce que les flics les ennuient ...
Vous parlez des accidents ? Mais là encore vous vous méprenez car ils sont rares les vrais accidents, les cataphiles tiennent comme n'importe qui à rester vivants ...

Sur la vidéo, les personnes que vous montrez ne sont pas des cataphiles sûrement, ils connaissent l'entrée, mais ils n'ont pas un comportement ni des vêtements de cataphile, alors eux si ça vous amuse verbalisez les !
Mais je ne pense pas que la solution serait une interdiction complète de l'accès de ces lieux, de toute manière vous pouvez toujours essayer, car là encore une fois vous méprenez sur les capacités des cataphiles, ils trouveront très vite un autre accès, ils seront toujours plus malins et plus agiles que vous ne le pensez.

Dernière chose : Je croyais que les journalistes pour faire un papier, doivent bien connaître leur sujet ? Pour avoir un discours le plus "objectif" q'il soit ... je crois que c'est vraiment raté pour le coup!!!!!!
Vous jugez au premier abord, ce qui rend votre article bien merdique, et consterne les vrais cataphiles.
C'est nul.

28.Posté par Vaea Devatine, rédactrice en chef le 13/04/2013 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les commentaires d'insultes sont contraires à la loi et ils ne sont donc pas publiés. Nous étudions quelles suites y apporter.

Rappel : L'entrée dans les catacombes ou dans les égouts est illicite et dangereuse. Leurs auteurs s'exposent à des poursuites et à des accidents.

Les autorités doivent agir de manière préventive pour éviter la commission d'infractions ainsi que des risques pour les personnes et les biens puisque les catacombes de Paris appartiennent au patrimoine.

Un groupe d'individus sans mandat et sans droit ne peut s'arroger la privatisation du sous-sol parisien.

Evidemment Paris Tribune appelle au strict respect de la loi que nul n'est censé ignorer. En ce qui concerne les mineurs c'est aux parents de les surveiller.

A la lecture des commentaires violents, on constate qu'un groupe d'individus revendique le contrôle du sous-sol de Paris. Jadis certains ont utilisé les sous-sols pour s'en prendre à des salles de coffres de banque dont le mythique Albert Spaggiari.

Que fait le préfet de police de Paris pour contrôler les accès au sous-sol, surtout en période Vigipirate ? Le groupe d'individus filmés s'exprimait en allemand ce qui montre l'étendue de la connaissance des moyens d'accès aux galeries souterraines de Paris.

Pour se distraire il est possible de revoir la comédie à succès du célèbre et sympathique Pierre Tchernia : Les Gaspards, tournés en 1974, sur l'histoire de personnes qui vivent dans le sous-sol de la capitale.

27.Posté par Poggo le Gentil le 13/04/2013 09:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous etes borné! La seul reponse qie vous avez est la surenchère. Montrer un acces publique est dangeureux . Un enfant qui tombe dans un trou de 20 mètres ne s en remetra pas. Vous etes irresponsable. Grace a votre bêtise , des gens vont se perdre!

26.Posté par chapodepay le 13/04/2013 04:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les mots me manquent... ou plus précisément mon éducation me retient d'utiliser le champs lexical qui était le plus révélateur de ce que je pense en vous lisant.
Et c'est pourtant avec curiosité que j’attends le prochain torchon que vous pondrez si vous garder ce petit quelque chose de remarquable qui nous a tous fait bondir, la médiocrité de l'enquête

25.Posté par Albert S. le 13/04/2013 02:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@moreau
Vu l'article et ton commentaire je me dis qu'on vit vraiment dans un pays de (gros) cons bas du front.... Retourne vite t'abrutir devant TF1!
"Y'a des gens qui sortent des égoûts?! Allo! Nan mais, allo quoi !!!! C'est comme si jte dis, y'a paris-tribune qui fait un article sur les catas et ils descendent même pas, nan mais allo quoi ??!!"

24.Posté par AER le 13/04/2013 02:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous n'avez pas l'air de vouloir (pouvoir) comprendre. Tant pis pour vous.

Maintenant, soyez sûrs que, dès le premier accident/incident, toutes les captures d'écran de votre "article" seront fournies à la police assortie d'une plainte pour mise en danger de la vie d'autrui et incitation à commettre une infraction.

Sachez aussi que vous n'êtes pas les bienvenu(e)s sous terre.

Cordialement,

23.Posté par Vaea Devatine, rédactrice en chef le 12/04/2013 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vu l'intérêt du sujet et l'animation que cela provoque, d'autres articles seront publiés sur Paris Tribune sur les mystérieux sous-sols de Paris.

