Connectez-vous S'inscrire
Menu
Espace réservé

Paris Tribune 100 % non produit par la Mairie. Autonome et indépendant. Si, si. Le journal que les élus regardent à la loupe.

Les conseils de Paparazzi €

Le rendez-vous littéraire de Paris Tribune.fr



Que de photos ! Paparazzi n’en prenait pas trois ou quatre, ni quinze ou vingt. Non : c’était des centaines de photos montrant nos deux amis sous toutes les coutures. Le photographe avait fini, à force de gentillesse, par amadouer Petit Tupa, qui avait toujours un mouvement de recul quand il était manipulé par de gros doigts. Celui-ci prenait du plaisir à essayer d’être tour à tour rieur, puis sérieux, ou encore grimaçant, aimable, coléreux ou étonné. Il ne se lassait pas car il appréciait ce géant aux gestes doux qui savait parler aux animaux et leur donner confiance. Tous les humains n’étaient donc pas méchants !
Petite Souris ne s’ennuyait pas non plus. Ayant récupéré chez elle la tenue sportive que sa Maman lui avait faite, ainsi que d’autres encore, elle se découvrait un don inné pour poser devant l’objectif, ce qu’elle ignorait, et pour faire des caprices, ce que tout le monde savait. Elle exigea de mettre du bleu sur ses paupières et du rouge sur les joues. Puis elle découpa des peaux de tomate à mettre sur ses petites griffes pointues pour faire joli.

Immanquablement, Paparazzi discutait pied à pied avec la starlette afin de lui faire entendre raison.
- Non, je regrette ! Une souris n’a pas les joues rouges !
- Mais ça fait plus joli !
- Tu n’es pas une souris du Lido : moi, je cherche la photo-vérité, pas l’esbroufe !
- C’est quoi, le Lido ?
- Pourquoi pas un ruban autour de la queue pendant que tu y es !
- Quelle bonne idée !
Lassé, le photographe finit par lui dire :
- Coupons la poire en deux !
Vexée, Petite Souris rétorqua :
- On ne m’a jamais traitée de poire ! Puisque c’est ainsi, je ne travaillerai plus !
Et elle s’allongea sur une chaise longue fabriquée spécialement pour elle, portant son nom, pour bouder le plus confortablement possible.
- Avec vous, la casserole n’est jamais loin ! s’exclama Petit Tupa.
Une fois encore, Paparazzi expliqua :
- « Couper la poire en deux » signifie que chacun a raison. Tu obtiens donc les photos que tu veux ; en échange, tu écoutes ce que je te dis pour mes photos. C’est fini la bouderie ?
- Presque … tout sera oublié avec un … petit carré …
- Non ! Au travail !
- Bon, bon, d’accord ! Ce n’est pas la peine de vous mettre dans des états pareils !
- Pense qu’il te faut rentrer dans tes maillots !
- Quel manque de délicatesse ! remarqua Petit Tupa d’un air mi-narquois, mi-sérieux.
Et les ‘clic’ succédaient aux ‘clac’ : on menait la vie dure à l’appareil photo. Les piles ne duraient jamais longtemps et les batteries usagées remplissaient la poubelle.
- Arrête, Filou ! Tu me fais des chatouilles ! dit Paparazzi en se trémoussant comme un ver.
- Petite Souris, tiens-toi bien ! ajouta Petit Tupa d’un air furieux.
- Hihihihihi ! Je ne fais rien de mal !
Elle circulait beaucoup, entrant dans la manche du photographe pour en ressortir par le col, puis descendant dans le dos avant de remonter dans la poche de la chemise qu’elle explorait avec soin. Ses petites moustaches toujours en mouvement, les yeux pétillants de malice, le museau pointu fureteur, les oreilles mobiles, elle s’accrochait solidement avec ses petites griffes et ne tombait jamais. Petit Tupa eut un joli maillot (imitation puma) avec une bretelle, ‘à la Tarzan’. Mais il eut quelque difficulté à utiliser la ficelle faisant office de liane : il avait le vertige.
Un îlot dans le lagon de Tautira, île de Tahiti
Un îlot dans le lagon de Tautira, île de Tahiti
Se connecter (abonné ou inscrit en période d'essai) ou régler 19 € HT* pour accéder à l'article (*TVA non applicable Art. 293 B du CGI)
Les conseils de Paparazzi
Rédigé le Mercredi 7 Avril 2010

Flash Livres | Le Gars qui soufflait dans la Trompe d'Eustache | La Fille aux yeux de merlan frit | L'Homme au sourire en tranche de pastèque | Les aventures de Nini la Souris polynésienne

A propos de Paris Tribune

Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

cookieassistant.com