22.Posté par Monsieur Q le 12/04/2013 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Profondément solidaire de mes camarades cataphiles, je m'insurge aussi contre cette photo avec la localisation précise de cette plaque où nous pouvons voir plusieurs abrutis prendre tranquillement leur temps en toute quiétude.

Donner la localisation précise vous apporte quoi en terme d'investigations ? vous pouvez mettre la photo + les abrutis, mais quel est l'intérêt de mettre en légende la localisation précise ? SVP expliquez moi ...quel est le "plus lecteur" ? si ce n'est de vouloir imiter les dits abrutis et donc de se mettre potentiellement en danger ????
Le fait de nous copier le rappel des mesures de sécurité ne vous dédouane en rien de l'erreur professionnelle que vous commettez en précisant le lieu exact.
Pensez y , si un accident arrive, votre responsabilité (et donc celle de votre...heu..."site d'informations") pourrait être légitimement engagée.

Votre méconnaissance du réseau et des cataphiles, qui œuvrent pour leur grande majorité à la préservation de ces lieux chargés d'histoire, est dangereuse et rend vos commentaires pathétiques voire puérils ! En accord avec certains commentaires précédents, je sens une profonde immaturité professionnelle dans le fond et la forme...c'est ce qui m'inquiète.

Vous êtes juste à l'image de la société d'aujourd'hui...faire parler de soi...en bien ou en mal, l'important c'est que l'on parle de vous !
Il faut que cela brille !!! ...enfin là, c'est du toc !
Un journaliste vérifie TOUJOURS ses sources et vérifie toujours par lui même d'une manière générale ! c'est la
base de ce qu'on appelle LE journalisme..alors pourquoi écrire une article alors que vous n'êtes jamais rentré dedans, que vous n'avez jamais marché, rampé, diner, rencontrer, échanger en dessous ?
Pour revenir sur ce que je disais, je sens surtout une profonde immaturité dans la conception/rédaction de cet article et dans cette résignation (enfantine ?) à ne pas enlever les détails les plus "dangereux"...
Il est clair que l'on a vraiment l'impression de lire un stagiaire qui essaye de faire du sensationnel..

Pour rappel, "le casse du siècle" par Albert Spaggiari a eu lieu en juillet 1976 à Nice !! il y a presque 40 ans !!! ..avez-vous eu connaissance d'une autre opération de la sorte en France depuis 40 ans ?..alors évitez de mettre votre côté patriote en avant en brandissant le spectre des méchants bandits qui cambriolent les gentilles banques.
Enfin, Albert Spaggiari est passé par un les égouts et non par un réseau de carrières....comme quoi, il fallait juste vérifier (aussi) sur ce coup là.

Monsieur Q

21.Posté par chapodepay le 12/04/2013 02:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si ce n''est pas navrant d''imaginer faire un travail de journalisme en se contentant de donner une photo d''accès sans aucune autre forme d''information, en précisant que l''accès est illégal...
Meme Direct8 avec C. De Minibus cache ce genre de détail...

20.Posté par Vaea Devatine, rédactrice en chef le 12/04/2013 01:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rappel : L'entrée dans les catacombes ou dans les égouts est illicite et dangereuse. Leurs auteurs s'exposent à des poursuites et à des accidents.

Les autorités doivent agir de manière préventive pour éviter la commission d'infractions ainsi que des risques pour les personnes et les biens puisque les catacombes de Paris appartiennent au patrimoine.

Un groupe d'individus sans mandat et sans droit ne peut s'arroger la privatisation du sous-sol parisien.

Evidemment Paris Tribune appelle au strict respect de la loi que nul n'est censé ignorer. En ce qui concerne les mineurs c'est aux parents de les surveiller.

A la lecture des commentaires violents, on constate qu'un groupe d'individus revendique le contrôle du sous-sol de Paris. Jadis certains ont utilisé les sous-sols pour s'en prendre à des salles de coffres de banque dont le mythique Albert Spaggiari.

Que fait le préfet de police de Paris pour contrôler les accès au sous-sol, surtout en période Vigipirate ? Le groupe d'individus filmés s'exprimait en allemand ce qui montre l'étendue de la connaissance des moyens d'accès aux galeries souterraines de Paris.

Pour se distraire il est possible de revoir la comédie à succès du célèbre et sympathique Pierre Tchernia : Les Gaspards, tournés en 1974, sur l'histoire de personnes qui vivent dans le sous-sol de la capitale.

19.Posté par ZeWorm le 11/04/2013 23:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

>Paris Tribune indique dans son article un lieu connu de beaucoup de personnes
On ne vous a pas donné de cours de droit dans votre école de journalisme? Ce n'est sans doute pas un hasard si parmi les dizaines d'articles en plusieurs langues qui paraissent chaque année les accès ne sont pas cités ou alors que de façon très vague. La notion de responsabilité peut être?

>Cet article parle de ce qui existe... cela dérangerait-il ?
>Vous semblez contre le droit à l'information.
Quelle brillante défense! On sent là toute la puissance de la plume maniée par un intellect supérieur. Trêve de plaisanteries: vos réactions sur 4 pages sont clairement sur le ton de la défensive.
Il y a quantité d'autres choses "qui existent" ou qui sont de notoriété publique et qui vous vaudraient tout un tas d'ennuis si vous les évoquiez publiquement. Pensez-y: une carte de journaliste ne donne pas le droit de tout dire ou faire au nom de l'information. Je vous laisse composer votre propre phrase avec les mots "bon sens" et "déontologie".

>il ne faut pas parler non plus de ceux qui ont de l'argent non déclaré caché illégalement sur des comptes bancaires à l'étranger parce que cela va donner des idées aux autres
Deux choses qui n'ont plus rien à voir. Vous ne pouvez non plus nier l'effet des médias sur les réactions du grand public. Le scandale de la viande de cheval est un des bons exemples en date.
Accessoirement, le scandale que vous citez est ressorti grâce à un journaliste d'investigation. Vous, vous nous avouez ne pas être descendu. La vidéo a été prise de loin probablement sans l'accord des protagoniste et ma foi, votre "article" ne mérite pas une seconde lecture. Quel rapport entre ces deux formes de journalisme? Heh: l'un n'en est pas.

>Les galeries souterraines semblent déranger beaucoup de monde.
Lucidité soudaine, naïveté et réelle découverte ou moquerie? Je penche pour la moquerie ce qui vous retire tout intérêt.

18.Posté par Chips le 11/04/2013 22:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjours,
Je ne passerais pas par quatre chemins, c'est vraiment dangereux ce qu'il vient de se produire. Je sais que depuis que Mediapart a relancé le journalisme d'investigation on voit des articles fleurir un peu partout mais la c'est vraiment de l'inconscience. Mr Cyiva, les catacombes de Paris que vous avez présenté font partis des catacombes illégales, celle que l'on ne peux, hélas, pas visiter. Comme chaque illégalités ces catacombes ont aussi leur communauté propre qui en contrôle l'accès et qui régule le flux de "touristes" comme on dit. Ce que vous venez de faire, "grâce a la liberté d'information", risque de mettre en danger la vie de pauvres imbéciles qui se foutront totalement de vos avertissements et qui tenteront quand même de braver le danger (parce que c'est so "undergroud" les catas m'voyer) mais surtout cela risque d'annoncer de futures dégradations de nos chères carrières parisiennes tant aimées.
Alors si vous aviez pris la peine de mener l’enquête(ou de faire votre travail correctement), je parle d'investigation dans le quartier ou même de regarder les videos de vos confrère sur Youtube ou Daylimotion sur le sujet, vous auriez compris que c'est quelque chose de sensible dont on ne peux pas parler comme ça. J'espère, pour le bien de tous, que vous retirerez l'adresse de cette plaque d'accès en triangle de votre article.
Avec toutes mes injures.
Chips.

17.Posté par Guillaume D. le 11/04/2013 20:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et bien sûr mettez l'adresse exacte juste en dessous de la photo, comme ça n'importe quel gus avec une lampe peut y aller.
J'aimerais attirer l'attention sur le fait que c'est une plaque "triangle", qui est simple à ouvrir et galère à refermer. J'ai déjà vu cette même plaque grande ouverte, laissée telle quelle. Et vous vous l'indiquez au grand public...

Mon dieu mon dieu, supprimez moi ce torchon en vitesse!

16.Posté par Gaspard Guir le 11/04/2013 20:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En espérant que je ne sois pas censuré encore une fois ! Vous avez décidément rien compris ! Vous localisez précisément un accès dangereux.
Vous donner envie à votre public qui peuvent être mineurs, inconscient de découvrir ce qu'il a sous cette fameuse plaque. Avez vous vu réellement comment cela se présente en dessous ? Savez vous qu'il y a un risque mortel de chute ? Savez vous que l'ouverture, et la circulation est formellement interdite ? Savez vous que si demain parce que quelqu'un a vu votre article et veux faire pareil, que la bande de zigoto, mais n'arrive pas à refermer la plaque et la laisse grande ouverte il y a un vide ? Et donc une potentielle chute de poussette, d'enfant, de personnes malvoyantes... ? Pensez à tout ceci de nombreux accidents ont eu lieu avec des plaques mal refermées... Je prends en compte (capture d'écran) de votre article au cas ou dans les prochains jours il y a un accident ou incident sur cette plaque... Vous encouragez clairement votre tribune par curiosité à pratiquer une activité illégale. C'est pas en partant sur ce genre d'article que vous arriverez à décrocher un article sérieux sur Montsouris ou les carrières parisienne, votre crédibilité est définitivement perdu... N'essayer pas de vous protéger, dans votre site vous n'inciter pas les gens, à voler, truander, à créer de fausses cartes, faire de la fraude, car vous avez conscience des risques vous encourez et que cela est interdit ... Alors prenez conscience du risque que cet article encoure pour vous et qu'aucun accident se passe dans les prochains jours, espérez.... Vous avez touché quelque chose de très sensible ! Peut être involontairement, mais prenez en compte l'avis de vos lecteurs !

15.Posté par Philibert Aspairt le 11/04/2013 19:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si ça c'est du journalisme, alors mon épicier dois être pharmacien !
Bravo bravo ! Encore un "article" bâclé sur un secret de polichinelle, qui n'aura d'autre effet que d'inciter l'ado en mal de sensations, à vouloir y aller.
Quand à l’accès, soyons sérieux deux secondes s'il vous plais ! Le jour ou vous ferai un article sur le grand banditisme, ou les voleurs de voiture, vous décrirez aussi en détail le modus opérandi pour se procurer un AK47 et rentrer par effraction dans une voiture ?

Bref, quand vous faites des marronnier comme ça, essayer d'aller au fond des choses et de faire ça avec un minimum d'étique, un stagiaire aurai pu mieux faire (ou alors c'est l’œuvre de votre stagiaire de 3em...)
La remise en question est une nécessité quand on souhaite garder son étique, mais il n'est pas plus aveugle que celui qui refuse de voire...

Bien à vous mesdames et messieurs les baveux.

14.Posté par Gaspard Guir le 11/04/2013 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous avez décidément rien compris ! Vous localisez précisément un accès dangereux.
Vous donner envie à votre public qui peuvent être mineurs, inconscient de découvrir ce qu'il a sous cette fameuse plaque. Avez vous vu réellement comment cela se présente en dessous ? Savez vous qu'il y a un risque mortel de chute ? Savez vous que l'ouverture, et la circulation est formellement interdite ? Savez vous que si demain parce que quelqu'un a vu votre article et veux faire pareil, que la bande de zigoto, mais n'arrive pas à refermer la plaque et la laisse grande ouverte il y a un vide ? Et donc une potentielle chute de poussette, d'enfant, de personnes malvoyantes... ? Pensez à tout ceci de nombreux accidents ont eu lieu avec des plaques mal refermées... Je prends en compte (capture d'écran) de votre article au cas ou dans les prochains jours il y a un accident ou incident sur cette plaque... Vous encouragez clairement votre tribune par curiosité à pratiquer une activité illégale. C'est pas en partant sur ce genre d'article que vous arriverez à décrocher un article sérieux sur Montsouris ou les carrières parisienne, votre crédibilité est définitivement perdu... N'essayer pas de vous protéger, dans votre site vous n'inciter pas les gens, à voler, truander, à créer de fausses cartes, faire de la fraude, car vous avez conscience des risques vous encourez et que cela est interdit ... Alors prenez conscience du risque que cet article encoure pour vous et qu'aucun accident se passe dans les prochains jours, espérez.... Vous avez touché quelque chose de très sensible ! Peut être involontairement, mais prenez en compte l'avis de vos lecteurs !

13.Posté par Francois le 11/04/2013 18:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J''''ai déjà reagi sur twitter mais cet "article" est vraiment navrant. Après ça faut pas s''''etonner que les journalistes soient pas les bienvenus en dessous... Et un grand bravo à ceux qui sortent pour la discrétion.

12.Posté par pecheur le 11/04/2013 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

rien du tout, ils veulent encore essayer de tirer profit des carrieres ! On ne veut pas de vous sous terre...

11.Posté par Kavernicol Léo le 11/04/2013 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Facebook
Quel est le connard de guide qui a osé laisser un journaliste montrer les accès dans un article?!?

1 2 3
Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

D'autres articles / More stories
< >

Mardi 1 Janvier 2019 - 00:00 21 Janvier le jour des câlins

Actu Mairie de Paris | 75001 Paris | 75002 Paris | 75003 Paris | 75004 Paris | 75005 Paris | 75006 Paris | 75007 Paris | 75008 Paris | 75009 Paris | 75010 Paris | 75011 Paris | 75012 Paris | 75013 Paris | 75014 Paris | 75015 Paris | 75016 Paris | 75017 Paris | 75018 Paris | 75019 Paris | 75020 Paris | Paris Débats | Paris Pratique



Publicité